Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

-5% Chez notre partenaire Pelopia Enlève Adblock pour soutenir Infinite RPG

En quoi le RPG écrit est une forme de cadavre exquis ?

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Lorsque vous essayez d’expliquer à un non-initié le concept de RPG écrit, peut-être dites-vous « c’est un peu comme un cadavre exquis« .

Et vous avez bien raison ! Le cadavre exquis est parfois plus connu que le RPG écrit, plus parlant pour un plus grand nombre de personnes. La question étant : est-ce que le RPG écrit est réellement une forme de cadavre exquis ? Est-ce que ces deux formes d’écriture collaborative sont vraiment comparables ? Quelles sont les ressemblances qui justifient le rapprochement ? Quelles sont les différences majeures ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

cadavre-exquis-retour

Le cadavre exquis : un jeu surréaliste

Le jeu du cadavre exquis est relativement connu, on en fait dans les colo’, à l’école, entre amis parfois.

Mais est-ce que vous savez tous d’où il vient ? Le cadavre exquis est un des nombreux jeux inventés par les surréalistes. C’est un jeu collectif qui peut joindre différentes formes d’art : écriture, peinture, dessin, collage, sculpture, etc. Le jeu originel utilise un papier plié sur lequel différentes personnes vont écrire et / ou dessiner sans savoir ce qu’a réalisé la personne avant lui, ni ce que fera celle après lui. Lorsqu’on déplie le papier, on obtient alors une œuvre absolument unique, parfois un peu étrange.

Voyez plutôt dans l’exemple ci-dessous, on voit clairement les marques de pliage délimitant 4 parties dessinées de manière indépendante. On peut faire un cadavre exquis avec autant de personnes qu’on veut, en faisant passer plusieurs fois les mêmes personnes si nécessaires.

Avec le jeu du cadavre exquis, les surréalistes font appel à l’automatisme, l’inconscient et au rêve et se libèrent ainsi des règles et du contrôle de leur propre raison. Rappelez-vous que le surréalisme est un mouvement littéraire, culturel et artistique du début du 20e siècle, mené par André Breton qui écrit en 1924 le premier Manifeste du Surréalisme. On retrouve parmi les artistes surréalistes des personnalités comme Salavador Dali, Apollinaire, Luis Buñuel…

Ce qu’il faut retenir, c’est que le cadavre exquis, ce n’est pas n’importe quoi. C’est un jeu avec une histoire, des règles et un but précis. Ce n’est pas parce qu’on écrit à plusieurs qu’on fait nécessairement un cadavre exquis. D’autant plus que les thèmes et l’imaginaire surréalistes sont tout à fait singuliers.

Le cadavre exquis écrit

Arrêtons-nous un instant sur le cadavre exquis écrit. Nous avons vu qu’il existait des cadavres en dessin, sculpture, cinéma, etc. C’est toujours un jeu, un jeu littéraire et d’ailleurs le cadavre exquis était écrit dans sa première forme.

cadavres-exquis-boira-vin-nouveauChaque participant écrit à tour de rôle une partie d’une phrase, dans l’ordre sujet–verbe–complément, sans savoir ce que le précédent a écrit. La toute première phrase écrite de cette manière donne le nom au jeu : « Le cadavre – exquis – boira – le vin – nouveau » .

Pour les romans et écrits plus longs, notamment les histoires avec une intrigue type policière, on comprend que ce principe ne peut pas être utilisé. L’écrivain doit pouvoir lire ce qui a été écrit précédemment et continue l’histoire à son idée. Sachant que le plus amusant est de complexifier au maximum l’intrigue au fur et à mesure de manière à rendre le dénouement difficile.

Encore aujourd’hui, on continue à réutiliser ce principe du cadavre exquis écrit. Par exemple avec L’Exquise Nouvelle, 80 auteurs ont écrit des nouvelles sur Facebook, en se limitant à des participations de 420 caractères.

Ressemblances entre le RPG écrit et le cadavre exquis

Alors, pourquoi on dit parfois que le RPG écrit est une sorte de cadavre exquis ? Voyons ensemble les points communs de ces deux formes d’écriture :

  • Ce sont des formes d’écriture collaborative
  • C’est un jeu collectif
  • Le nombre de participants n’est pas limité
  • Les joueurs écrivent sans savoir ce qui sera écrit par la suite (même si ça se discute en RPG écrit…)
  • Les joueurs n’ont pas de contrôle sur ce qu’écriront leurs partenaires.

Oui, le RPG écrit est une forme de cadavre exquis. Un cadavre exquis à rapprocher des cadavres exquis mis en place pour écrire des romans.

Différences entre le RPG écrit et le cadavre exquis

Néanmoins, les différences entre ces deux jeux littéraires sont tout de même très importantes :

  • Dans un RPG écrit, chaque joueur contrôle son propre personnage sans pouvoir jouer celui des autres. Dans un cadavre exquis, chaque participant a les pleins pouvoirs.
  • Dans un RPG écrit, la fin d’une scène est souvent définie à l’avance, ce qui est contraire au principe du cadavre exquis.
  • Dans un RPG écrit, le contexte est prédéfini par les administrateurs et les joueurs ne peuvent y toucher. Avec un cadavre exquis, chaque participant est libre de modifier le contexte à sa guise de manière à créer des nœuds dans l’intrigue.
  • Le RPG écrit n’a absolument rien à voir avec le surréalisme (ni dans sa forme, ni dans ses thèmes, dans aucune de ses caractéristiques et de ses objectifs), le cadavre exquis est un jeu surréaliste.

En conclusion

Nous pouvons rapprocher le RPG écrit de ce jeu surréaliste qu’est le cadavre exquis dans la méthode et dans la forme. Néanmoins, les objectifs de ces deux formes d’écriture collaborative restent très différents. Le cadavre exquis est un héritage du mouvement surréaliste, ce que n’est absolument pas le RPG écrit.

Et vous ?

Vous êtes-vous déjà essayé au cadavre exquis ? Avez-vous eu des expériences de RPG écrit qui se rapprochaient énormément du principe du cadavre exquis (par exemple : contrôle de tous les personnages) ? Avez-vous l’habitude de dire que le RPG écrit est une forme de cadavre exquis ?

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

La plateforme RPG est en ligne : Viens tester !

Mademoiselle Cordelia (2 articles)

Cordélia est une apprentie écrivain et quand elle n'écrit pas des ébauches de romans, elle blogue et donne des conseils d'écriture. Elle a été une grosse addict du RPG écrit pendant des années, mais elle s'est un peu soigné. Elle continue de RP pour le plaisir. Sinon, elle aime les chips goût barbecue. Site web : http://mademoisellecordelia.fr

 
Icone Facebook Icone twitter Icone pinterest Icone tumblr
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

6 réponses à “En quoi le RPG écrit est une forme de cadavre exquis ?”

  1. Paul Blanchot dit :

    Bonjour Mle Cordélia, bravo pour votre très beau et bon blog, que je suis régulièrement ! Etant écrivain amateur, et game designer en même temps, je travaille sur un concept d’écrit, racontant des expériences inédites de jeux vidéo. Au cours du récit, le lecteur découvre et vit une expérience InGame (c’est le nom du concept), traitant d’un jeu inédit.
    Pensez-vous qu’un tel projet puisse concilier joueurs et lecteurs ?
    Merci à vous, en tout cas ^^

    • Bonjour 🙂
      Merci, ça me fait plaisir.
      J’ai du mal à saisir le concept, c’est un genre de « livre dont vous êtes le héros » ?

      • Paul Blanchot dit :

        Merci de votre réponse !
        C’est la première fois que j’en parle, alors ça reste difficile à exprimer. Il faudrait revenir à l’origine de cette idée :
        Je suis Game Designer, et je crée des documents qui permettent de réaliser des jeux vidéo (c’est un peu le même boulot qu’un créateur de RPG, non ?). Sauf que ça coûte très cher de développer un jeu, et plein de projets ne verront jamais le jour.
        D’un autre côté, j’écris des romans. Sauf que je ne veux pas en faire un roman, car à la base, mon but était de faire un jeu vidéo.
        Refaire « un livre dont vous êtes le héros » (même si j’adore le concept, hein !) ne m’intéressait pas non plus. Ça a déjà été fait, et bien fait.
        Bref… l’idée à laquelle je suis arrivé est la suivante: écrire un livre, qui raconte l’expérience que vivrait le joueur devant l’écran si le jeu existait.
        (NOTE: même quand vous avez des choix dans un jeu, au final vous faites UN choix et ne vivez qu’une seule aventure).
        Mon objectif, mon souhait plutôt, c’est que le jeu devienne « réel » sans aucun frais (à part le temps passé à écrire).
        Je vous mets un lien ici, pour voir le premier essai auquel j’arrive (les 3 premières pages ! Le reste est constitué des dialogues et descriptifs extraits du Game Design Document).

        http://paulblanchot.a.p.f.unblog.fr/files/2014/08/ingame-larmee-des-morts.pdf

        • Ah je vois ! ce serait l’histoire d’un mec qui joue au jeu que dans vos rêves les plus fous, vous développeriez ^^
          Eh bien je n’ai jamais lu de roman ce genre, mais pourquoi pas ^^
          Le monde geek est très à part, vous vous situerez dans une niche et ça peut être intéressant.

  2. Paul Blanchot dit :

    Votre réaction est encourageante ! On verra avec le résultat final ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Festival des Mondes de l'Imaginaire
  • Obsession 27
  • Le Blog du RPG
  • Roleplay And Sarcasm
  • Kerlaft le rôliste
  • Akilajo Graphic
  • Eternal Lust
  • GraphicObsession
  • Opale Rôliste
  • Entrance Icons
  • Pub RPG Design
  • Draftquest
  • Festival Les Mondes d'Elor
  • Destination Hogwarts
  • Mademoiselle Cordelia
  • Les Chutes de Rozan
  • Adie – Créajeunes
  • Sawen
  • L'Ivre Book
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Chercher un Avatar WTF
  • Labo de l'Edition
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky