Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Les fautes d’orthographe : quels problèmes pour les joueurs de RPG textuels ?

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Sachez-le, tout le monde fait des fautes d’orthographe ! Oui, tout le monde et surtout moi (si vous saviez le nombre de relectures que cet article m’a demandé…).

Si les fautes d’orthographe et de grammaire sont un problème régulier dès qu’on commence à utiliser son clavier (ou sa plume, enfin un stylo quoi) c’est devenu par conséquent un sujet difficile pour les rôlistes pratiquant le jeu de rôle textuel.

Forcément, quand on commence à faire un jeu de rôle centré essentiellement sur l’écriture, ça peut devenir assez compliqué. Pour autant, on peut se demander pourquoi se prendre la tête quand il s’agit d’un simple loisir ?

Je vais vous expliquer pourquoi il est utile de prendre quelques minutes de plus pour corriger sa grammaire (ce qui n’enlève pas le côté parfois « relou » que ces relectures peuvent avoir, mais avec le temps, ça devient un réflexe !).

Pourquoi fait-on des fautes?

Avant de se demander pourquoi on doit corriger ses fautes, encore faut-il savoir pourquoi on les fait. La fatigue, le manque de concentration, un défaut d’attention (et je parle même pas de la dyslexie et des autres problèmes du même genre) peuvent souvent être responsables de nos fautes de grammaire et d’orthographe.

Mais je vous rassure tout de suite, même si ça n’en a pas l’air, ça n’a rien d’insurmontable ! Attention, je ne dis pas que vous allez devenir du jour au lendemain un pro de l’orthographe, ce genre de souci quand on s’y attaque tardivement est difficile à rectifier (quoique, même tôt, moi perso j’ai toujours eu un souci avec les accords… et la grammaire). Mais ceux qui vous diront que ce n’est pas grave – déjà ils sont peu nombreux – vous mentent. Faire des fautes peut s’avérer très vite handicapant, je vous explique pourquoi.

L’orthographe-shaming – Le dessin de Cy. © Madmoizelle

L’orthographe-shaming – Le dessin de Cy. © Madmoizelle

Soigner sa grammaire, pourquoi ?

Soigner sa grammaire c’est comme soigner son apparenceLaisser des fautes dans un texte c’est un peu comme avoir une grosse tâche sur sa chemise blanche, c’est mal vu, ça peut laisser croire que vous êtes stupide et mal éduqué, on ne voit plus que ça et on ne fait plus attention au fond. Vous connaissez la tendance des gens à juger sur les apparences ? Sur internet, la première chose qu’on voit de vous, c’est comment vous écrivez, y compris, les fautes que vous faites. C’est stupide, mais c’est comme ça !

Faire attention à son orthographe est vital pour être pris au sérieux. Un texte dont la profondeur est intéressante sera immédiatement gâché s’il est criblé de fautes.

Bien sûr il y a aussi le sens. On ne dirait pas mais certaines fautes changent le sens d’un texte. Le fameux exemple de :

“On va manger les enfants” / “On va manger, les enfants”

L’absence de virgule transforme la première phrase en un odieux acte de cannibalisme (enfin, odieux, tout est relatif, hein ?) ! Les fautes d’orthographe peuvent provoquer des malentendus et changer complètement le sens d’un texte, devenant un vrai handicap pour le lecteur aussi bien que pour l’auteur.

Enfin il y a aussi la lisibilité. Plus un texte contient des erreurs plus il est difficile à lire. Outre les fautes d’orthographe, de syntaxe, et les répétitions, l’absence de virgules peut rapidement fatiguer. Corriger ses fautes c’est aussi, au fond, prendre soin de son lecteur et de son confort de lecture.

Peut-être que vous vous dites “Hey ce n’est qu’un jeu”, ou encore que vous n’avez pas envie de vous prendre la tête pour ça, mais n’oubliez pas que votre partenaire de jeu pourrait lui aussi ne pas vouloir se prendre la tête à lire un texte pleins d’erreurs !  

Et oui, le truc du RP textuel, c’est que le respect est à double sens.

Respect ©Thomas Haynie - Flickr

Respect ©Thomas Haynie – Flickr

Je vous dis ça en connaissance de cause, il m’est plusieurs fois arrivé que mes partenaires de jeu me fassent des remarques sur mes fautes, certains ont même voulu abandonner nos rps à cause de cette problématique! Y’en a même une personne avec qui j’ai failli m’embrouiller à cause de l’orthographe. Pour elle, ces fautes étaient du manque de respect. A l’époque, j’avais pas compris, et je m’étais vexée, mais rétrospectivement je comprends maintenant qu’elle se sentait usée en lisant ces fautes continuelles. (Vous liriez la version non corrigée de cet article vous comprendriez ma problématique !)

On peut même étendre notre champ lexical, améliorer notre texte, voire carrément aller plus loin en remarquant d’autres problèmes durant notre relecture.

Un cas particulier : la dyslexie et la dysorthographie

Les dyslexiques sont sans doute les plus malchanceux à ce stade. Échangeant les lettres régulièrement entre elles, oubliant les lettres silencieuses comme les « s » ou les « t » à la fin des mots, les dyslexiques criblent leurs textes de fautes sans s’en rendre compte, mais pourraient tout à fait repérer des fautes dans le texte des autres.

Moi je ne suis pas dyslexique mais ayant des problèmes d’attention puisque depuis toujours je continue à répéter les mêmes erreurs. Si j’y prends garde, je peux réduire considérablement mon nombre de fautes mais si je m’emballe ou que je ne parviens pas à me concentrer suffisamment, c’est l’hécatombe.

A partir d’un certain âge, il devient difficile de corriger les fautes qu’on s’est habitué à faire. C’est pour cela qu’il est indiqué d’aller voir au plus tôt un orthophoniste, si possible dès que le problème se manifeste. S’il existe des moyens de lutter encore une fois adulte il est clair que, c’est nettement plus efficace si le travail est fait dès l’enfance.

Bien entendu, il existe des solutions qui permettent de soigner son orthographe. Pour ceux qui font des fautes une fois adulte, c’est, il est vrai, un combat quotidien. Parce que vous êtes devenu adulte, votre cerveau répétera les mêmes erreurs, cependant, il existe une multitudes d’outils, de trucs et astuces pour s’en tirer !

Hippie ou maniaque de l’orthographe ?

Vous comprenez mieux maintenant quelle est l’importance de l’orthographe et la grammaire : les fautes peuvent non seulement gâcher un beau texte mais aussi en dénaturer le sens. Et parce qu’avoir un orthographe soigné c’est aussi témoigner du respect pour ceux qui vous lisent.

Et vous, corrigez-vous vos textes ? Avez-vous développé ce réflexe ou bien est-ce difficile pour vous ?

Pour aller plus loin, j’ai préparé pour vous quelques astuces pour repérer ses fautes d’orthographe et des outils pour éviter les répétitions dans vos phrases.

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

Eden Memories

Eden Memories (20 articles)

Passionnée d'écriture depuis toute petite, Eden Memories est une assidue RPGiste, une graphiste à ses heures perdues, tâtonnant dans le html (souvent en ayant l'impression de naviguer à vue), qui dans la vie est dans l'audiovisuel. Site web : http://mauvaisgenresaucinema.wordpress.com/

 
Icone Facebook Icone tumblr
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

2 réponses à “Les fautes d’orthographe : quels problèmes pour les joueurs de RPG textuels ?”

  1. LouAinsel dit :

    Je trouve très sympathique ton texte, et très vrai. Personnellement, je suis dyslexique et c’est car on m’a détecté tôt, que j’ai put prendre les réflexes et habitudes de relectures et de correction. C’est aussi pour cela que j’ai toujours dû rédiger à 100% mes textes au brouillon que cela soit au collège, au lycée ou à la faculté pour des dissertations.

    Car mine de rien, plus on « vieillit » plus on tend à nous enseigner qu’il faut juste structurer ses idées, puis, rédiger immédiatement. La relecture ne devant être que pour les fautes. Ne soulignant pas l’importance de se pencher sur sa grammaire, sa syntaxe, la correction de répétition mais aussi, le fait de reformuler son écrit de façon plus fluide, plus agréable, mieux structuré.

    Je sais que si je ne me relis pas, j’ai la manie de laisser tellement de coquilles que cela me gênerait pour le confort de mon interlocuteur. Mais aussi, pour le fait de comment on me lit. Surtout que souvent, l’image véhiculée par le « dyslexique » est loin d’être « positive » sur la toile :/
    Alors, quant on l’est et qu’on fait pleiiiiin de fautes, de suite, on nous prend pour des feignasses.

    Et même, les gens qui n’ont pas de « troubles » sont jugés encore plus sévèrement. J’ai déjà lu/vu, sur des forums, des refus de fiches car trop de fautes : alors que le personnage avait un intérêt certain pour le forum. Ou encore, qu’on voyait que le BG du forum avait été potassé pour amener là. Mais l’orthographe, c’est la « carte d’identité ». Le « CV » du roliste sur un forum.

    Et lorsque l’on constate à quel point, certains, ont du mal avec…on peut se dire qu’on est dans une triste situation. Car ne pas savoir écrire sans fautes, en se relisant, si cela pénalise sur un forum…qu’en est-il dans sa vie quotidienne ? La moindre faute sur un CV ou une lettre de motivation vous condamne après tout…
    Un loisir, certes. Mais le voir comme un moyen de travailler ce qu’on aime (car faut aimer écrire et lire pour aimer le jdr textuel non ?) est selon mon point de vue : indispensable. 😀

  2. Bones Bones dit :

    Personnellement je pratique le rpg depuis dix ans et il est évident que, comme tout le monde, il m’arrive de faire des fautes. Je ne suis pas gênée quand mon partenaire en fait, mais comme dans tout, il y a un juste milieu. Oublier un s, inventer un mot, se tromper dans un accord de conjugaison, c’est rien, c’est de l’inattention, ça m’arrive tout le temps. Mais quand on a une faute à chaque phrase, une ponctuation défaillante, et des mots en phonétique… Non, définitivement, je ne peux pas. J’entre en mode blocage et je ne parviens plus du tout à écrire avec cette personne, ce qui, je pense, me classe dans la catégorie des maniaques. Je peux être compréhensive, oui, mais pas trop, un peu comme on peut être compréhensif avec moi, oui, mais pas trop non plus sinon ça devient vite pénible. C’est d’autant plus vrai depuis que je reçois des corrections pour mes romans, je repère de plus en plus facilement les erreurs des autres là où avant, elles passaient inaperçues dans la lecture. Et ce n’est pas forcément facile à vivre, surtout qu’on nous prend pour des connards égocentriques mais comme le souligne Eden, il y a une notion de respect élémentaire à avoir envers son partenaire. Si tu ne sais pas écrire un texte sans qu’il soit bourré de fautes alors joue avec des gens qui partagent ta mentalité, il y en a malheureusement suffisamment. J’ai conscience que mon discours passe pour tranché et probablement un peu « nazi » si pas carrément cruel mais mes goûts et mes exigences se sont affinés avec l’expérience. Au final c’est plus une contrainte qu’autre chose d’être comme ça, parce qu’on se prive de beaucoup de partenaires mais impossible de passer outre, malheureusement. Même quand je sais que la personne est dyslexique, dysorthographique, bref qu’elle a de très bonnes raisons, tout simplement parce que j’ai rp plusieurs mois avec une personne souffrant de ce trouble et que je n’ai absolument rien remarqué avant qu’elle ne m’en parle, tellement elle soignait ses textes avant de les poster. Et pour avoir une belle sœur qui est dyslexique (et dysorthographique et dyscalculique, elle a le package :’) ) je sais que quand on veut, on peut faire des efforts. Après, évidemment, ça peut enlever la dimension fun du rpg, le fait de devoir s’investir autant pour pondre un beau texte mais je pense qu’on en retire une certaine fierté et que ça nous aide à évoluer.
    Voilà mon point de vue là-dessus. En outre, très bel article Eden 🙂 (un jour je n’aurais plus besoin de corriger tes annexes 😛 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Kerlaft le rôliste
  • Roleplay And Sarcasm
  • Eternal Lust
  • Obsession 27
  • Labo de l'Edition
  • Adie – Créajeunes
  • Les Chutes de Rozan
  • Akilajo Graphic
  • GraphicObsession
  • Entrance Icons
  • Opale Rôliste
  • Pub RPG Design
  • Draftquest
  • Destination Hogwarts
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Mademoiselle Cordelia
  • Chercher un Avatar WTF
  • Sawen
  • Le Blog du RPG
  • L'Ivre Book
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky