Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Replay : Infinite RPG à la conférence « Innovation » au Festival des Mondes de l’Imaginaire

moodytryme
Contribution de moodytryme | Donne ton avis !

publiée le 21 avril 2016 dans Jeux de rôle, Presse, Tous les articles du blog

 
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Le week-end du 9 au 10 avril 2016, j’ai pu représenter le projet Infinite RPG au Festival des Mondes de l’Imaginaire à Montrouge (92) lors d’un atelier de découverte du jeu de rôle textuel dans l’univers Exquisite Words. J’ai également eu l’honneur d’être invitée à participer à une conférence sur le thème de l’innovation en compagnie de Laurent Meslier (Usebook), Jérémie Rueff (Ecuries d’Augias), Jean Ivanoff (Ulule), Marie Marsone, Farid Ben Salem (Editions Volumiques) et Nel (Ombres d’Esteren).

La conférence Innovation au FMI 2016 est diffusée en podcast sur le site d’ActuSF.

festival-des-mondes-de-l-imaginaire

 

Le crowdfunding : une tendance dans les jeux de rôle ?

Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de ces jeux de rôle papier qui obtiennent des financements importants grâce à ces fameuses « campagnes de crowdfunding » (le crowdfunding pour la 7e édition du JDR L’Appel de Cthulhu a atteint 400 000€ de donations !). La conférence « Innovation » au Festival des Mondes de l’Imaginaire a commencé par aborder ce sujet du crowdfunding dans les jeux de rôle.

Tout d’abord, le crowdfunding – ou financement participatif – c’est littéralement le « financement par la foule », autrement dit on incite les internautes à investir dans un projet. Comme le rappelle très bien Jean pendant la conférence, ce phénomène ne date pas d’hier, il cite l’exemple de la Statue de la Liberté qui a reçu plusieurs financements avant d’être construite. Le web 2.0 a donné une autre dimension au financement participatif puisqu’on peut désormais solliciter les internautes pour venir soutenir un projet. Musique, littérature, patrimoine, festivals (le FMI a par ailleurs organisé une campagne de crowdfunding pour sa 2ème édition)… il est possible de contribuer pour pleins de types de projets et de pleins de façons (il peut s’agir de donations, de prêts, d’investissements…).

Le milieu du jeu de rôle sur table s’y est aussi mis, et les intervenants de la conférence ont pu donner leurs retours d’expérience. Controversée, cette tendance à avoir recours au crowdfunding est parfois décriée par la communauté de rôlistes qui ne comprend pas forcément à quoi sert l’argent collecté. En premier lieu, Jérémie et Nel ont tenu à souligner les difficultés du travail d’éditeur, qui « n’est pas un banquier ». Deuxièmement, ils ont rappelé que la mise en place d’une campagne de financement participatif est loin d’être aussi facile et rentable qu’on puisse le croire : il faut en effet bien prendre en compte le temps passé, l’énergie consacrée, la moindre dépense et surtout les « dépenses cachées » (le coût des contreparties, les frais de port, la TVA pour les entreprises, la commission de la plateforme de crowdfunding choisie…). Jean, qui travaille chez la plateforme Ulule, a alors donné ses conseils pour bien mener une campagne de crowdfunding.

Infinite RPG : pourquoi un réseau social pour rôlistes ?

(Ça commence à partir de 00:32:25 ;))

fmi-conference-innovation

J’ai commencé tout d’abord par raconter l’historique de notre site : en janvier 2014, j’ouvrais les portes du blog collaboratif à tout « RPGiste » souhaitant publier un article autour du jeu de rôle textuel ; puis le nombre de contributeurs du blog des Infiniters a augmenté ainsi que le nombre de lecteurs (plus de 10 000 visiteurs uniques par mois), c’est ainsi que j’ai ressenti ce besoin de la part des rôlistes de se retrouver sur un même espace de discussion ; nous avons révélé une première version bêta en privé en avril 2015, et enfin en août 2015 s’ouvrait le réseau social pour rôlistes en bêta publique sur lequel nous sommes déjà 984 Infiniters inscrits.

Grâce au projet Infinite RPG, j’ai pu découvrir différentes formes de jeux de rôle, différentes pratiques, différentes plateformes où se pratique le jeu de rôle textuel. Je me suis rendue compte que notre communauté de rôlistes textuels est bien plus grande qu’on ne le soupçonne et à quel point nous étions encore dispersés. C’est ainsi qu’est née l’idée d’un réseau social qui réunisse tous les rôlistes, quelle que soit leur pratique du jeu de rôle. Sur notre réseau social, les rôlistes remplissent une fiche de rôliste et décrivent leurs préférences de jeux, ils s’abonnent ensuite à d’autres joueurs ayant les mêmes centres d’intérêt (grâce à notre outil de recherche pour trouver ses partenaires!), et échangent sur leurs statuts ou dans des clans de discussion.

Farid m’a posé plusieurs questions sur la pratique du jeu de rôle textuel et ses différences avec celle du jeu de rôle classique. Héritier de l’émergence des jeux en réseau et des jeux sociaux en ligne, le jeu de rôle écrit permet de dépasser les limites de distance et de temps puisqu’on y joue également en ligne et de manière asynchrone. En effet, contrairement aux parties de jeu de rôle sur table, il n’est pas nécessaire de se réunir physiquement et de jouer en même temps dans le play-by-post. Cette pratique permet ainsi d’écrire les aventures de nos personnages avec des rôlistes du monde entier. La deuxième différence réside justement dans la forme : dans le jeu de rôle écrit… on écrit. Les rôlistes textuels expriment les pensées et actions de leurs personnages sous forme textuelle et non à l’oral comme le font les rôlistes sur table. Concernant le mode de jeu, selon ce que l’on préfère, on peut jouer de manière plus ou moins dirigée dans un jeu de rôle textuel, on peut mettre en place un système de dés ou de points, et on peut essayer plusieurs plateformes : créer son personnage sur Facebook, répondre à une mission de play-by-email, jouer par SMS interposés, inventer son univers sur un forum RPG, etc. Les possibilités dans le jeu de rôle textuel sont infinies ;).

Par ailleurs, à terme, le projet Infinite RPG sera de proposer aussi un moteur de jeu de rôle textuel, grâce auquel nos Infiniters pourront créer leurs propres jeux de rôle et jouer leurs personnages. Je souhaite en effet proposer une nouvelle plateforme entièrement dédiée et pensée pour faire du jeu de rôle textuel, qui se greffera au réseau social. En effet, avec nos développeurs nous avons décidé de commencer par travailler sur les aspects sociaux de la plateforme pour ensuite intégrer la partie jeu. Il sera donc possible de créer ses univers de jeux et de jouer ses personnages à partir de son compte sur le réseau social Infinite RPG.

Usebook : une solution pour le livre numérique ?

Le projet Usebook mené par Lionel Meslier fait écho à la question des nouvelles formes d’écriture et de lecture en ligne. Lionel rappelle que seul 15% de la population française lit en numérique, ce qui est très peu comparé aux Etats-Unis. Notre rapport au « livre-objet » reste sacré en France, mais n’est pas incompatible avec la lecture numérique selon moi. Moi-même, j’écris depuis une dizaine d’années sur des jeux de rôle par forum, je lis les textes de mes partenaires de jeu, et je suis une grande liseuse de livres numériques (piratés ou non !). Cela ne m’empêche pas de continuer à consommer des livres en format papier. Il n’empêche que l’économie du livre numérique est fragile et ce format du « Usebook », c’est-à-dire une carte-clé USB pour proposer des ebooks, paraît une solution envisageable pour conjuguer matérialité et immatérialité.

Le monde de l’imaginaire en innovation !

Personnellement, je ne conçois pas vraiment Infinite RPG comme une innovation : je n’ai pas inventé le concept de blog collaboratif ou celui du réseau social, j’ai simplement repris l’existant pour créer mon propre blog des Infiniters et mon propre réseau social Infinite RPG. C’est ma touche personnelle qui fait que « j’innove », que le projet Infinite RPG est unique à mes yeux. Lionel insiste sur le fait de protéger justement ses créations, de ne pas oublier de déposer sa marque et son brevet à l’INPI, pour bien prouver que c’est votre innovation. La conférence s’achève donc sur la notion d’innovation et de création, avec l’espoir d’autres nouveaux projets pour le prochain Festival des Mondes de l’Imaginaire.

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

moodytryme

moodytryme (108 articles)

Caroline Viphakone, alias @moodytryme sur le web, est graphiste et webdesigner. Elle raffole des séries TV dramatiques, comédies, ou policières, et est une grande nostalgique de Harry Potter. Sinon, c'est une vraie pandamaniac ! Site web : https://www.studio-infinite.fr/

 
Icone Facebook Icone Infinite RPG Icone twitter Icone pinterest Icone tumblr Icone linkedin
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • GraphicObsession
  • Mademoiselle Cordelia
  • Draftquest
  • Roleplay And Sarcasm
  • Pub RPG Design
  • Akilajo Graphic
  • Eternal Lust
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Adie – Créajeunes
  • Kerlaft le rôliste
  • Les Chutes de Rozan
  • Labo de l'Edition
  • Le Blog du RPG
  • Entrance Icons
  • Sawen
  • L'Ivre Book
  • Destination Hogwarts
  • Opale Rôliste
  • Obsession 27
  • Chercher un Avatar WTF
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky