Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

L’épée de vérité : la série fantastique qui va vous inspirer pour vos RPG !

Partager l'article sur les réseaux sociaux :
Les cinq premiers tomes de l’Epée de vérité aux éditions Bragelonne.

Les cinq premiers tomes de l’Epée de vérité aux éditions Bragelonne.

Quand on vous dit sourcier vous pensez à quoi ? A un sorcier avec un bout de bois qui va chercher de l’eau ? Et bien je vais vous donner une autre définition à ce terme ! Le Sourcier – avec un S majuscule – va devenir un compagnon d’aventure qui va vous entraîner dans un monde magique et merveilleux, celui de l’Epée de vérité. Si vous êtes un fervent lecteur de fantasy, vous avez sans aucun doute lu l’article sur les 10 livres fantastiques à adapter en RPG. Cependant, celui-là n’est pas encore connu du monde des rôlistes ! Laissez-moi donc vous présenter ce coup de foudre littéraire.

Deux cycles, un univers fascinant, une palette variée de personnages

Ouvrez le premier tome et vous voilà plongé dans l’univers de Terry Goodkind. Un univers unique en son genre, avec des sorciers, des magiciennes, des créatures que vous n’avez jamais rencontré et des personnages hauts en couleurs. Son univers n’est pas le notre, tout repose sur la dualité non pas du bien et du mal, mais de l’addition et de la soustraction. Cette dualité n’est pas mauvaise, mais au contraire, elle est une nécessité.

Mais que raconte donc cette série ? Pour faire simple, vous prenez un type qui vit dans la campagne profonde. Il rencontre une demoiselle en danger, non pas parce que c’est une faible femme, mais parce qu’elle a quatre types qui la poursuivent depuis plusieurs jours. Et comme vous vous en doutez, la gente demoiselle n’est pas là par hasard, elle le cherche lui, car c’est le sourcier de vérité et il doit sauver le monde. Un tel résumé pourrait convenir à bon nombre de romans de fantasy, je vous l’accorde.

Pourtant, sauver le monde cela prend pas mal de tomes. Non seulement parce qu’un sorcier dictateur qui veut le pouvoir absolu et qui est maître d’un empire cela ne se tue pas comme ça, mais surtout parce que lors de sa quête, le héros fait des gaffes et… (sans vous raconter l’histoire) ses gaffes vont entraîner des conséquences désastreuses que le lecteur ne découvre que plus tard dans la suite de la saga. Cependant rassurez-vous, en plus d’être bon, généreux, l’élu, d’être un caillou dans la mare et beau gosse bien entendu, il est doué.

Des défauts, mais surtout des qualités.

Cette saga a des défauts. Son héros qui est trop super héros. Parce que s’il va galérer pendant tout le roman, les cinq dernières pages il va tout à coup tout régler d’un coup. Comme ça. On sent que l’auteur veut conclure son roman. Et là le bat blesse. Cette manière agaçante de vouloir résumer les événements passés au début de chaque tome (j’avoue, je saute le passage quand cela arrive). Il y a aussi cette tentation de lire les prequel avant de commencer la saga, alors qu’ils répondent aux questions soulevées dans l’œuvre. Enfin, il faut bien l’avouer, certains tomes sont moins bien que d’autres. Plusieurs fois il m’est arrivée de vouloir lâcher la saga et heureusement, je ne l’ai pas fait !

Cependant, cette série a une place importante dans mon cœur par rapport à trois points :

Des personnages féminins forts

Ce sont de vrais personnages féminins forts. Elles ne sont pas des personnages masculins à qui on affuble une robe et on met une perruque. Des personnages féminins auprès de qui je peux me représenter et prendre comme modèle. Elles prennent les armes, par envie et pas par nécessité. Elles sont intelligentes, courageuses, mais restent humaines. Et on ne trouve pas ça assez souvent à mon goût.

Les thèmes traités

Les thèmes traités dans cette saga sont singuliers. Ainsi, si souvent les thématiques du viol, de la torture, etc. sont présents, ce n’est pas le cas de la reconstruction. Goodkind n’hésite pas à travailler sur ce thème, à montrer comment les personnages apprennent à revivre. Et puis il y a aussi l’homosexualité féminine qui est traitée, où le héros a cette phrase que j’adore :

« Je n’arrive pas à vous comprendre, mais je respecte votre choix. »

Non seulement, l’auteur traite de ce sujet, mais en plus il l’intègre de la même manière qu’une relation hétérosexuelle. Ce n’est pas anormal, choquant ou quoi que ce soit. Elles s’aiment, c’est tout. Enfin, il y a tout ces autres thèmes, mais qui sont toujours dans la même idée et qui m’amènent à mon troisième point : l’amour de la vie.

L’amour de la vie

Plus on avance dans le récit, plus on découvre l’amour de la vie. On peut ne pas être d’accord avec ce qu’il dit, mais il y a ce truc dans les propos du héros qui pousse à réfléchir. Il a cette tendance agaçante à se lancer dans de longs monologues, mais c’est intéressant. On peut en effet faire le lien avec notre vision de la vie, comment est-ce qu’on la vit nous.

Une libre adaptation de l’oeuvre L’épée de vérité en série TV

Photo issue de la série télé : Legend of the Seeker

Photo issue de la série télé : Legend of the Seeker

Ce n’est pas du niveau du Trône de fer que ce soit au niveau des décors, de l’intrigue ou des hurlements de désespoir / dégoût / joie que l’on pousse devant notre petit écran, mais elle vaut vraiment le coup d’œil. Si vous avez lu les romans, attention ! Vous allez grincer des dents. Cette série est une libre, très libre adaptation des romans. Elle change les relations des personnages, invente des événements, etc.

Pourtant, elle est vraiment agréable. Elle a un ton léger et humoristique que l’on ne retrouve pas dans les romans. Les personnages sont vraiment attachants, l’intrigue reste bien menée et c’est tout simplement agréable de regarder cette courte série.

Foncez !

Je n’ai plus qu’à vous inviter à découvrir par vous même cette série littéraire et TV. Elle n’est pas adaptée en RPG encore, du moins je n’en ai pas rencontré. Donc ça peut être l’occasion de sortir des RPG fantasy tirés des mêmes séries.

Cette série vaut vraiment le coup d’oeil. Mon tome préféré est sans aucun doute La première inquisitrice,  où non seulement on a de nombreuses réponses à nos questions et surtout selon moi est le meilleur en terme d’intrigue.

Pour conclure cet article, je vous conseille de lire les prequels à la fin du premier cycle afin d’être sûr de ne pas vous faire spoiler. Et pour aller encore plus loin : http://www.terrygoodkind.fr/

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

Berenice

Berenice (6 articles)

Damoiselle Gaea ou plus simplement Gaea travaille au ministère, malheureusement pas celui de la magie. Rôliste depuis bien des années, elle administre actuellement un forum Harry Potter. Adepte de littératures fantasy, de roman et un peu de jeux vidéos. Site web : http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/

 
Icone Facebook
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

9 réponses à “L’épée de vérité : la série fantastique qui va vous inspirer pour vos RPG !”

  1. Avatar Florimon R dit :

    Très bon cycle, on pourrait en parler pendant des heures.
    Bon Goodkind est un gros pompeur de tout ce qui se fait dans la Fantasy, mais on lui pardonne assez souvent. (Il a beaucoup beaucoup emprunté à La Roue du Temps)
    Néanmoins il y a de très bonnes idées, de très bons retournements de situation, et le héros bien qu’over cheaté, permet toujours de ne pas s’ennuyer, car on sait que d’ici la fin du tome il gérera tout et fera même encore mieux. (Oui y’en a mare des héros chanceux, hein Harry !)
    Bref un must read.

    • Berenice Berenice dit :

      Contente de rencontrer un autre fan ♥ Quel est ton personnage préféré dans la série ? J’ai un gros faible pour Zhed personnellement ! Ainsi que Cara qui a une évolution d’enfer ! Mais mon top, du top reste Rachel !

  2. Krakapsu Krakapsu dit :

    Cet article a éveillé l’appétit du grand fan de littérature fantasy que je suis. Il a aussi donné envie au consommateur modéré de séries adaptées de voir la série et pire, et là c’est ignoble Dame Bérénice! Il m’a donné envie de fonder un forum de plus … si jamais la saga me plait évidemment…C’est vil, très vil …

    • Berenice Berenice dit :

      Je suis ravie que cela t’ai donné envie de découvrir la série ♥ Et si tu fondes un forum dessus fait moi signe !! ** Je trouve que l’univers permet énormément de possibilités quel que soit l’époque où tu places ton forum et en plus vu qu’il est relativement simple à saisir (à part quelques spécificités de l’oeuvre), il peut facilement plaire même à ceux qui n’ont pas lu les livres !

      Bonne lecture 😉

  3. Avatar Eira dit :

    Ah bah tiens ! J’étais justement en train de chercher un rpg sur cette saga. Si quelqu’un en trouve un.. Faites moi signe !
    J’ai lu tous les tomes, sauf le dernier (mais ça ne saurait tarder). Et je suis vraiment fan. Je trouve que l’article résume bien ce que je pense ! 🙂

  4. Avatar Florimon R. dit :

    Si tu en trouves un fais-nous signe 😉

  5. Avatar Florimon R. dit :

    Je vois ce commentaire que maintenant… Nous faudrait des notifs ! :p

    Mes persos préférés c’est Richard, Cara mais surtout, oh mon dieu Nicci ! ♥

  6. Avatar palantyr dit :

    Coucou,

    Je répond un peut tard à ce sujet mais c’est vrais que c’est un univers qui m’a séduis moi aussi… Le fait est que c’est un univers qui est très riche et très puissant. Personnellement, je cherche à lancer un forum (actuellement à l’état de projet sur les sites proposant une recherche d’avis) s’inspirant pour la majeure partie de univers de l’Epée de Vérité mais je pense que face à la complexité des annexes, beaucoup semblent démotivés…

    C’est dommage mais la loi du marché. En tout cas si vous trouvez un forum de ce type, je prend aussi !!

  7. emma emma dit :

    (vous en voudre à moody pour le roman xD) Han jsuis pas seule (en pauvre biblio qui tente de convaincre sa boss de prendre toute la série xD). Pour moi cela reste la série de tom qui bat toutes les autres. Parfois, ya des longueurs et de longues descriptions, mais c’est aussi sa force, parce que CHAQUE personnage entrant dans l’histoire a plusieurs chapitres pour l’introduire et on découvre d’autres choses sur lui. même si parfois on se dit  » non mais celui là on s’en fout » ça permet de ne pas laisser de personnages de côté, bon ou mauvais d’ailleurs. Les « méchants » sont plus complexes qu’on en a l’habitude et les problématiques aussi. Même si on a l’impression que Richard « réussit tout » je dirais, ce mec, j’aimerais pas être à sa place, ça donne envie d’être ermite. il fait tout pour échapper à ce qu’on lui dit et finit par y mettre les pieds dedans ( à savoir j’ai encore le 15 à lire ^^). Mais ce qui me touche c’est aussi, comme il est dit dans l’article, les sujets développés, sans cacher la vérité pas belle à lire ou autre. Et l’amour e la vie… Les discours quant à ça, je finis toujours par pleurer. J’aime Zedd parce qu’il ronchonne, et Richard parce que c’est une tète de mule XD et nicci parce qu’elle est aussi belle (intérieurement) que puissante. J’aime que ce ne soit pas tout blanc ou tout noir et j’aime comment est dépeint l’impartialité et l’amour des personnages ^^ Le premier tome a failli m’achever, moi qui aime pas les descriptions de 15km, mais on m’a dit continue, ça vaut le coup et c’est vrai. Quand tu commences ( j’ai voulu finir vite le XIV j’ai lu en quelques heures et ce à 3 h du mat…ou 4… mais je pouvais pas stopper u_u) bah tu finis le tome xD C’est vraiment passionnant. Seul bémol pour moi, sérieux on a pigé que tu l’aimais ta femme u_u Mais ça c’est moi et le niais j’ai du mal (a). je préfère l’amour qu’il transmets à toute autre créature ^^ D’ailleurs le plus beau duo reste nicci et richard à mon sens, ou zedd et richard ^^ Surtout, pour moi richard est beau mais plus par ses qualités humaines ( même s’il a des défauts et des faiblesses bien visibles) et son physique on s’en moque un peu quoi. Bref pour moi un chef d’oeuvre bien développé ^^ Mais faut aimer lire, les descriptions rebuteront plus d’un et c’est dommage x) Perso je lis en diagonale quand j’estime que certaines n’ont aucun intérêt xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Opale Rôliste
  • Sawen
  • Adie – Créajeunes
  • Kerlaft le rôliste
  • Obsession 27
  • Akilajo Graphic
  • Chercher un Avatar WTF
  • Les Chutes de Rozan
  • Eternal Lust
  • L'Ivre Book
  • Pub RPG Design
  • Le Blog du RPG
  • Roleplay And Sarcasm
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Destination Hogwarts
  • Entrance Icons
  • Labo de l'Edition
  • GraphicObsession
  • Draftquest
  • Mademoiselle Cordelia
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky