Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

-5% Chez notre partenaire Pelopia Enlève Adblock pour soutenir Infinite RPG

A la découverte des RPG Harry Potter

Berenice
 
Partager l'article sur les réseaux sociaux :
the marauder and lily ©spielbrick films

the marauder and lily ©spielbrick films

Vous aussi vous rêviez d’être un sorcier ? D’avoir une baguette ? D’aller à Poudlard tout simplement ? Harry Potter a ravit le cœur de nombreux lecteurs de tout âge et tout naturellement ils trouvèrent leur place au sein des jeux de rôle par écrit. Véritable phénomène, les RPG Harry Potter n’ont cessé de se développer et d’être relancés après chaque sortie d’un livre et/ou d’un film de la saga. Aujourd’hui encore il existe une pléthore de jeux de rôle basés sur la série de J.K. Rowling. Vous êtes perdus parmi tous ces RPG Harry Potter ? Suivez le guide !

Les différents lieux de Harry Potter : Poudlard, les autres écoles de magie, Londres, Pré-au-lard …

On plante le décor. Les personnages de Harry Potter interagissent dans plusieurs endroits différents dans le monde de la magie. Le lieu que vous choisirez pour votre jeu de rôle Harry Potter aura une incidence sur le type de personnage que vous pourrez jouer.

Les écoles de magie dans Harry Potter

Les premiers RPG Harry Potter étaient pour le plus grand nombre centrés sur la célèbre école de Poudlard, où notre binoclard préféré a fait lui-même ses études. Votre personnage est invité à découvrir le moindre secret de Poudlard, à se balader dans la Forêt interdite – pas si interdite que cela (la jeunesse de Poudlard n’est plus ce qu’elle était, que voulez-vous) – ou encore à transformer  la Salle sur Demande à sa guise. Le rôle de votre personnage est simple : être un adolescent (presque) comme les autres. Aller au lycée n’est pas suffisant, les rôlistes ont ce besoin de suivre des cours aussi en roleplay ! Heureusement ce sont des cours d’un autre genre : des cours de magie ! On passe son temps à boire du thé pour lire l’avenir, on fait des câlins aux hippogriffes, on fantasme sur le professeur de potions et on s’amuse bien entendu à lancer des sorts à tout va. Aussi, votre personnage aura la chance d’assister à l’un des nombreux bals organisés à l’occasion de Halloween ou de Noël, il pourra participer à un match de Quidditch, et vaquer aux préoccupations banales de l’adolescent sorcier type.

La Grande Bretagne c’est bien beau, mais avec Harry Potter et la Coupe de Feu (quatrième tome de la saga), nous avons pu découvrir deux nouvelles écoles : Beauxbâtons l’école de magie française et Durmstrang située en Europe de l’Est. Depuis peu le site Pottermore a révélé quelques informations mineures au sujet de ces écoles, ce qui permet contrairement à Poudlard une plus grande liberté pour les lieux, les cours ou tout simplement la répartition des élèves. Malheureusement ces jeux de rôle Beauxbâton et Durmstrang reprennent souvent le concept de Poudlard, ce qui explique leur manque de popularité dans la sphère du RPG : même système de répartition (quatre maisons avec animaux en blason), mêmes cours, mêmes lieux, etc. A l’heure de l’écriture de cet article, il semble y avoir un intérêt pour Durmstrang, espérons que cette concurrence pousse les administrateurs à profiter de l’absence d’information pour jouer dans l’originalité. Cette critique est valable aussi aux RPG d’écoles de magie qui s’inspirent vaguement de Harry Potter.

Depuis quelques années, il est apparu un troisième type d’école de magie : les universités. Il ne semble pas qu’il y ait d’université dans le monde magique conçu par Rowling, du coup on a deux types d’administrateurs de RPG : d’une part, les puristes expliquant la nécessité de créer une université suite à la guerre contre Voldemort ; d’autre part, il y a ceux qui s’assument et qui veulent faire une université, tant pis si cela ne correspond pas à l’œuvre de Rowling. Les universités magiques ressemblent bien souvent à une université lambda, sauf que c’est magique et qu’il y a éventuellement un pensionnat. L’intérêt de ce genre de RPG est la possibilité de pouvoir jouer des personnages plus matures. Certains vont même faire un mixte Poudlard / université. Ce qui fait que votre personnage ne quitte pas l’école à l’âge de dix-sept ans, mais va continuer ses études à Poudlard.

Les villes magiques à la Harry Potter

Pour se démarquer des écoles de magie, deux nouveaux types de RPG Harry Potter sont apparus : un monde mixte cumulant école de magie avec un accès à un lieu externe et un monde magique sans école avec ces métiers trop cools et ces sorciers qui sont détachés de la technologie (et à qui ils manquent une case ?). On peut parler pour certains de city à la Harry Potter, toutefois ce terme n’est pas toujours exact. L’avantage du monde magique ce sont les transports. En effet, grâce aux portoloins et au transplanage, votre personnage peut se rendre d’un lieu à l’autre en quelques secondes ! Ce qui permet de ne pas se contenter de jouer dans une seule ville, mais d’avoir un nombre infini de lieux de jeux divers et variés ! Jouer à la campagne, à la ville, à la montagne ou à la mer c’est possible sur un seul jeu de rôle Harry Potter ! Sans oublier tous les lieux magiques qui vous attendent et qui sont uniques à chaque jeu de rôle.

Les contextes possibles dans un RPG Harry Potter

Puis l’histoire vient. Une fois que vous avez fait une première sélection à partir du lieu, il faut ensuite faire une seconde sélection qui cette fois-ci sera centrée sur le contexte. (D’ailleurs, je vous invite à lire cet article sur la création d’un contexte de jeu de rôle écrit) Les contextes sont marqués par deux critères majeurs : la temporalité par rapport à la saga et le respect de l’œuvre.

Choisir la temporalité : quelle génération Harry Potter ?

Dans les romans il y a de nombreux personnages plus ou moins secondaires qui permettent de marquer une temporalité. Ainsi, les rôlistes ont créé la temporalité de leurs contextes de jeux de rôle selon ces personnages. Ce qui fait que l’on retrouve ces six périodes « historiques » :

  • l’époque des fondateurs de Poudlard (moyen-âge),
  • l’époque de Tom Jedusor à Poudlard (les années 40),
  • l’époque des Maraudeurs à Poudlard (les années 70),
  • l’époque d’Harry Potter à Poudlard (les années 90),
  • l’époque de l’après bataille (fin des années 90, début des années 2000),
  • l’époque des enfants des héros (notre époque actuelle).

Il est aussi possible de faire un RPG Harry Potter à l’époque des Maraudeurs après leurs études à Poudlard. Il sera néanmoins situé temporellement à l’époque des Maraudeurs.

Une dernière temporalité existe, c’est l’époque mille ans plus tard. Harry Potter & co n’existent plus, on recommence tout, etc. Le souci de ces jeux de rôle textuels c’est le manque d’originalité et de recherche dans le contexte, puisqu’on retrouve souvent une société similaire à la nôtre et on ne constate pas de véritable évolution sociale. Pourtant, normalement les mœurs, les goûts, etc. changent énormément d’une époque à une autre. Cette temporalité concerne surtout les RPG se déroulant à Poudlard ou tout du moins en Grande Bretagne. Les autres RPG écrits n’ont pas de raisons de se soucier de cette chronologie étant donné que c’est l’histoire du monde magique britannique. Parfois ils y font tout de même référence.

Comment s’approprier l’oeuvre de Harry Potter pour un jeu de rôle écrit ?

Après avoir définit la temporalité du jeu de rôle, il est important de définir une seconde notion : le respect de l’œuvre. Il est rare que l’œuvre soit complètement respectée. Il existe quelques puristes, qui exigent que leur jeu de rôle écrit soit la parfaite copie du livre. Ils placent donc leur contexte dans l’œuvre et les personnages doivent être comme dans les livres, les grands événements vont devoir avoir lieu, etc. Ce type de RPG Harry Potter est très rare. Après chaque forum a son degré de purisme, respectant plus ou moins les livres. Des modifications peuvent d’ailleurs pour certains être considérés comme une dénaturation de l’œuvre, par exemple autoriser le couple Harry/Drago. Plus les libertés par rapport à l’œuvre sont grandes, plus le forum sera propice aux Marie-Sue. Généralement un seul coup d’œil au contexte permet de voir si c’est un contexte sérieux avec de nombreuses libertés ou bien le délire de la fondatrice qui va probablement prendre ses membres pour des faire valoir. Par exemple, le personnage de la fondatrice qui est la fille de Bellatrix et Lord Voldemort et qui est comme par hasard au cœur même du contexte. Déjà méfiez-vous. Quand vous comprenez que ce même personnage a pour harem tous les mâles du forum, fuyez tout simplement. Heureusement, il existe quelques très bons RPG qui prouvent qu’une prise de liberté totale n’empêche pas la présence de très bon rpgistes et l’absence de Mary Sue / Gary Sue.

Ces écarts permettent une grande ouverture de l’œuvre et une véritable liberté dans le jeu des personnages qui se retrouvent dans des situations inédites et qui les font évoluer. Un exemple d’altération possible à la fin de Harry Potter est : et si c’était Voldemort qui avait vaincu Harry Potter ? De cette simple modification il peut découler des dizaines de contextes différents. À cela s’ajoutent les voyages temporels, ces RPG qui se placent dans le respect de l’œuvre mais par leur intrigue permettent de faire évoluer l’histoire de manière différente. Un RPG Harry Potter est quelque chose de merveilleux, parce que d’une base commune il peut exister des centaines de jeux de rôle textuels au contexte complètement différent.

Il existera toujours des phénomènes de mode, avec une multiplication de RPG Harry Potter sur des thématiques similaires, mais au fil du temps on voit apparaître des contextes vraiment différents.

Guide des types de personnages à interpréter dans un RPG Harry Potter

Enfin les personnages entrent en jeu. Je vous vois venir, jouer un élève ou un professeur c’est sympa, mais Harry Potter a d’autres personnages ! Ce sont des dragonniers, des aurors, des joueurs de Quidditch, des dresseurs de trolls et tas d’autres métiers qui vous ferez faire vos valises, prendre votre chat/chien/furet/perroquet/peluche sous votre bras et dire adieu au monde de pauvres moldus. Il existe une multitude de personnages, chacun sont uniques, chacun sont différents. Toutefois, les rpgs Harry Potter ont pour particularité d’avoir trois grands types de personnages : sang-mêlé, sang-pur et enfin né-moldu. Comme vous l’avez probablement deviner, le type de personnage dépend de son ascendance. Si le rôliste maîtrise bien la catégorie de son personnage (ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas), cela aura nécessairement une influence sur sa manière de jouer et son personnage.

Interpréter un personnage Sang-Mêlé dans un jeu de rôle Harry Potter

Les Sang-Mêlé constituent la majorité de la population, considérés le plus souvent comme des personnages lambda et sont parfois dénigrés, ce qui est fort dommage, car ils proposent de nombreuses possibilités ! Ce qu’il faut savoir c’est qu’un personnage sang-mêlé doit avoir au minimum un parent sorcier. Il peut donc avoir vécu dans le monde moldu, tout comme être issu d’une famille de sorciers de plusieurs générations.Jouer un sang-mêlé, c’est s’offrir une multitude de scénarios potentiels : celui qui s’est fait rejeté par son parent moldu, celui qui voudrait que sa famille soit digne d’un sang-pur, etc.

Un sang-mêlé c’est un des personnages les plus sympas, parce qu’il n’a pas à respecter l’étiquette des Sangs-purs. Il peut avoir un boursouflet ou un crapaud en animal de compagnie, il peut voler sur un balai complètement naze, s’empiffrer de bonbons, adorer le monde moldu et n’y rien comprendre ou tout simplement être comme le meilleur sorcier de tous les temps : Harry Potter (qui est un sang-mêlé, rappelons-le).

Il n’a pas de règles précises et il est le personnage qui offre au final le plus de liberté.

Interpréter un personnage Sang-Pur dans un jeu de rôle Harry Potter

Un Sang Pur est un personnage qui est censé être issu d’une famille de sorciers qui ne s’est jamais mélangée avec des Moldus. En raison de cette particularité, ils sont voués à disparaître.

Ces personnages ne sont pas toujours très bien joués dans le sens où ceux qui font des personnages Sangs-purs n’utilisent pas tous les aspects d’un personnage sang-pur. Certains se basent sur une vision restreinte des Weasley ou des Malefoy pour incarner un stéréotype de personnage, d’autres veulent faire un Sirius Black en interprétant donc un énième sang-purs rebelles qui va à l’encontre de sa famille. (Je vous recommande l’article pour créer un personnage original)

Pour cet article, je me suis interrogée sur le personnage du Sang Pur et je suis finalement arrivée à cette conclusion : les Sang Pur, c’est un peu comme les nobles sous Louis XIV. Premier point, ils sont nobles, mais pas nécessairement riches. La noblesse n’assure en rien la richesse ! Ils peuvent avoir des rentes, car un ancêtre a eu une idée de génie, mais tout comme un sang-mêlé ou même un Né-Moldu peuvent en posséder. Ils sont obligés comme n’importe qui de travailler ou pointer au Pôle Emploi du Chemin de traverse. Second point, les mariages arrangés. Forcément si on veut que le sang reste pur, il faut arranger les mariages. Selon l’époque où vous jouez votre personnage ce point est plus ou moins important. Troisième point, au 17ème siècle il existait certains nobles qui étaient jugés indignes à leur rang en raison de leur attitude, à l’image des Weasley, tout comme il existait des nobles prétentieux et méprisants à l’image des Malefoy. Toutefois la noblesse ne se résumait pas à cela. Il existait des nobles qui suivaient l’étiquette, mais qui pouvaient agir de manière normale, simple et ne pas avoir d’histoire tragique ou sombre. Un mariage ne rend pas forcément malheureux votre personnage sang-pur.

Un sang-pur c’est donc essentiellement un personnage qui doit vivre avec le poids d’une certaine tradition. Le monde magique est en marge de la société moldue et n’a pas connu la même évolution. Ce poids des traditions est, je pense la principale différence avec un personnage sang-mêlé.

Interpréter un personnage Né-Moldu dans un jeu de rôle Harry Potter

La particularité d’un Né-Moldu est d’être issu de deux parents moldus. Il peut avoir un seul enfant Né Moldu (le cas de Lily Evans) ou plusieurs enfants Nés moldus (le cas des frères Crivey) dans une même famille. Ce type de personnage a suscité de nombreuses interrogations et théories. Celle que je préfère est celle du gène magique qui réapparaît chez certaines personnes d’une famille pour plusieurs raisons : par exemple, vous pouvez faire un né moldu avec un don de naissance (fourchelangue, métamorphage), ou alors vous pouvez lancer votre personnage sur une quête de son passé pour connaître le lien qu’à sa famille avec le monde magique.

L’intérêt d’un personnage né-moldu c’est qu’il n’a aucune connaissance du monde magique et qu’il a donc une autre culture. Ce qui permet une immersion intéressante dans l’univers magique pour un personnage, si le rôliste prend la peine de jouer sur le choc des cultures : la découverte du monde magique, l’habitude à de nouvelles mœurs, etc. Le choc des cultures disparaît au bout d’un moment, mais il y a toujours quelque chose qui va le différencier d’un sorcier qui a vécu dans le monde magique. Vous pouvez jouer un personnage qui a du mal à vivre dans ce monde ou au contraire un personnage qui s’y adapte tellement qu’il a l’impression d’être un étranger dans le monde moldu et qui ne se retrouve plus en phase avec sa propre famille.

Enfin, il y a le problème du racisme. Il n’y a pas que les Sangs-Purs qui sont racistes, mais aussi les Sangs-Mêlés. De plus ce racisme ne se contente pas d’une insulte. Le tome 7 Harry Potter et les Reliques de la mort le montre fort bien et il ne faut pas hésiter à se baser sur notre société pour mettre en jeu ce racisme dont peut être victime votre personnage. Par exemple, il peut avoir des difficultés à trouver un travail à cause de ses origines.

Interpréter un Cracmol ou un Moldu dans un jeu de rôle Harry Potter

Enfin, il est possible de jouer des personnages n’ayant pas le moindre pouvoir magique : les Cracmols et les Moldus. Les premiers sont des êtres nés dans une famille de sorciers, mais dénués de pouvoirs magiques. Ils ont quelques capacités que n’ont pas les moldus tel que voir les Détraqueurs. Les moldus c’est vous cher lecteur, c’est moi. Ce sont des personnes qui ne connaissent pas le monde magique. Généralement ce type de personnage apparaît dans un contexte très particulier.

Interpréter une créature magique dans un jeu de rôle Harry Potter

Si les sorciers sont l’archétype du personnage joué sur les RPG Harry Potter, il est parfois possible de jouer d’autres types de personnages.

Il y a tout d’abord une variante du sorcier classique : le loup-garou. Personnage rattaché à la légende, la contamination se fait par morsure et le loup-garou est rejeté par les sorciers. Qui voudrait pour pote un type qui devient une fois par mois une bête sanguinaire aux yeux de qui vous êtes un steak tartare sur patte ? Physiquement, le loup-garou sur les jeux de rôle correspond à la légende, c’est-à-dire à un loup plus gros que la moyenne et plus sanguinaire, Merlin merci sur les RPG on ne demande pas aux loups-garous de se faire une épilation intégrale à l’instar de Remus Lupin dans le troisième film de la saga. Les loup-garous sont des personnages relativement classiques.

En personnage moins classique on trouve d’autres créatures tels que les elfes de maisons, les centaures (très rares, mais j’en ai rencontré une fois sur un RPG), les vampires. Certains RPG écrits proposent même de jouer des personnages non vivants tels que les fantômes ou encore les tableaux de Poudlard. Pour les seconds j’avais été étonné de cette proposition en raison de la limite de RP possible. Bien que les tableaux puissent se déplacer d’un tableau à l’autre, les interactions restent limitées. Toutefois cela peut-être intéressant en double compte je dirais.

Vous voilà parez pour faire face aux RPG Harry Potter ! N’ayez crainte de plonger dans cet univers mystérieux qui propose aussi bien des contextes joyeux que sombres. Il suffit de chercher un peu ! La magie des jeux de rôle textuels Harry Potter, c’est qu’il en existe de toutes sortes, pour tous les goûts et vous trouverez forcément votre bonheur. La seule difficulté est de réussir à trouver le bon RPG dans la masse.

N’hésitez pas à poser des questions sur les RPG Harry Potter voire à émettre des précisions en commentaire !

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

La plateforme RPG est en ligne : Viens tester !

Berenice

Berenice (6 articles)

Damoiselle Gaea ou plus simplement Gaea travaille au ministère, malheureusement pas celui de la magie. Rôliste depuis bien des années, elle administre actuellement un forum Harry Potter. Adepte de littératures fantasy, de roman et un peu de jeux vidéos. Site web : http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/

 
Icone Facebook
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

10 réponses à “A la découverte des RPG Harry Potter”

  1. yuuki dit :

    Je me suis inscrite sur un forum sur les maraudeurs y a peu. J’y joue un vrai défi :p Un aveugle.
    Ca me fait plaisir de voir ce genre d’article quand j’ai passé pas mal de temps sur des forums HP n_n !

  2. moodytryme moodytryme dit :

    Etonnamment, je n’ai pas commencé sur un RPG Harry Potter, mais un forum RPG école de magie… Une variante on va dire ! Mais justement, ça nous permettait une plus grande liberté. On avait des cours de magie magistraux tous les soirs à 19 heures, les fiches personnages étaient libres, chaque sorcier avait son don, pas de baguettes xD.
    En tout cas je ne connaissais pas toutes ces possibilités à exploiter. L’univers Harry Potter est vraiment riche ;).

    PS: Un couple Harry / Draco ??!! NON DRAMIONE FOREVER ! :p

    • Berenice Berenice dit :

      C’est vrai que par le passé les forums Harry Potter / école de magie étaient beaucoup plus libres qu’aujourd’hui ! De nos jours c’est très difficile sans une explication bloc béton d’être dans une véritable liberté, les carcans du livre restent très fort.

      C’est vrai que le dramione c’est le bien, même si je préfère le drarry ♥ Dommage qu’on ne trouve que très rarement ces couples sur les forums x)

  3. Merciiii pour le rappel du « poids de la tradition » chez les Sang-Purs que TOUT LE MONDE OUBLIE ^^’
    Sérieusement je n’en peux plus des pseudo-Sang-Purs qui portent des jeans et écoutent les One Direction… Un Sang-Pur porte des ROBES de sorcier, il ne sait pas ce qu’est un micro-onde et si son sang est si pur, c’est qu’il y a un moment dans l’arbre généalogique où ça se marie entre cousins …
    Bref sinon un bon résumé des RPG Harry Potter o/

    • Berenice Berenice dit :

      Oui, je trouve ça vraiment aussi dommage qu’on oublie tout les sous entendus du fait de jouer un sang-pur. Beaucoup le voit comme un noble décadent un peu à la gossip girl. >.<

      & merci ♥ Cela fait plaisir de voir que cela plait ! ^^

  4. Sim Kaali dit :

    J’allais justement souligner le fait qu’en jouant un sang-pur on acceptait nécessairement qu’il y ait quelque part dans la famille eut un jour ou l’autre de l’inceste et que ça, beaucoup de personnes s’y refusent, mais je vois que Mademoiselle Cordélia s’en ait déjà chargé (a)

    Je propose une autre piste pour le contexte : l’avant création de Poudlard. Eh oui, cela semble totalement passer à l’oubliette, si bien que ce n’est jamais cité dans les possibilités. Cela ne signifie qu’une chose : que l’originalité peut se trouver là 😉

  5. Chupa Chups dit :

    J’ai beaucoup aimé lire cet article ^^
    Mais je vais mettre mon petit grain de sel 🙂 Personnellement, je joue actuellement sur un forum Harry Potter et mon personnage est une sang-pur. Je ne me suis basée sur aucune famille de sang-pur connue pour la créer et créer ses proches. A vrai dire, ma famille est plutôt ouverte d’esprit (même si on reste dans la période où Harry Potter est l’Élu mais je reviendrais un peu plus tard dans mon commentaire sur ce point …). Ils ont actuellement l’un de leur membre qui a une femme moldue et ils ont eut un enfant. Ok ok ! Là, ils ne sont plus vraiment sang-pur x) Et mon perso a même plus tendance à se dire que son cousin a de la chance d’être un sang-mêlé car elle aimerait bien être à sa place. Elle a bien conscience que ne pas être sang-pur ça changerait beaucoup de choses pour elle, mais en soit, elle s’en fiche du statut de sang qu’elle a. A ses yeux, ce n’est pas ça qui est le plus important. Même si c’est vrai qu’elle aura tendance à faire passer un interrogatoire à quelqu’un qui est sang-mêlé ou né-moldu pour savoir comment ça fait d’avoir des parents qui ne sont pas tous les deux des sorciers itou itou. Elle aura même tendance à se mettre à gueuler contre un sang-pur qui discriminera quelqu’un qui n’a pas le même sang qe lui. Bref, c’était pour montrer que l’on est pas obligé de s’être inspiré de l’esprit des Malfoy/Lestrange/Black et cie ou des Weasley pour créer un personnage sang-pur. ^^
    Maintenant, je reviens au contexte du forum ^^ Ça se passe dans la période où Harry est censé être l’Élu, je dis bien « censé » car sur ce forum, il ne l’est pas ! C’est Neville. Car n’oublions pas que Neville aurait pu être l’Élu et donc, cela peut changer – et change – certaines données car rien n’est pareil. Et ça donne ainsi une largesse et beaucoup de possibilités niveau écriture, car l’on a pas à se baser sur la saga pour faire avancer le tout ^^ Voldemort est toujours le grand méchant mais Harry lui a de la famille, les maraudeurs ont eux aussi eut des enfants. Et à mes yeux, je trouve ça original et vraiment agréable pour rp de ne pas avoir ce poids sur les épaules d’avoir peur de faire une bourde si on suit la saga en incluant le fait qu’Harry est ou a été l’Elu. Voilà voilà c’est fini :3

  6. Cerisette dit :

    Coucou ^^

    Juste pour précision, les cracmols ne peuvent pas voir les détraqueurs (mais en revanche ils peuvent voir Poudlard vu que Rusard y travaille) c’est marqué sur le wiki de Harry Potter et dans les livres Arabella Figgs ment pour sauvé Harry lors de la « réunion » et il me semble si mes souvenirs sont exactes que Fudge lui dit que c’est impossible qu’elle aie pu voir les détraqueurs et que son témoignage n’est donc pas important vu qu’elle ne peut pas voir les détraqueurs !

    Sinon article très intéressant ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Destination Hogwarts
  • Pub RPG Design
  • Labo de l'Edition
  • Adie – Créajeunes
  • L'Ivre Book
  • GraphicObsession
  • Kerlaft le rôliste
  • Sawen
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Obsession 27
  • Mademoiselle Cordelia
  • Chercher un Avatar WTF
  • Le Blog du RPG
  • Draftquest
  • Opale Rôliste
  • Entrance Icons
  • Festival Les Mondes d'Elor
  • Roleplay And Sarcasm
  • Festival des Mondes de l'Imaginaire
  • Akilajo Graphic
  • Eternal Lust
  • Les Chutes de Rozan
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky