Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Replay et résumé du débat « Comment juger de la qualité d’un JDR écrit ? »

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Le mois dernier, à l’occasion de la remise des prix du concours Infinite RPG Awards, nous avons organisé un débat afin de revenir sur quelques questions importantes soulevées lors du concours. 

Le replay du débat

Vous pouvez (re)voir le débat « Comment juger la qualité d’un RPG écrit ? » en replay sur notre chaîne Youtube.

La soirée s’est déroulée en direct le vendredi 13 février de 21h à 23h (quelques difficultés techniques d’où le retard !) avec deux animateurs d’Infinite RPG (Nangai et moi-même Midnight Wraight).

La grande interrogation à retenir du débat étant : comment juger la qualité d’un jeu de rôle écrit ?

Difficile en tout cas de faire la part des choses quand les critères de sélection varient tant d’une personne à une autre. Car même si les rôlistes semblent s’accorder à penser (cf. sondage « Qu’est-ce qui vous pousse à vous inscrire en premier sur un RPG ? ») que le contexte, le design, l’activité et l’ambiance sont les quatre éléments les plus importants à prendre en compte, il n’en demeure pas moins que leurs attentes vis-à-vis de ces quatre critères ne seront pas nécessairement les mêmes.

Le contexte : la pierre angulaire du RPG

L’importance du contexte ne soulève pas réellement de débat. Les rôlistes sont unanimes : le contexte est primordial, il doit être bien pensé, cohérent, rédigé de façon claire, et si possible original (nos conseils pour écrire un contexte de jeu de rôle écrit).

C’est le cœur d’un jeu de rôle; le design, l’activité et l’ambiance pèsent au final peu dans la balance si le contexte n’est pas intéressant.

Map c1577 by Johnybes

Map c1577 by Johnybes

Le design, ou le jeu des apparences

La question du design est, en revanche, beaucoup plus épineuse. Le fait est que le design est ce que l’on va voir en premier lorsque l’on découvre un JDR, si bien que les administrateurs misent de plus en plus dessus afin de créer une première impression positive. Un beau design retient l’attention du joueur, et peut lui donner envie de s’intéresser plus longuement au RPG. Alors qu’un design non soigné, voire agressif pour les yeux ou rendant le contenu illisible (de type écriture vert fluo sur fond vert pomme par exemple) lui donnera simplement envie de prendre les jambes à son cou.

Cependant, un beau design ne fait pas tout, et les belles « coquilles vides » ne sont pas dignes d’intérêt. Le design est important parce qu’il peut susciter l’intérêt du rôliste, l’interpeler, mais c’est au contenu de le convaincre de rester. (Je vous conseille de constater l’évolution du graphisme des forums RPG depuis 2005)

L’activité sur un RPG : des attentes différentes

Lors du débat, nous ne nous sommes pas attardés sur la question de l’activité des RPG (le rythme général du RPG, dont on peut se faire une idée grâce à ses statistiques journalières). C’est un critère important, mais laissé libre à l’appréciation de chacun – nous n’avons pas tous le même rythme en ce qui concerne l’écriture, et chacun recherche, à ce niveau-là, un RPG qui lui ressemble et qui lui est adapté.

L’ambiance : un critère de sélection crucial

ambiance-danse

Un autre point important longuement abordé lors du débat est la communauté de rôlistes présente sur le JDR, et la façon dont il est possible de s’y intégrer en tant que petit nouveau fraîchement débarqué. Il ne faut pas négliger l’importance de l’accueil, et cela ne signifie pas qu’il suffit simplement de souhaiter la bienvenue à un nouvel arrivant pour qu’il se sente intégré. Le rôliste doit pouvoir se sentir intégré hors-jeu et en jeu, et les participants au débat déploraient le fait que certaines communautés ne semblent pas vraiment ouvertes sur ce point-là.

L’intégration peut être facilitée par l’occupation d’un des postes vacants principaux mais certains peuvent être intimidés par l’idée de jouer un rôle trop important et très attendu.

Le nombre de joueurs sur un RPG est une statistique prise en compte par les rôlistes, dont certains peuvent être un peu sceptiques vis-à-vis des RPG comportant un trop grand nombre d’inscrits. Ils préfèrent alors jeter leur dévolu sur des RPG à la communauté plus réduite, espérant que l’intégration y sera plus aisée que sur un gros RPG dans lequel ils se sentiraient perdus dans la masse. Cependant, les RPG comptant une communauté conséquente sont souvent conscients que leur nombre d’inscrits peut réfréner de potentiels nouveaux joueurs, et mettent généralement en place des systèmes visant à faciliter l’intégration.

L’ancienneté du jeu de rôle écrit est également un facteur important. C’est une preuve de viabilité du RPG, et personne n’a envie de s’inscrire sur un RPG pour le voir mourir deux mois plus tard (ou peut-être que si, ne généralisons pas, il faut de tout pour faire un monde après tout). Néanmoins, quand un RPG gagne en âge, il y a fort à parier que la communauté de joueurs comporte un noyau très soudé qui peut être difficile à intégrer pour un nouveau joueur.

Enfin, un autre point jugé non négligeable par les participants au débat est la réactivité et l’implication du staff, administrateurs comme modérateurs. Une équipe vraiment passionnée par son projet et très active suscitera la confiance du rôliste, qui sera plus enclin à s’inscrire sur le RPG. Il est toujours plus agréable de jouer sur un RPG vivant qui évolue au fil des events que sur un RPG délaissé par sa team. Concernant la modération, il est également important que les membres de l’équipe soient soucieux de maintenir une bonne ambiance au sein de la communauté, notamment en intervenant en cas de conflit afin d’aider à le résoudre quand cela s’avère nécessaire.

Quelle recette pour créer le RPG idéal ?

En conclusion, l’idée qui revient est celle d’un « tout » : il est impossible d’isoler un seul et unique critère pour en faire LE critère déterminant. Un RPG est une construction élaborée qui, pour fonctionner, doit comporter un certain nombre d’éléments qui se complètent et forment un ensemble cohérent. Il n’existe (à priori) pas de recette pour construire le RPG parfait, mais on peut peut-être établir qu’une architecture de base est nécessaire pour bâtir les fondations d’un bon forum, soit :

  1.     un contexte solide et intéressant
  2.     une équipe présente, réactive et créative
  3.     une communauté ouverte et accueillante
  4.     un design soigné et agréable

Se pose alors la question de l’accessibilité au contenu : comment peut-on se faire une idée d’un RPG sans l’accès au contenu de celui-ci ? Il y a là un choix à faire de la part des administrateurs, qui risque fortement d’influencer leur nombre de nouveaux inscrits.

Au final, les rôlistes ne sont pas si compliqués qu’on pourrait le croire. À bien y regarder, les rôlistes cherchent avant tout des RPG sur lesquels ils pourront prendre plaisir à écrire avec des gens respectueux et sympathiques, sans prise de tête. Dit comme ça, ça a l’air si simple, non ?

Remerciements

Merci aux rôlistes qui se sont inscrits au débat (Floréane, Florimon, Gwenaël, Emma, Audrick, Amandine, Mélanie) et aux rôlistes qui ont participé via notre événement Facebook, en postant des commentaires sur la vidéo ou en envoyant des tweets #DébatInfiniteRPG @Infinite_RPG.

Retrouvez les participants du débat :

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

Midnight Wraith

Midnight Wraith (6 articles)

Amatrice de RPG, Midnight Wraith flâne sur les jeux de rôle textuels depuis plus de dix ans. De nature curieuse, elle aime découvrir de nouveaux RPG et s'intéresse à tous les genres, de la medieval fantasy au city en passant par la science-fiction et le fantastique.

 
Icone tumblr
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

2 réponses à “Replay et résumé du débat « Comment juger de la qualité d’un JDR écrit ? »”

  1. Mad Mad dit :

    J’avais suivi le débat d’une oreille (c’était soirée chatbox en même temps sur mon forum x)), mais de ce que j’avais entendu et au vu du résumé il devait être intéressant !

    J’ajoute une petite remarque concernant le nombre de joueurs d’une communauté. C’est vrai qu’un trop grand nombre de rôlistes peut freiner les nouveaux qui ont peur d’être mal intégrés & co, mais une trop petite communauté (moins de 20 membres) ça fait peur aussi à certains.
    Les joueurs redoutent que le forum ferme du jour au lendemain sans préavis car il n’aurait pas assez de membres (c’est l’effet pervers des « RPG kleenex » ça, parce que les RPG plus âges, même avec peu de membres, en général ils tiennent la route). Il y a la peur de ne pas avoir suffisamment de liens à développer aussi, quand la communauté est petite. Ce qui peut se comprendre, mais perso je trouve intéressant de pouvoir approfondir ainsi certains liens plutôt que de multiplier les liens entre les personnages sans aller au-delà d’une première rencontre.
    Puis petite communauté rime assez souvent à tort avec manque de qualité.

    Enfin voilà et vivement les futurs débats !

  2. darkbaron darkbaron dit :

    Excellent résumé.

    Je n’ai jamais vraiment vu un trop grand nombre de membres comme un frein, mais c’est vrai qu’on peut avoir peur d’être perdu dans la masse et d’être incapable de s’intégrer correctement.

    L’intégration est une problématique importante pour beaucoup de forums, indépendamment du nombre de membres.

    Et je suis d’accord avec toi, Mad : certains forums parviennent à tenir avec une communauté restreinte (et l’ajout régulier, bien que limité, de nouveaux membres) pendant des années. Ce serait un tort de bouder ces forums parce qu’ils sont peu peuplés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Eternal Lust
  • L'Ivre Book
  • Le Blog du RPG
  • Akilajo Graphic
  • Chercher un Avatar WTF
  • Opale Rôliste
  • Destination Hogwarts
  • Les Chutes de Rozan
  • Sawen
  • Draftquest
  • GraphicObsession
  • Roleplay And Sarcasm
  • Labo de l'Edition
  • Mademoiselle Cordelia
  • Adie – Créajeunes
  • Entrance Icons
  • Kerlaft le rôliste
  • Pub RPG Design
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Obsession 27
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky