Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Débat du mois : RPG originaux vs RPG dérivés d’une oeuvre existante ?

Partager l'article sur les réseaux sociaux :
H is for Happy by martinak15

H is for Happy by martinak15

Bonjour ! Nous avons ouvert le blog d’Infinite RPG en mettant en place ce sondage à destination des amateurs de jeux de rôle textuels. Quel type d’univers recherchez-vous dans un RPG écrit : un contexte original complètement inventé par les Maîtres du jeu ou alors un RPG inspiré d’une oeuvre existante (livre, série TV, film, jeu vidéo…) ?

Vous préférez les RPG originaux ?

Est-ce que vous admirez la capacité des administrateurs à imaginer un monde riche et étoffé ? Est-ce que vous aimez le sentiment d’être sur un RPG unique, qui ne reprend pas les codes d’un scénario de base ? (Qu’est-ce qu’un RPG original ?)

Vous préférez les RPG dérivés d’une oeuvre ?

Vous sentez-vous plus à l’aise dans un contexte qui vous ait déjà connu ? Aimez-vous retrouver une oeuvre (livre, série télévisée, autre) que vous affectionnez déjà de base ? Est-ce que vous aimez reprendre une oeuvre existante complètement en interprétant un de ses personnages ou alors recherchez-vous un RPG écrit qui s’en inspire en partie ?

Remarque (24.01.14) : Le sens du mot « original » ici sous-entend une création émanant de l’auteur, qui n’a pas été décliné d’une autre oeuvre existante. Après, en effet, il existe des jeux de rôle « originaux » mais qui ne sont pas très singuliers ou innovants si on le prend au deuxième sens, mais c’est un autre débat ;). L’originalité : un critère indispensable ?

Votez et expliquez-nous votre choix !

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

moodytryme

moodytryme (108 articles)

Caroline Viphakone, alias @moodytryme sur le web, est graphiste et webdesigner. Elle raffole des séries TV dramatiques, comédies, ou policières, et est une grande nostalgique de Harry Potter. Sinon, c'est une vraie pandamaniac ! Site web : https://www.studio-infinite.fr/

 
Icone Facebook Icone Infinite RPG Icone twitter Icone pinterest Icone tumblr Icone linkedin
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

8 réponses à “Débat du mois : RPG originaux vs RPG dérivés d’une oeuvre existante ?”

  1. Avatar Rose Kei dit :

    Bonjour,
    Je me permets de donner mon avis quand au sondage. Biens que j’ai voté pour les RP originaux, je veux apporter une nuance.
    En effet, personnellement, je ne pense pas qu’on peut découper les deux de manière si catégorique. Il existe de nombreux RPG qui sont des dérivés de séries mais qui ont un contexte original. J’entends par là qu’ils savent créer à partir d’une idées existante, une intrigue et une histoire bien différente d’u départ.
    Au contraire, certains RPG qui n’ont pas de lien avec une série ou un livre sont quant à eux, assez banals. En effet, peut-on qualifier d’original un RPG universitaire ou un city ?

    Et finalement, ceux-là ne seraient pas à l’image de certaines séries ou certains livres, américains notamment ? Je pense par exemple à Desperate Housewives, qui relate la vie d’un quartier, ou simplement toutes les séries qui se déroulent en université (désolé de ne pouvoir en citer, je ne les regarde pas…)
    Et cela va de même pour le fantastique, les RPG ont souvent des races telles que vampires, loup-garous… Si le monde est créé, on connait bien ce genre de race et je ne peux dire que cela est véritablement original.

    Ainsi, je ne peux que nuancer mon choix, car les RPG ne dépendent pas vraiment de l’idée de base mais bien de ce qu’on en fait et de son évolution.

    En espérant m’être fait comprendre ^^ »

    Merci en tout cas pour ce blog et vos articles intéressants.

    • moodytryme moodytryme dit :

      Bonjour Rose !

      C’est une bonne remarque que tu fais, ce qui explique pourquoi nous avons laissé l’option « Autre » – bien que très floue.

      Original, adjectif
      Sens 1 : Qui émane de l’auteur.
      Sens 2 Qui est singulier, nouveau.
      (source : http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/original/)

      Lorsqu’on parle de RPG « original » c’est dans le sens 1, création pure et dure, de toute pièce, par les Maîtres du jeu, sans s’être inspiré d’une histoire existante.
      Donc oui, un RPG université est considéré comme original s’il n’est pas directement inspiré d’une série type Gossip Girl :). Et à l’inverse, un RPG inspiré d’un livre n’est pas une création originale, mais bien un dérivé.
      Après, le fait qu’un RPG soit « original » au sens 2… est un autre débat ! 🙂

  2. Avatar Aspara dit :

    Bonjour,
    Merci pour la précision.
    Le débat d’un RPG original serait en revanche un sujet épineux, car il dépend beaucoup des préférences et des références du joueur. Un amateur de manga n’aura pas la même définition d’original qu’un amateur de série, ou un amateur de livres. De ce fait, il vaut mieux rester sur le sens premier du mot originalité.
    Et finalement, ayant rencontré beaucoup de RPG de divers horizons, je ne peux me prononcer dur un choix précis.
    Je dirai donc… Les deux.

  3. Avatar FlorimonR dit :

    Pour en revenir au fait que Original mène de loin la course dans le vote, je rejoins mes prédécesseurs pour signaler que faire un forum où les vampires se frittent contre des sorcières et des loups garous, ou bien une université remplie de stars à Miami, et j’en passe, ça n’a rien d’original.
    Bien sur ce n’est pas dérivé d’une oeuvre commerciale, mais c’est bien dérivé d’un autre forum.

    Je ne crois pas avoir croisé plus de 10 forum originaux en 10 ans.

  4. darkbaron darkbaron dit :

    Oui, c’est évident qu’on va avoir des tas de forums RPG originaux avec un background Fantasy à base d’elfes et de nains ou un background contemporain-fantastique bit-lit avec vampires et sorcières, mais après, on peut faire original et s’amuser, même comme ça.

    Personnellement, je préfère les univers originaux parce que ça me gêne toujours un peu de jouer dans l’univers d’une œuvre, même dans un contexte alternatif (et je recommande fortement le contexte alternatif, si on choisit une licence).

    En plus, quand une œuvre a beaucoup de fans, on peut craindre des désaccord entre les puristes, ce qui ne risque pas d’arriver quand le background est inventé.

  5. Bones Bones dit :

    Personnellement j’ai voté « autre » à défaut d’un choix type « ni l’un ni l’autre » ou plutôt neutre. En effet, j’aime autant les BG dérivés d’une oeuvre existante (ayant longtemps joué sur du Harry Potter) que les rpg totalement originaux. D’ailleurs, qu’est-ce qu’un univers original? Je pense que c’est un peu subjectif et propre à chacun. Certains dirons que même si on utilise des vampires « comme dans telle série mais sinon rien avoir avec la série » est-ce qu’on est original ou pas? Alors j’ai bien pris note de la petite remarque ajoutée et c’est vrai que dans ce sens-là j’ai une préférence pour les rpg originaux. Après je préciserais quand même qu’il n’existe jamais d’univers vraiment purement et à 100% original, on emprunte toujours à quelqu’un d’autre ou à quelque chose d’autre 🙂 C’est le propre de toutes les histoires, que ce soit conscient ou non.

    Bref plus simplement et pour conclure, je dirais que ce que je préfère avant tout c’est un rpg construit avec une équipe administrative qui gère afin de proposer une belle expérience de jeu. Pour le reste, je fonctionne au coup de cœur.

  6. Avatar Tigamer dit :

    J’ai voté « Autre ». Tout dépend de l’univers dont il sera question et cela dépendra aussi des goûts de tout à chacun.

  7. Avatar Ervael dit :

    J’ai voté « Autre » également, car en soit il y a des avantages et inconvénients autant chez le MJ que chez les joueurs des deux côtés (surtout dans les connaissances et interprétations du contenu lié à l’univers). D’autant que le fossé entre univers existant et créé est parfois mince, les seconds s’inspirant des premiers en les prenant comme sources (bien qu’en mélangeant plusieurs). Au final univers exploités à de multiples reprises et univers originaux surfant sur les tendances sont proches. Il y a même un cas que je connais très bien étant dedans, proposer un univers existant mais très peu exploité au point d’être peut-être seul à le proposer en rp écrit à quelque chose d' »original ».

    Peu importe au final si le jeu repose sur un univers existant ou d’une idée inventée donc. Le plus important est ce qui est proposé aux joueurs. La suite est une question de goût, que l’on soit amateur d’une licence ou aimant un type d’univers et d’ambiance le choix se fait par affinité dans tous les cas. Le passif entre aussi en compte, si on a joué à de nombreuses reprises dans des jeux reposant sur un même univers ou même genre, on ira peut-être pour un prochain chercher autre chose et donc là aussi soit via un univers que l’on connait déjà ou un original à découvrir, l’un comme l’autre nous ayant attiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Pub RPG Design
  • Kerlaft le rôliste
  • L'Ivre Book
  • Les Chutes de Rozan
  • Chercher un Avatar WTF
  • Eternal Lust
  • Le Blog du RPG
  • GraphicObsession
  • Roleplay And Sarcasm
  • Adie – Créajeunes
  • Mademoiselle Cordelia
  • Akilajo Graphic
  • Sawen
  • Obsession 27
  • Destination Hogwarts
  • Draftquest
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Opale Rôliste
  • Labo de l'Edition
  • Entrance Icons
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky