Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Les rencontres virtuelles sur les forums RPG : pour le meilleur !

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Néanteuse, Infiniteuse, a rencontré des rôlistes IRL (In real life). En réponse à notre précédent article sur les rencontres virtuelles, elle nous rapporte son expérience positive : est-il bon de rencontrer ses partenaires de jeu de rôle textuel ? De quoi doit-on se méfier ? Et comment aborder les autres sur les RPG ? Découvrez vite les points positifs à faire des rencontres sur les plateformes RPG !

Une rencontre fortuite avec le jeu de rôle

Je m’appelle Océane, j’ai 24 ans et j’écris depuis l’âge de neuf ans. J’écris beaucoup de romans, quelques nouvelles, et évidemment du RPG textuel depuis environ 10 ans. Je suis tombée dedans un peu par hasard : une amie avait des problèmes avec sa connexion internet, et elle avait utilisé mon ordinateur pour répondre à ses propres RP. Ca m’a donné envie de m’inscrire sur le même forum qu’elle, et je me suis très vite prise au jeu. Je joue essentiellement sur forum, mais j’ai déjà essayé Facebook et les SMS. Il m’arrive de jouer un peu sur Discord et sur infinite RPG. J’aime beaucoup la fantasy, la SF, les univers un peu horrifiques… En général, je suis ouverte à tout si l’auteur du JDR a une patte vraiment originale qui touche ma sensibilité. J’ai joué sur beaucoup de RPGs “vie réelle” simplement pour la bonne ambiance et les personnages des autres.

J’aime les personnages qui ont un but, qui sont en construction ou en reconstruction d’eux-mêmes. Pas besoin d’avoir vécu un drame, parfois des petites choses suffisent pour leur donner une personnalité attrayante : une passion hors norme, une personnalité déjantée. J’ai malgré tout tendance à écrire des personnages au passé difficile, mais je veux surtout éviter qu’ils ne soient définis que par ça. J’aime aussi beaucoup jouer des personnages qui sont drôles, qui voyagent, et qui ont plusieurs cultures. Les personnages qui ont une vie trop parfaite et qui se définissent surtout par leur vie sentimentale, ça me fatigue très vite. En général, j’ai besoin de personnages aux caractères un peu fouillés, avec leurs paradoxes, comme ils le sont dans la vie réelle. Je n’aime pas jouer les clichés que j’ai vus et revus dans des séries. Je joue de moins en moins de femmes, probablement parce que je les associe à beaucoup de stéréotypes comme la garce, la fille solitaire et sombre…

Le RPG, une passion qui rapproche ?

Sur mon forum RPG, je suis administratrice, aller vers les autres fait donc partie de mes obligations : accueil des nouveaux membres, résolution des problèmes, animation… Mais en général, j’attends plutôt qu’on vienne me chercher, j’ai toujours peur de m’imposer aux autres. C’est toujours difficile d’entrer dans une nouvelle communauté, même virtuelle. Un groupe se forme en établissant une dynamique, une complicité, des règles implicites. J’ai le sentiment que trouver sa place là-dedans est un passage obligé. Il est toutefois vrai qu’entrer dans une communauté en ligne permet d’être plus facilement désinhibé, d’avoir plus de contrôle sur l’image que l’on renvoie.

Néanmoins, lorsqu’on parle de rencontres IRL (in real life), je pense que le fait de se connaître initialement par RPG rend le rapport différent, on se sent directement plus proches, ce qui peut être difficile à gérer, paradoxalement. Je pense personnellement que le fait d’avoir RP ensemble sur un forum auparavant a pu me désinhiber lors de la rencontre IRL. Il m’est également arrivé de me sentir plus intimidée qu’en ligne durant une rencontre IRL, par peur d’être décevante par rapport à mon identité en ligne, qui est forcément un peu différente, que je le veuille ou non : on ne parle pas pareil à l’oral et à l’écrit, et certains facteurs comme la gestuelle ou la prestance viennent s’ajouter IRL.

En tout cas, j’ai déjà rencontré à plusieurs reprises des joueurs IRL et certains sont devenus des amis proches.

Mon réseau d’amis rôlistes

Il existe différents types de rencontres IRL : celles organisées par la communauté de RPG et les rencontres avec un partenaire de jeu.

Concernant celles organisées par une communauté, c’est à dire par des admins voire des membres d’un forum, dans un lieu public. J’ai trouvé ça assez agréable, souvent bon enfant, même s’il y a toujours quelques malaises liés au fait de se rencontrer IRL. Parfois on a des attentes, parfois certaines personnes ont du mal à se comporter socialement IRL (je m’inclus d’ailleurs là dedans dans une certaine mesure). Les personnes les plus extraverties forment en général rapidement un noyau d’interactions et de discussions, ce qui peut mettre les plus introvertis à l’écart.

J’ai également rencontré d’autres rôlistes sans passer par une communauté. Dès mes treize ou quatorze ans, je me suis fait un ami sur un de mes premiers forums et on a vite voulu se rencontrer.

J’ai rencontré Sieben en 2007 ou 2008, alors que j’avais 13 ans et lui 11. J’avais alors commencé le RP depuis moins d’un an, selon mes souvenirs. Lui était un peu plus expérimenté que moi.

Il me semble que nous avons commencé par “RPer” ensemble avant de parler réellement. C’était un forum de type « université » tout ce qu’il y a de plus courant. Je me souviens avoir joué Nathan, étudiant clownesque à la recherche de sa sœur jumelle. Son personnage à lui, c’était Pete, un jeune rebelle incarné par le chanteur de Fall Out Boy. C’était dans un gymnase, j’avais fait faire des pitreries à Nathan pour amuser mon partenaire de jeu, et nous en étions ainsi venus à échanger nos « MSN ». (Oui ça date. Je suis vieille.)

C’est avec Sieben que j’ai créé la première version de mon premier forum, Style Is War, dont je ne résumerai pas le contexte tant il est tiré par les cheveux. Nous avons également rapidement eu envie de nous rencontrer, nous nous parlions régulièrement par webcam sur MSN, mais il vivait dans le sud, et moi en région parisienne, et nous étions trop jeunes pour être autorisés à se rendre chez une personne rencontrée par internet. Mais l’idée était bien présente dans nos têtes.
En gérant un forum commun, Sieben et moi nous sommes présentés nos amis respectifs, en essayant d’initier ceux-ci au RP sur forum. Il s’est notamment lié d’amitié avec une de mes copines du collège. Nous avons également commencé à écrire des fanfictions tous les trois, nous formions une petite bande de potes, mais en ligne. J’ai de très bons souvenirs de cette époque, où nos esprits fourmillaient de projets et de délires d’ados. Nos parents étaient évidemment un peu sceptiques, mais un jour, une occasion de nous rencontrer s’est présentée, et ils ont accepté. Sieben rendait alors visite à son parrain à Paris, et est venu passer une journée avec moi et notre amie commune. Cela nous a rapprochés, et par la suite, nous nous sommes revus relativement régulièrement.
Nous avons dû administrer et/ou fonder environ 5 forums ensemble. Et s’inscrire peut-être sur une dizaine. Aujourd’hui encore, je suis membre du sien. Il est membre du mien en tant que PNJ, si l’envie lui en prend. Nous avons toujours eu des tas d’idées ensemble, et je suis extrêmement heureuse d’avoir trouvé cette dynamique créative avec quelqu’un, même si la vie d’adulte nous permet bien moins souvent d’écrire ensemble

Cette dynamique, je l’ai également trouvée avec des amis rencontrés IRL. Je parlerai par exemple de Luka, avec qui j’ai fondé le forum que je gère encore aujourd’hui, après 8 ans. Et ce forum nous a également permis de faire de très belles rencontres en ligne. Et de réaliser à quel point le monde du RP sur forum est petit.
Pour vous donner  une idée du processus de création de cette petite famille de RPGistes que nous avons aujourd’hui : Luka et moi nous connaissons depuis la première année de maternelle. Nous écrivons ensemble depuis le début du collège et je l’ai initiée aux forums RPG vers la 4ème. Quand nous avons fondé ce forum, nous avons motivé deux de nos amies d’enfance. J‘ai converti deux de mes amies du lycée. L’une a ramené deux de ses meilleures amies. Ce petit réseau s’est tissé au fil du temps, des rencontres IRL que nous avons organisés à l’occasion des anniversaires des uns et des autres…
Je me dois également de parler de Myaw, notre première membre, que nous ne pensions connaître ni d’Eve ni d’Adam, avant de réaliser qu’elle avait déjà joué avec nous sur un forum Ewilan. Nous l’avons assez rapidement rencontrée en vrai, puisqu’elle s’est déplacée de Suisse jusqu’à Paris pour notre première grosse rencontre de membres du forum, en 2012.
C’était également le cas de Ian, qui vient des Alpes et avait profité d’un voyage scolaire. Sans le savoir, nous la connaissions aussi d’un précédent forum. Je me souviens avoir été euphorique toute la journée de pouvoir discuter avec mes amis dans une si bonne ambiance. Nous n’étions pas très vieux à l’époque, mais pendant un après-midi nous avons été pires que des gamins, on a passé notre temps à rire et à dire des idioties. Depuis cette première « MO Party » nous avons pas mal voyagé les uns chez les autres, accueilli une deuxième suissesse sur le forum, et encore quelques autres membres et amis fidèles…

Ce que j’adore aussi avec ce genre de rencontres, c’est que ça nous permet de faire plein de plans sur la comète pour nos personnages ou l’avenir du forum, c’est rafraîchissant. Comme tout le monde est là au même moment, les envies de chacun sont plus facilement accessibles qu’en ligne où il faut parfois relancer 3 fois avant d’avoir une réponse pour un sondage. La dynamique de groupe fait que les langues et les imaginations se délient.

Nous sommes à présent une petite vingtaine à nous parler régulièrement, que ce soit pour RP, écrire d’autres projets ou juste nous raconter nos journées. Et je dois avouer que je suis franchement contente de la petite ampleur qu’a pris un simple délire entre amies, et plus globalement, des belles rencontres que ma passion pour l’écriture et pour le RP sur forum m’a apporté. Je peux sans aucune hésitation dire que, malgré quelques erreurs de jugement pendant mon adolescence, les forums d’écriture collaborative m’ont permis de tisser de très belles et fortes amitiés, que je n’échangerais pour rien au monde.

Rester prudent lors des rencontres IRL

Je conseille aux rôlistes qui souhaitent rencontrer d’autres rôlistes, surtout pour une première rencontre, de se donner rendez-vous dans un lieu public et animé, en évitant de s’y rendre seulTout cela reste des rencontres virtuelles et il y a toujours un risque majeur : tomber sur une personne malveillante ou qui peut d’une façon ou d’une autre vous faire du mal. Je n’ai jamais eu d’expériences très mauvaises, mais avec le recul, je me rends compte que certaines de mes rencontres étaient très imprudentes : prendre le train seule à 14 ans pour rencontrer un camarade RPGiste dont on a jamais vu le visage, c’est une mauvaise idée.

Si la rencontre concerne un groupe de personnes, il faut essayer de prévoir une activité pour briser la glace : sans vouloir faire de généralité, mon expérience m’a montré que les personnes à l’aise dans un monde virtuel ne le sont pas forcément dans le monde réel. Au delà de ça, beaucoup de gens sont assez timides au premier abord, et on peut parfois se retrouver bloqué face à quelqu’un de presque totalement inconnu, sans savoir quoi dire.
Par exemple, je me souviens d’avoir joué à
Limite-Limite avec d’autres membres d’un forum dans un parc : c’est un jeu de société, ce qui permet d’inclure tout le monde, et nous avions fait des équipes, ce qui rapproche également. Un jeu drôle détend l’atmosphère, et amène des sujets de conversation. Toutefois, ce jeu-là précisément n’est pas forcément optimal : il touche parfois à des sujets sensibles pour certaines personnes, même abordés de façon humoristiques.
Pourquoi pas un
Loup-Garou ? C’est un jeu qui se rapproche du JDR, à priori une passion commune lors d’une rencontre de forum RPG.

Mais gare aux désillusions, aux personnes qui, derrière leurs pseudos, cachent des caractères difficiles voire malsains. Internet peut vraiment réserver le meilleur comme le pire.
Il ne faut pas se décourager si une rencontre est décevante toutefois, et accorder une chance aux futurs partenaires de RP : la vie est faite de personnes, et en connaître de nouvelles peut se révéler très enrichissant : nouvelles perspectives, nouveaux endroits, nouvelles passions… Comme un voyage (d’ailleurs, mes rencontres INRP m’ont aussi permis de voyager : se faire héberger gratuitement en Suisse, ce n’est pas donné à tout le monde !).

De plus, créer quelque chose (en l’occurrence, des histoires) avec des gens que l’on apprécie et qui peu à peu deviennent une communauté solide est très inspirant et valorisant.

Un petit mot pour la fin ?

À mes meilleures rencontres grâce au RPG sur forum : Sieben et la MO Family, je vous aime ♥

Article corrigé et mis en page par Calixthe & xMia

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

Neanteuse

Neanteuse (1 articles)

Diplômée d'un Master en Relations Internationales. Rôliste depuis dix ans, essaie de devenir écrivain. Actuellement en volontariat franco-allemand dans le domaine de la culture. Site web : http://mysteryorphanage.forumperso.com

 
Icone Infinite RPG Icone linkedin
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

2 réponses à “Les rencontres virtuelles sur les forums RPG : pour le meilleur !”

  1. Natsuu dit :

    Sympa comme retours. Je trouve ça fun d’avoir réussi à inclure des amis déjà IRL à votre communauté. Personnellement, j’ai jamais réussi. Je dois être la seule qui aime écrire xD

    Sinon je suis assez d’accord avec le fait que le monde du JDR est petit. Il m’est arrivé une fois de me rendre compte en discutant sur un JDR Textuel qu’une rôliste était dans le même lycée que moi et qu’on se croisait souvent sans le savoir (elle était dans la classe d’une amie à moi). Et comme toi, j’ai commencé assez tôt à écrire sur un JDR Textuel donc forcément j’ai été complices avec différents rôlistes et mes parents n’étaient pas d’accord pour qu’on se rencontre. Alors en effet souvent quand on est jeune ce n’est pas évident de se rencontrer. Ma première vraie rencontre IRL c’était avec une amie rôliste qui m’avait invité à son anniversaire où elle avait d’ailleurs invité une autre rôliste avec qui on s’entendait bien. Pour sécuriser ma mère, elle avait demandé à sa grande sœur de l’appeler pour lui valider le jour de l’anniversaire, l’adresse et la rassurer sur le fait qu’elle serait là pour encadrer la journée. Du coup, ma mère m’avait déposé et avait pu de nouveau discuter en face à face avec les deux sœurs.
    J’en ai rencontré d’autres en étant plus âgés. On se faisait des restaurants, cinéma ou se donnait rdv à des évènements comme la Japan Expo ou des concerts. Puis après on continue de grandir, les centres d’intérêt ne sont plus forcément les même et on se perd souvent de vue. Je parles parfois à d’anciens amis connus sur des JDR mais occasionnellement. En général, Facebook permet de renouer car l’un ou l’autre publie une anecdote ou un évènement qui fait qu’on échange ensemble. Un de mes anciens amis rôlistes s’est marié le même jour que moi, c’est trop drôle. Donc on échangeait parfois pendant les derniers préparatifs. C’est fun !
    Sinon, tu donnes de bons conseils concernant les précautions à avoir. De manière générale, j’ai rencontré souvent des partenaires de JDR donc j’avais déjà une bonne complicité avec eux. Mais si c’est une rencontre générale, c’est mieux en effet de se trouver une activité à faire pour amener les discussions.
    Limit-Limit !!! Ce jeu est un jeu outrageant à ne pas mettre entre les mains de n’importe qui xD Vaut mieux déjà bien se connaître je trouve lol

  2. Neanteuse Neanteuse dit :

    Merci pour ton commentaire !
    C’est vrai que j’ai de la chance d’avoir un cercle d’amis proches qui aime plutôt bien écrire, j’en suis très contente.
    Je vois qu’on a les mêmes expériences en ce qui concerne la « taille » du monde du RPG en ligne, c’est en fait un passe-temps assez rare, du coup c’est très drôle de recroiser toujours un peu les mêmes personnes, même si ça peut aussi être étouffant.
    Même si ce n’est que par Facebook et pas très régulièrement, c’est quand même chouette que tu continues à partager des choses avec des amis de RPs ! D’ailleurs au passage c’est vrai que la Japan Expo ou événement de ce genre est pas mal non plus pour rencontrer d’autres rôlistes 🙂
    Je suis d’accord pour le Limite-Limite, ça peut ne pas bien passer avec tout le monde. Pour le groupe avec lequel j’étais, ça a bien marché, mais parfois mieux vaux jouer la prudence 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Eternal Lust
  • Sawen
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Destination Hogwarts
  • Pub RPG Design
  • Draftquest
  • Mademoiselle Cordelia
  • Adie – Créajeunes
  • Chercher un Avatar WTF
  • Labo de l'Edition
  • Roleplay And Sarcasm
  • Akilajo Graphic
  • Obsession 27
  • Entrance Icons
  • Le Blog du RPG
  • Kerlaft le rôliste
  • L'Ivre Book
  • GraphicObsession
  • Opale Rôliste
  • Les Chutes de Rozan
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky