Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Le fantastique est-il en perte de vitesse ?

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

witches and godess alba soler

Le fantastique est un genre qui a le vent en poupe, et ce, depuis les années 2000 !

Rien d’étonnant dès lors de voir dans les jeux de rôle aussi bien sur forum, sur Facebook ou même sur MMORPG fleurir énormément d’univers dédiés au fantastique. D’ailleurs 47,54% des Infinites préfèrent les jeux de rôle fantastiques. Éloquent non ?

Le fantastique victime de son succès?

Qui a lancé la vague exactement ? Peut-être les sagas comme Le Seigneur des Anneaux, Underworld ou encore Harry Potter, en tous cas, jamais la fantasy et le fantastique n’ont eu d’aussi beau jour et le phénomène n’est pas si récent, déjà Dracula à l’époque était une énième variation d’un mythe ancestral.

C’est également le cas dans les RPG puisque le fantastique comme la fantasy sont deux genres qui ont toujours eu l’amour des joueurs. Pour prouver mes dires, je pourrais citer le jeu de rôle le plus répandu et le plus simple à jouer : les Loups-Garous de Thiercelieux. C’est un jeu purement fantastique avec un tueur, loup-garou donc mais aussi une voyante, une magicienne, le tout se déroulant dans un village. C’est très classique en somme. Et puis, tous ceux qui ont un jour pratiquer le jeu de rôle sur table, ont forcément un jour tâter du Donjons et Dragons, historiquement reconnu comme l’un des premiers jeu de rôle. Sans évoquer Vampire la Mascarade, l’un des plus grands succès de livre de règles pour jeu de rôle sur table, forcément vous comprenez que le fantastique est intimement lié au jeu de rôle !

sketchy book covers zhao

Aujourd’hui le genre se décline dans des sous-genre, avec la Bit-Lit menant la danse, inutile de citer toutes les sagas (Le journal d’un vampire, Les aventures d’Anita Blake, La communauté du sud, La maison de la nuit, The Mortal Instruments, La confrérie de la dague noire, Sublimes créatures, Mercy Thompson pour les lupins, Sidhe et Les chroniques de MacKayla Lane pour la fantasy) qui fleurissent dans les rayonnages. Côté séries TV on n’est pas en reste, Teen Wolf, Bitten, The Secret Circle, True Blood, The Vampire Diaries, Behing Human, Supernatural, Moonlight et récemment Dracula. Autant dire que si les joueurs manquaient d’imagination sur le sujet, les scénaristes hollywoodiens non ! Au point que la traditionnelle fantasy qui voyait autrefois se réunir aussi bien vampire qu’elfe, ogre que sorcier, loup-garou que hobbit a fini par prendre un sérieux coup dans l’aile.

En fait, le bestiaire habituel du fantastique s’est vu tellement exploité par les séries, films et sagas littéraires qui inspirent aussitôt après leur sortie une myriade de RPG s’en inspirant fortement, qu’on a finit par oublier leurs racines premières. On rend les vampires insensibles à la lumière du soleil, on les pare de gadgets, on les nourrit au biberon d’une ère moderne où ces créatures monstrueuses deviennent de plus en plus aseptisées. Remodelés en prince charmant des temps modernes, ils n’ont plus rien du monstre qui effrayait les enfants la nuit. Les vampires ont-ils encore un quelconque attrait quand ils finissent à ressembler à n’importe qui ? Les loup-garous passent pour des éco-terroristes, au mieux, au pire sont des bobos ? Et que dire de la traditionnelle fantasy qui désormais se décline uniquement en medieval-fantasy, la faute à Game of Throne et au Seigneur des Anneaux qui ont éclipsé l’influence des MMOPRG ainsi que des livres de jeux plus classiques.

On constate un véritable phénomène de mode. Comme si le RPG avait oublié ses propres racines pour se noyer dans la masse envahissante des programmes établi par des majors américaines. Au final on finit par se demander si à trop vouloir donner un coup de jeune aux vieux mythes, ne les avons-nous pas lavé de leur essence, et n’est-ce pas de là d’où provient le sentiment d’essoufflement ? A trop se laisser guider par les succès hollywoodiens et les dernières parutions, l’univers des jeux de rôle va finir par se vider de son originalité.

C’est triste à dire mais combien de fois nous constatons le même concept, le même univers dans les différents RPG qu’on visite, au point de se demander s’ils ne ressemblent pas tous ? N’est-ce pas de là que vient le sentiment de certains d’éprouver une certaine lassitude ? Il est difficile de trouver une fantasy futuriste ou simplement contemporaine comme on trouvera difficilement un bestiaire différent de l’habituel combo vampire/loup-garou/chasseurs. Oserais-je dire qu’aujourd’hui plus que jamais les genres sont cloisonnés et malheur à celui qui tentera de perturber l’ordre établi ?

Ma crainte est de voir un genre que je chéris beaucoup s’essouffler. J’ai parfois l’impression qu’on a oublié qu’à la base le jeu de rôle propose d’imaginer ses propres personnages et de forger ses propres histoires.

De nouveaux horizons pour les RPG fantastiques

Pourtant à bien y réfléchir, comment parvenir à se lasser d’un genre où tout est possible, où notre imagination n’a aucune limite ?

Si vous aimez le fantastique, c’est d’ailleurs probablement pour cette raison. Le fantastique s’adapte à l’imagination de celui qui s’y intéresse, et soyons honnête, avec tout ce qu’on a pu voir, lire, sans évoquer les monstres qui ont hanté nos cauchemars quand nous étions enfant, il y a franchement de quoi faire ! Alors comment retrouver les inspirations premières ?

Peut-être en revenant aux sources !

ghost new amsterdam theatre rachel adams

Si l’on s’intéressait par exemple à la notion de cauchemar ? La vague d’univers de jeux de rôle tournant autour d’Alice au pays des merveilles devrait nous mettre la puce à l’oreille. Et si pour surprendre, pour rafraîchir le fantastique aux créatures toujours identiques, nous allions chercher dans les cauchemars ? Tisser une toile ou un piège ? Chercher l’horreur ou les créatures mythiques dans leur nature profonde et revenir au bon vieux mort vivant d’avant, au monstre caché sous le lit, aux fantômes, origine de l’inquiétante étrangeté, à la réalité perturbée, inversée.

On pourrait, comme Stephen King, explorer les Territoires de l’inconnu et de l’imagination, se frotter à nos peurs ancestrales, créer un univers qui s’adapterait aux peurs de chacun et produirait ses propres fantasmes, ou bien simplement reprendre les mythes de l’humanité.

Voilà pourquoi les univers RPG sur les contes de fée ont autant de succès. Bien sûr certaines séries ne sont pas innocentes dans l’histoire, mais les contes de fée racontent au fond ce que nous sommes, nous les humains. C’est la plus vieille histoire du monde et ses mythes sont si nombreux, qu’on pourrait en trouver qui n’ont encore été exploités.

Dans cette même démarche, on peut revenir au temps aux les vampires faisaient encore peur et même, laisser les démons entrer dans la danse, s’ils ont été quelque peu oubliés ces derniers temps, ils n’en demeurent pas moins des créatures clés du folklore fantastique. Le diable est, après tout, le plus grand méchant que l’homme n’ait jamais créé et imaginé ! Rendons aux créatures monstrueuses leur véritable nature, oublions les versions modernes où toute l’essence effrayante a été retirée, revenons à la base. Un vampire est un mort-vivant absorbant le sang des humains, et non un dandy cherchant à percer les mystères de l’immortalité. C’est un prédateur !

Inspirez-vous de Salem de Stephen King ou bien de The Strain la nouvelle série de Guillermo Del Torro (inspiré du roman en deux volumes La lignée) qui revient justement aux sources. Rendez les vampires à nouveau effrayant ! Redonnez aux loup-garous leur crocs acérés, cessez d’en faire des adolescents prépubères en pleine mutation, c’était rigolo le Loup-garou du campus mais ça ne devrait pas remodeler l’image de cette créature effrayante, symbole d’une scission entre l’être cultivé et les instincts primaire ancestraux. N’oubliez pas que le loup-garou n’est guère loin d’un Doctor Jekyll et Mister Hyde ! Une créature assoiffée de chair fraîche qui à chaque pleine lune déchire de la chair humaine ! Revenir au racine même du mythe, rendre l’obscurité matricielle aux monstres, voilà quelque chose qui donnerait sans nul doute un souffle nouveau.

Mais peut-être qu’il faut simplement changer son fusil d’épaule, abandonner les vampires, lycans et sorciers à baguette magique pour tenter de trouver d’autres créatures, un autre univers, moins connu, moins utilisé. Pourquoi pas du steampunk, puisque c’est la mode ? Pourquoi ne pas imaginer des créatures mi humaine mi machine, avec des savants fous et des alchimistes ? Vous pourriez aussi imaginer un univers fantastique somme toute classique mais dans un pays ayant un imaginaire différent, comme la Scandinavie par exemple, en respectant ses mythes bien sûr, ou alors les pays arabes ? De bons vieux Djinns pourraient tenter de posséder les pauvres humains qui n’auraient alors pour arme que l’exorcisme ? Ou alors se baser en Afrique ou en Asie ? Il y a tellement de mythes différents des nôtres qui n’ont été pratiquement pas exploités et sont tellement riches !

Et pourquoi pas un univers de fantasy à la Game of Throne, avec des dragons, des marcheurs blancs, des ogres et des magiciens capables de voir l’avenir ou de voyager à travers les animaux qu’ils manipulent, mais aujourd’hui ? Dans notre civilisation actuelle ou bien dans un futur, quand la civilisation aura disparue, et que nous serons tous revenus à l’Age de pierre ? Pourquoi ne pas imaginer un univers du genre Mad Max mais avec des éléments fantastiques présents en filigrane comme dans la série GOT, avec une quête, la possibilité de sauver le monde ? Ou bien tout simplement reprendre les bons vieux classiques, des créatures infernales et effrayantes, des dragons mais aussi des ogres, des fées, et pourquoi pas des Vikings aussi ? Tant qu’à revenir la fantasy originelle, pourquoi pas un univers à la Warhammer pour changer ?

Quel avenir voyez-vous pour le fantastique?

Vous m’aurez comprise, les possibilités sont quasi infinies, il n’y a que votre imagination qui puisse vous limiter dans le genre. Vous n’êtes pas obligé de reproduire dans votre RPG et dans votre jeu ce que vous avez vu dans les séries et les films, de les adapter mot pour mot. L’essentiel pour survivre à une mode c’est d’y apporter votre touche, votre univers, ce qui rendra votre jeu de rôle différent des autres et plus intéressant aussi !

Alors toi, futur administrateur d’un rpg, pitié ne créé pas encore une communauté kleenex autour d’Harry Potter ou de Vampire Diaries. Investis-toi, sois imaginatif, ose et bats-toi pour que l’originalité devienne le premier critère de recherche pour un rpg.

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

Eden Memories

Eden Memories (20 articles)

Passionnée d'écriture depuis toute petite, Eden Memories est une assidue RPGiste, une graphiste à ses heures perdues, tâtonnant dans le html (souvent en ayant l'impression de naviguer à vue), qui dans la vie est dans l'audiovisuel. Site web : http://mauvaisgenresaucinema.wordpress.com/

 
Icone Facebook Icone tumblr
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

17 réponses à “Le fantastique est-il en perte de vitesse ?”

  1. Tu m’as donné envie de dire oui à tu sais quoi xD
    Je n’avais pas imaginé le fantastique ainsi.
    Moi je suis plus vampires, les vrais, ceux qui respirent luxures et cruauté, c’est ce que je vois quand on me dit ce mot. La créature qui même si elle peut se battre avec son humanité, restera sujette aux pulsions finalement pas très glamour.

  2. Eden Memories Eden Memories dit :

    Comme dirait un certain Jacques Sirgent, spécialiste en culture vampirique qui tient le musée des vampires à Paris, le vampire est le catalyseur d’un esprit libertaire, il est notre réaction au système, à la société, c’est notre besoin de liberté mais aussi notre bestialité qu’il révèle, nos penchants moins lumineux.

  3. Avatar Darkjeely dit :

    Bonsoir !
    J’ai bien aimé lire ton article, c’était très intéressant et en effet, ça donne des possibilités que je n’aurais pas pu imaginer xD (et puis j’ai poussé un petit cri de fangirl en voyant « Salem » de Stephen King, je l’ai lu cet été et iiih ♥)(j’adore les méchants vampires en fait, bien sanguinolents et tout, graouh)

    En fait, il y a un gros paradoxe chez les RPG : les gens demandent de l’originalité. Soit. Mais d’un autre côté, on peut constater que les RPG tirés de séries/mangas ou « originaux-mais-pas-trop-quand-même » ont plus de succès que les univers tirés de l’imagination des fondateurs du RPG. Je vais prendre comme exemple Esquisse (oulalah comment elle fait trop sa pub omg /sort) : l’univers est totalement original, mais on a souvent entendu dire qu’il l’était… trop. Trop fou, trop loufoque, trop tordu (bon, ils ont raison d’un côté xD). Je ne dis pas que le forum est en mauvaise santé, loin de là mais… Voilà. Disons qu’on a mis plus de temps à trouver un public que d’autres (je ne diabolise pas non plus les RPG tirés de séries ^^). On peut aussi voir ça sur d’autres RPG.
    Pour conclure, petit message aux admins de RPG originaux : ne baissez pas les bras ! o/

  4. Eden Memories Eden Memories dit :

    Moi aussi j’ai ressenti ça quand j’ai fait Season in the Abyss où il y avait un mélange de fantastique démon/sorciers/exorcisme mais dont leurs capacités étaient basé sur le phénomène de croyance (là je me réfère au très beau sous texte de Candyman) et de science fiction avec un monde désolé où la société ne fonctionne plus, c’était plutôt original, et ça n’a pas très bien marché, je crois que ça sortait trop du chemin, du coup oui l’originalité n’est pas toujours facile à faire, trop on s’expose au risque de finir par déplaire, pas assez on est paumé dans la masse, j’avais écrit un article à ce sujet d’ailleurs.

    Mais je pense que faire un forum basé d’une série ou d’un film c’est aussi s’exposer au danger de finir par lasser, d’être oublié quand la mode aura passée. Avoir son univers à soi, quelque soit son originalité, est important je pense, déjà pour qu’on puisse y évoluer dans le sens qu’on souhaite et puis aussi parce que s’inspirer c’est bien, mais trop coller, repomper, ça étouffe la création et l’imagination je pense. Ce qu’on dit aux jeunes écrivains ou réalisateurs qui à leur début ont tendance à faire du « fanboy » c’est à dire à ressortir tout ce qui leur a plu, ça fonctionne aussi pour les RPGs, avoir des sources d’inspirations c’est bien mais ça doit rester de la simple inspiration, enfin je pense.

  5. Avatar itsteatimeworld dit :

    C’est vrais que le phénomène est assé percutant. Je pense que l’imaginaire actuel des joueur ne s’arrête plus qu’à des personnages de séries, des dérivés de ce qu’ils voient à la télé et peu nombreux sont les joueurs encore réellement « fan » de l’écriture et de l’évolution d’un personnage. L’univers fantastique est pourtant – comme dit dans l’article – un des plus riche car il laisse place au monde de la rêverie, de l’imaginaire (cf. Imaginarium du Dr Parna… j’ai oublié le nom). Là ou je pense que GoT, LSDA, HP et autres Twilight, TW ont dénaturé le style fantastique et l’on rendu si fade c’est le fait que de nos jours, les joueurs veulent reprendre des univers et les copier/coller dans un autre. « Pourquoi ne pas mettre un petit John Snow en Terre du Milieu ? » « Après tout Edward pourrait vivre avec les Tee Wolf non ? ».
    De plus, les avatars style réels tirés de films/séries n’y aident pas : il y a une époque où les forums rpg avec des dessins comme avatars (tout type confondus) fleurissaient réellement et donnaient de très belles choses (on se souviendra du très regretté Born in the Dark). Pourquoi ? Parce que le joueur devait s’inspirer d’une image unique sans cadre cinématographique autour, ni gif pour donner vie au barbare ou au vaudoo. Il fallait vraiment travailler le personnage un maximum pour faire comprendre ses intentions : j’ai l’impression qu’on va de plus en plus vers ce duplicata de personnages de fiction.
    Aussi, le fait est que les joueurs sont actuellement en mal de véritables histoires fantastiques ou de fantasy – je rejoins l’article – et les vampires qui brillent au soleil ou les loups garou qui se transforment en pleine journée n’y aident pas. Pourtant certains s’y inscrivent, pourquoi ? (c’est une question ouverte 😛 )

    La question de l’originalité soulevée par Darkjeely est aussi alarmante : les joueurs, selon moi, n’ont plus la patience de lire les annexes que les admin écrivent. Pourtant, pour monter un réel univers complexe et structuré il en faut du papier !! C’est ce qu’a fait Tolkien ; il a écrit. Oui ça donne un chapitre sur une colline ou un arbre mais pourtant c’est ce dont les joueurs ont besoin pour se retrouver dans un univers original, inspiré d’univers différents … Monter un projet sur quelque chose de déjà fait est une grosse prise de risque que A Song of Ice and Fire a prise. Ils ont magnifiquement bien réussi à jouer le jeu et à continuer avec du « déjà fait » – sous entendu un univers déjà construit. Pourtant il y a eu un manque quelque part et la colle n’a pas réussi à tenir… Quel dommage.

    En conclusion je dirais que le forum fantastique ou fantasy a de l’avenir mais que s’il veut perdurer il devra réussir à sortir de ses clichés actuels (déjà cités un peut partout dans l’article ou les commentaires) et plutôt se diriger vers quelque chose de nouveau, de vraiment frais et parfaitement bien construit qui permettra au joueur de vraiment suivre un héro dans sa quête etc. etc. etc.

  6. Avatar Ghost dit :

    L’univers de mon forum Space Fantasy est issu du pur Heroic Fantasy que j’ai connu dans les Livres Dont Vous Etes le Heros que j’ai bouquiné jusqu’à à plus soif au CDI de mon collège (aie! le coup de vieux! ><)
    Depuis ce moment là (ça va faire 15 ans maintenant, aie "bis"), j'ai crée un univers original en m'inspirant de cet univers qu'était Titan, l'Oeil Noir, Warhammer, même Conan le Barbare (j'ai dû user la VHS) et puis j'ai connu le Seigneur Des Anneaux, le Silmarillon, l’œuvre de Tolkien tout ça combiné à ma propre imagination m'a conduit à créer le Eä, ses races, sa culture, son monde que j'ai décliné des années plus tard en version Futuriste.
    Le fantastique est si large qu'il y aura toujours de quoi faire pour le peu qu'on soit imaginatif et l'esprit créatif.

  7. Eden Memories Eden Memories dit :

    itsteatimeworld je suis d’accord avec toi sur le fait que les joueurs ont la flemme de lire les annexes mais pour avoir un forum avec énormément d’annexe je pense que si le style et l’univers plait, les gens font un effort ou bien ne lise que les bases et s’informent au fur et à mesure (ce que moi je fais en mode flémarde). Là où je suis pas d’accord c’est sur les avatars, car un dessin a un style particuliers et enferme aussi facilement, moi par exemple j’ai du mal avec les mangas car chaque style de dessin peut aussi enfermer. De ce point de vue si on voulait vraiment on neutralité faudrait enlever les avatars (chose qui pourrait être une bonne idée). Après tout quand on lit un livre on a pas forcément d’image pour illustrer tous les personnages.

    Mais comme dit Ghost, ça dépend aussi de l’imagination des fondateurs d’un rpg. J’en ai vu basé sur des séries regorgeant d’idée, en quelques mois ça n’avait plus rien à voir avec la base de départ, et d’autres qui ont un concept et n’en décroche pas… (même si c’est plus rare, j’avoue)

  8. Avatar Ghost dit :

    Je ne suis on ne peut plus d’accord avec Eden Memories sur la question des annexes. J’ai connu moi-même ce genre de joueur qui estimait qu’il y avait trop à lire, qui ne voulait pas s’investir plus que ça mais voilà, quand on aime un style, en théorie on fait l’effort d’une manière ou d’une autre (moi aussi je suis partisane du fur et à mesure)
    Il y a de moins en moins de personne qui comme moi ou d’autres vraiment passionnés et motivés par le forum qu’ils ont déniché prennent le temps de tout lire, de même faire des notes pour ne rien oublier.

  9. Eden Memories Eden Memories dit :

    Ah ouais, tu prends carrément des notes? Mazette. J’avoue que les univers qui me scotch vraiment j’essaierais même de faire un personnage qui sera important, lié aux groupes et clan. Mais bon quand on voit un forum comme In Nomine Mens qui a un wiki quand même eh bien il a franc succès ce forum comme quoi tu peux avoir un univers complexe et fournit et attirer du monde, mais il est vrai qu’il est ancien, peut-être que tu peux douter quand le forum est fragile et du coup pas avoir envie de tout lire, mais ça veut aussi dire que t’as pas spécialement envie de t’investir, du coup mieux vaut ne pas s’inscrire dans ce cas là, mais c’est mon avis.

  10. Avatar Ghost dit :

    Oui, quand l’univers me plait vraiment j’aime m’investir à fond. Il y a quelques années, je passais mes nuits à potasser, créer des trucs pour ma faction sur le forum dans lequel je jouais. Je jouais un hacker, j’en ai lu des articles sur l’informatique et les données quantiques XD
    J’ai tellement approfondi mon sujet que j’ai du faire un Wiki aussi ^^ c’est plus simple à s’y retrouver et rechercher l’info que d’écumer tout le forum au risque de se perdre. Mais je ne connaissais pas In Nomine Mens, je vais aller zieuter ça.

  11. Eden Memories Eden Memories dit :

    Oui au final tout ça revient un peu aux recherches que font les écrivains sur un sujet quoi.

  12. Avatar Sim Kaali dit :

    Attention cependant à ne pas tomber dans le cynisme ou même dans du fatalisme. Il est extrêmement tentant, je le sais bien, de pointer du doigts les joueurs en les accusant de ne plus être aussi patients, de ne plus être aussi attentifs, de ne plus aimer les vraies œuvres littéraires et ainsi de suite. Il y a certes un constat à faire, une part de vérité, mais ce serait trop réducteur de penser que c’est leur faute.

    Le fait est qu’une société évolue sans cesse et les modes de consommation avec. Il y a une dizaine d’années, on consommait encore du produit culturel individuel un par un. C’est-à-dire qu’on lisait un roman, on le trouvait bien, on en lisant un autre, on le trouvait bien et ainsi de suite. Cela s’arrêtait là. Aujourd’hui, c’est un peu différent car on a vu naître ce que l’on appelle la « culture des fans ». C’est une notion extrêmement importante, traitée par pleins de théoriciens et à laquelle sont attentifs tous les producteurs. La culture des fans, c’est ce que nous connaissons tous aujourd’hui : l’évolution du web, et notamment l’arrivée de sites comme Youtube, Facebook et autres réseaux ont fait que les internautes se fédèrent de plus en plus en « communauté ». De fait, quand vous aimez un roman, vous allez en parler à la communauté de ceux qui aiment ce roman bien précis. Vous allez ainsi nourrir votre passion pour cette oeuvre en fréquentant cette communauté en parallèle à vos nouvelles découvertes et un jour, quand le roman 2 sort, vous savez déjà tout sur lui et l’avez précommandé. En bref, tous les produits qui marchent ont aujourd’hui leur « fanbase » (banque de fans). Une petite communauté derrière l’oeuvre (Star Wars a été le premier).

    Tout ça pour dire quoi ? Désormais l’attitude de consommation des gens est d’être fan. Ni plus ni moins. Je suis fan d’un produit, j’attends qu’on me fournisse du contenu pour assouvir ma fanattitude (bonus, jeu, livres etc.). Du coup, ce n’est pas si étonnant que cette attitude se retranscrive aussi dans les jdr et que les gens recherchent à assouvir leur côté « fan ». Ils ont été formaté à consommer comme ça ! Quand vous créez un univers de toute pièce, bien évidemment votre univers peut être sympa, mais le joueur aura pas la même envie parce qu’il sera pas « fan d’avance ».

    Or, ne nous voilons pas la face : quand l’on va sur un jdr en général, c’est pour nous plonger dans un univers dont on est fan. Ce n’est que dans un second temps, quand vous faites du jdr depuis des années et des années que vous commencez à vous intéresser à des univers qui n’existaient pas en général. Je suis persuadé que tous autant que vous êtes votre premier forum jdr était sur un univers connu. La grande majorité viennent pour du connu, sinon autant écrire un livre plutôt que faire du jdr.

    Paradoxalement, je pense qu’un forum dont le contexte a été créé de toute pièce aurait beaucoup plus de facilité à se faire accepter des gens si on le présentait en deux étapes : on fait un livre concernant l’univers, avec une histoire etc. On le fait lire aux gens et après on présente le forum. Là, ils comprendront le comportement à adopter : le livre est une œuvre que je découvre, le forum un endroit où j’élargis cette œuvre et cet univers. Mais arriver sur un forum où l’œuvre se situe à l’intérieur, dans un sujet du forum, dans une partie du forum, c’est un comportement « inhabituel », « bizarre » pour l’utilisateur.

    Je pense que ce sont aux administrateurs qui souhaitent avoir un univers à eux de s’adapter : il leur faut trouver une manière de présenter cet univers qui soit attrayant et corresponde à la demande de la majorité.

    (Par ailleurs je vous donnerai bien mon avis sur le fantastique, mais vu la longueur de ce commentaire, je crois que je vais m’en tenir là (a)).

  13. Eden Memories Eden Memories dit :

    Si si, donne, ça nous intéresse! (la fille qui parle pour tous)
    Après je vais te contre dire, j’ai été très très rarement sur des forums tirés de séries et de films, et quand je l’ai fait, j’étais toujours déçu, pareil avec les fanfictions, on peut aimer ça, mais au fond c’est comme la suite du premier film, ça se veut pareil mais c’est toujours en deça, ça ne pourra jamais égaler ou surpasser l’original, d’où le sentiment, que moi j’ai pour ma part, de lassitude assez rapide.
    Il y a des univers comme Harry Potter ou Star Wars dont la mythologie est si importante que naturellement l’oeuvre va au-delà du support, d’ailleurs SW est l’une des premières oeuvres à jouer justement sur la communauté de fan, les goodies, etc… Donc pour ce genre d’univers là, je veux bien que l’aspect fan joue, mais tu peux aussi avoir un univers inventé qui fonctionne bien, regarde tous les city, tu crois qu’ils viennent d’un film, que les gens ont vraiment été un jour dans la ville, certains ne savent même pas à quoi elle ressemble en vrai…
    Par contre oui, il faut parvenir à faire écho à quelque chose que les gens connaissent, par exemple pour l’univers des vampires, souvent la hiérarchie est basée sur quelque chose de déjà connu, idem pour les univers de fantasy, on part d’une base plus ou moins connu, tiré de Tolkien généralement, mais on peut s’en éloigner, je pense que toute la difficulté est de parvenir à fédérer une communauté autour de ce qu’on créer, mais l’idée de créer tous ensemble quelque chose est aussi vachement forte, à mes yeux plus forte encore que l’univers, c’est pour ça que j’ai des partenaires de jeu qui me suivent sur tout ce que je peux faire parce qu’ils aiment la communauté autour, et pareillement, j’ai des gens que je suis parce que la communauté autour d’eux me parle et me plait. Je crois qu’il y ça aussi qui rendre en jeu, un esprit d’équipe en quelque sorte.

  14. Sim Kaali Sim Kaali dit :

    Je dirais plutôt que là tu parles de ton expérience personnelle là où je te parle de la « tendance » et de la « masse ». Je ne dis pas qu’il faut absolument partir d’un univers déjà existant, je souligne simplement le fait que les gens, « globalement », recherchent de plus en plus ça et sont de plus en plus habitués à ça. En d’autres termes, il faut pas « pleurer sur ce qui a été » mais plutôt tâcher de comprendre ce « qui sera » pour pouvoir proposer quelque chose qui marchera. Je parle là d’un administrateur dont le but serait le succès, bien évidemment. Dans le cas d’un administrateur qui ne veut que de la création pure et en a rien a faire qu’il n’y ait que 6 membres sur son forum, c’est différent naturellement.

  15. Très bon article selon moi, qui résume assez bien la situation du fantastique et de la fantasy.

    J’ai été surpris en revanche, lorsque tu parlais de cauchemars, que tu n’ai même pas cité L’Appel de Cthulu. Ou même juste Lovecraft, qui est l’un des maîtres du fantastique, avec Stephen King.

    Mis à part ça, j’ai aimé te lire, je le redis, c’est un très bon article.

  16. darkbaron darkbaron dit :

    Il y aurait beaucoup de choses à dire sur cet article intéressant.

    J’ai tout de même envie de dire que le médiéval-fantastique a toujours été tendance. D&D reste l’un des JDR les plus joués, avec beaucoup d’éditions. Cette tendance est renforcée parce qu’il y a des adaptations au cinéma et à la télévision qui ont popularisé le genre. En plus, la trilogie SDA est sortie précisément à l’époque où internet s’est démocratisé.

    Dernièrement, Game of Thrones a relancé la mode, mais ce n’est plus la tendance « classique » de la Fantasy avec elfes et nains, c’est une version plus dark et « réaliste », à base d’intrigues et de complots, avec une magie moins présente. Il y a bien sûr un bestiaire fantastique, mais le commun des habitants n’en connaît rien, en dehors de quelques légendes ou d’ossements.

    Le « problème » actuel, c’est que la série a un maximum de fans (et des plutôt « hardcore », d’après mon expérience), donc son influence se ressent énormément sur de nombreux forums médiévaux (avatars, etc) et peut s’avérer franchement étouffante parce que les gens veulent du Game of Thrones à tout prix, en parlent tout le temps, etc.

    C’est dommage pour les centaines d’autres univers tout aussi sympathiques.

  17. Eden Memories Eden Memories dit :

    Gwénaël: j’adore Lovecraft, j’en ai pas parlé parce que je n’y ai pas pensé sur le moment, c’est vrai avec lui on oscille entre fantastique et SF.
    Darkbaron: j’ai l’impression que D&D reste majoritaire sur les RPG sur table (ou papier) mais que les forums et plus encore sur les facebook ou blog les séries ou films en vogue écrasent, comme tu le fais remarquer avec GOT, les univers plus classiques. Même si je pense qu’un univers fantastique doit être aussi ouvert que possible pour les joueurs c’est le must, l’ennuis c’est que les gens veulent quelque chose qu’ils connaissent et le principe de fan attitude n’arrange pas les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Kerlaft le rôliste
  • GraphicObsession
  • Labo de l'Edition
  • Pub RPG Design
  • Akilajo Graphic
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Eternal Lust
  • Chercher un Avatar WTF
  • Roleplay And Sarcasm
  • Adie – Créajeunes
  • Opale Rôliste
  • L'Ivre Book
  • Les Chutes de Rozan
  • Mademoiselle Cordelia
  • Draftquest
  • Sawen
  • Entrance Icons
  • Le Blog du RPG
  • Destination Hogwarts
  • Obsession 27
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky