Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

-5% Chez notre partenaire Pelopia Enlève Adblock pour soutenir Infinite RPG

Comment créer des scénarios familiaux dans les RPG écrits ?

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Vous avez peut-être déjà croisé sur des jeux de rôle ce que j’appelle des « familles tentaculaires » . Ce sont des scénarios familiaux à l’arbre généalogique complexe, aux intrigues internes dignes du Trône de Fer et dont plusieurs membres sont souvent en jeu. Aujourd’hui j’ai choisi de vous parler de l’intérêt des scénarios de familles tentaculaires (qui ont parfois le don d’effrayer les nouveaux venus) et de vous donner des conseils pour créer ce type de famille (en faisant le maximum pour ne pas effrayer le nouveau venu, justement).

C’est quoi un scénario familial en RPG ?

Une famille tentaculaire, c’est une famille créée par un ou plusieurs joueurs ou par le staff lui-même dans le but de mettre en place un contexte familial particulier autour des membres. On en trouve souvent dans des contextes où l’aristocratie joue un certain rôle ou là où le rang a une certaine importance. Par exemple un RPG médiéval ou un jeu de rôle où le pays est gouverné par un monarque. Cela peut aussi avoir son intérêt sur des RPG type mafia où les rivalités familiales sont de mise. Une famille tentaculaire toute seule n’a qu’un intérêt relatif. Le plus intéressant reste de la confronter à d’autres familles importantes afin de créer un jeu intéressant, de mettre en scène des alliances, des mariages, des trahisons, des jeux d’argent…

Ce genre de famille se doit de posséder un arbre généalogique précis et chaque personnage se doit d’être un minimum étudié. Âge, caractère, relations avec les autres membres de la famille. Le résultat est souvent relativement complexe, mais bien sûr fichtrement intéressant.

Le plus simple est de prendre un exemple. Voici l’arbre généalogique d’une famille que j’avais créée en collaboration avec certains de mes amis. C’était pour un forum RPG Harry Potterpour la petite histoire. Tous les enfants de la dernière génération (excepté Morgause la Cracmole qui ne pouvait pas aller à Poudlard et Gwenwyfar qui avait 6 ans) étaient en jeu, ainsi que certains parents.

Exemple d'une famille de personnages dans un RPG textuel [Ashes of Chaos aujourd'hui fermé] © Mademoiselle Cordélia

Exemple d’une famille de personnages dans un RPG textuel [Ashes of Chaos aujourd’hui fermé] © Mademoiselle Cordélia

Comme vous pouvez le constater, il y a des renvois vers d’autres familles, signe que cette famille déjà relativement importante était reliée à d’autres familles toutes aussi grandes qui avaient également plusieurs personnages en jeu. C’était des aristocrates qui se mariaient entre eux pour garder les héritages et préserver leur sang magique. Je vous laisse imaginer les intrigues internes qui animaient toutes ces familles, les cadavres dans les placards, les secrets et les rivalités qui rendaient le jeu de tous les membres extrêmement riche.

Quel est l’intérêt de ces familles pour le jeu ?

Je pense que l’intérêt est clair : créer du jeu. L’idéal est bien sûr de rendre les familles tentaculaires utiles dans le cadre du contexte du RPG. C’est pour cette raison que ces familles sont parfois créées par le staff afin de servir l’intrigue et de proposer aux membres une manière simple de faire vivre le contexte. Le but n’est pas de créer une famille immense pour servir sa petite intrigue personnelle comme un égoïste et de rassembler des membres autour de soi en guise de cour, qu’on soit membre du staff ou non. Il faut que chacun y trouve son compte et puisse utiliser les ressources de sa famille en matière de jeu.

Par ailleurs, cela peut justement être un excellent moyen de s’intégrer ! Intégrez une famille tentaculaire et vous vous retrouvez immédiatement avec des cousins, voire même des frères et sœurs et les intrigues familiales qui vont avec ! Et ceux qui ne font pas partie d’une grande famille, ne risquent-ils pas d’être mis à l’écart ? Pas nécessairement. Mon expérience m’a montré que des joueurs ayant choisi de ne pas intégrer les familles proposées ont réussi à s’intégrer parfaitement au RPG et sont même devenus très populaires et sollicités pour des RPs.

Comment créer un scénario familial dans un RPG ?

Ce n’est pas bien compliqué au premier abord. Si on est seul, on peut partir de son personnage, tout simplement. Mais il est toujours plus ingénieux de créer une famille à plusieurs, pour s’assurer d’avoir quelques membres en jeu. De là, il faut créer le contexte familial. Il y a de nombreuses questions à se poser :

  • Qui décide ?
  • Est-ce qu’il y a beaucoup d’argent ?
  • Quelles sont les traditions ? Comment sont élevés les enfants ?
  • Est-ce que les oncles et les tantes sont en bons termes ou pas du tout ? Est-ce qu’il y a des rivalités autour de l’héritage ?
  • Comment la famille s’intègre dans le contexte du jeu de rôle ?

En plus de l’arbre généalogique pour figer les choses, il est bon de faire un petit résumé de l’histoire de la famille. Pas 10 000 mots, s’il vous plait ! Il faut que ce soit clair, concis et qu’on comprenne bien comment la famille s’organise et quels sont les enjeux.

Si on est membre du staff ou fondateur, c’est évidemment plus aisé de mettre en place une famille tentaculaire, sinon il est clair qu’il va falloir en référer au staff pour être sûr de ne pas aller contre l’intrigue du RPG. Mais j’ai connu des membres qui ont créé leur famille sans souci, avec une simple demande au staff qui avait étudié la famille et apporté quelques remarques avant d’autoriser la création officielle.

Il n’est vraiment pas évident de construire ce type de famille, surtout si l’objectif est de créer un background familial cohérent (pour ne pas dire : en béton armé). Ce n’est pas à la portée des débutants et il faut, je pense, une solide expérience du RP pour s’y risquer. Mais le jeu en vaut peut-être la chandelle !

D’autre part, si je peux donner un conseil : il est bon de laisser une part de liberté aux nouveaux arrivants. Ne figez pas les intrigues de chaque membre de la famille, cela serait contre productif et peu vendeur. L’idéal ? Créer des branches libres.

Exemple : vous jouez Thomas, 16 ans. Vous faites un scénario ou un PV avec sa sœur Marie, 19 ans. Un de vos camarades de RP crée la cousine de votre personnage, Suzanne, 15 ans et le scénario ou le PV de sa mère (aka la tante de Thomas, votre personnage). Vous choisissez ensemble de créer une troisième branche entièrement libre à partir d’un troisième frère des parents de Thomas, Marie et Suzanne.

Ainsi, si un joueur passe par là et trouve votre famille sympa, il pourra créer son propre personnage sans pour autant prendre un PV ou un scénario ! D’expérience, c’est une méthode qui fonctionne plutôt bien car nombreux sont les joueurs ne souhaitant pas prendre un prédéfini.

Ça, c'est une famille bien classe. © La famille Adams : Orion Pictures et Paramount Pictures

Ça, c’est une famille bien classe. © La famille Adams : Orion Pictures et Paramount Pictures

Comment être sûr que les autres membres ne vont pas faire n’importe quoi avec ma famille ?

Une grande question, n’est-ce pas ? Quand on s’embête à créer une famille cohérente, on n’a pas tellement envie que les autres membres de la famille venus se greffer viennent tout casser. Déjà, il faut être prêt à ça. Parce que dans une famille en jeu, on n’est pas tout seul et on s’adapte aux autres. Si vous voulez être seul maître à bord, ne cherchez pas à créer une grande famille et contentez-vous de faire un PV ou un scénario avec le cousin Charlie ou la petite sœur Mélodie.

Néanmoins, il est vrai que parfois les familles ont un rôle à jouer dans l’intrigue et que le staff a besoin qu’elles suivent une certaine ligne directrice. Pour ça, le plus simple est de créer des PNJ influents au sein des familles. Cela peut-être un grand-père ou une grand-mère qui va jouer le rôle de patriarche ou de matriarche. Ou un héritier adulte directeur de l’entreprise familiale et gardien des cordons de la bourse. Évitez de jouer ces personnages vous-même, ça fait un peu mégalo.

Il faut pouvoir trouver un équilibre entre un contrôle stalinien des joueurs et la fête du slip. Mais il faut aussi apprendre à faire confiance aux autres, si vous avez bien présenté votre famille, ses opinions politiques et les rôles de chaque branche, les joueurs qui viendront se greffer sauront comment orienter le jeu de manière à rester cohérent. D’autre part, les initiatives des autres membres de la famille, même si elles sont inattendues, pourraient aussi bien servir votre intrigue personnelle et créer un jeu passionnant !

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous amateur des scénarios familiaux en RPG ?

N’hésitez pas à partager votre expérience en la matière via les commentaires !

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

La plateforme RPG est en ligne : Viens tester !

Mademoiselle Cordelia (2 articles)

Cordélia est une apprentie écrivain et quand elle n'écrit pas des ébauches de romans, elle blogue et donne des conseils d'écriture. Elle a été une grosse addict du RPG écrit pendant des années, mais elle s'est un peu soigné. Elle continue de RP pour le plaisir. Sinon, elle aime les chips goût barbecue. Site web : http://mademoisellecordelia.fr

 
Icone Facebook Icone twitter Icone pinterest Icone tumblr
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

16 réponses à “Comment créer des scénarios familiaux dans les RPG écrits ?”

  1. Placid dit :

    Superbe article ! Je ne connaissais pas du tout ce genre de forum mais le concept est très intéressant et bien expliqué. Il y a de très bon conseils on voit que l’auteur sait de quoi il parle. Au début de l’article j’étais plutôt perplexe je dois dire sur l’utilité et le fonctionnement de ce genre de forum mais l’auteur est convaincant. Ça m’a presque donné envie de me lancer dans un tel projet. Je suis déjà occupé dans la création d’un forum d’un autre genre mais je compte bien utiliser ses conseils pour faire des intrigues secondaires intéressantes 😉

  2. Mekkin dit :

    Ohlàlà, ça donne envie de se lancer de ce type de projet. *w* Bon, je le ferai pas mais ça donne trèèès envie tout de même. xD Artice très intéressant. =)

  3. Nangai Nangai dit :

    Bonjour.
    Un article vraiment intéressant. C’est un sujet qui m’intéresse ^^
    Sur les foras Naruto, les familles sont aussi très importantes. Malheureusement, soit elles sont surjouées par le créateur soit elles sont oubliées soit le créateur est le seul survivant…
    J’espère que l’article motivera les plus réticents.
    Je rejoins ton avis sur le fait de décrire les liens entre les différents personnages tout en laissant une marge de manœuvre ^^
    Je suis étonné de savoir qu’une si grande famille (avec tant de personnages joués) a pu exister sur un RPG, bravo !

    • C’est vraiment dommage que les certains joueurs n’utilisent pas davantage leur famille pour servir le jeu d’autres joueurs, ils y gagneraient aussi beaucoup 🙂
      Et encore la famille n’est pas totalement complète x) Il y a vraiment eu un moment où on avait tout le monde en jeu, après certains joueurs sont partis, comme sur tout RPG. Certains personnages ont eu plusieurs joueurs, tout ça ^^

  4. Très sympa cet article, je n’ai jamais été très friande des familles moi-même (trop compliqué à gérer et, en effet, un gros problème de confiance de ma part) mais il suffit de lire Harry Potter pour voir le potentiel que ça peut avoir niveau RP, en particulier si c’est bien géré. Bien pensé le coup des branches libres, et puis c’est plus intéressant que de faire surgir des membres de la famille par le pouvoir du TGCM et d’en arriver à des incohérences.

    Les noms de légende Arthurienne sont authentiques ou c’est juste pour cacher les noms d’origine ? XD

    • Merci ! Effectivement tout le monde n’a pas forcément envie de jouer ce genre de choses ^^ Mais c’est bien d’avoir plein de possibilités 🙂
      Et les noms sont authentiques, c’était une tradition familiale comme les noms d’étoiles pour la famille Black 😉

  5. […] Mon premier article sur Infinite-RPG a été publié juste là […]

  6. Eden Memories Eden Memories dit :

    Vraiment excellente idée d’expliquer ce concept qui est effectivement de plus en plus utilisé. Au fond c’est assez proche du concept du clan, mais l’idée de famille tentaculaire ou de lignée peut s’adapter à pleins d’autres univers. C’est vrai que j’ai tendance à créer des lignées sur mes forums, j’aime ce côté famille, mais c’est toujours facultatif.

  7. Tankred dit :

    Super article!
    J’ai utilisé le concept de famille tentaculaire dans la nouvelle que j’écris, se passant dans l’univers de mon forum RP. Bon, si on a pas de note, même nous pouvons s’y perdre au moment de l’écriture XD mais c’est toujours super interessant à créer

  8. […] aimerez peut-être aussi : Créer une fiche personnage Les archétypes de héros Comment créer des scénarios familiaux dans les RPG écrits ? [sur […]

  9. […] Mon premier article sur Infinite-RPG a été publié juste là […]

  10. CamilleForbes dit :

    Bonsoir,
    Je sais que cela n’est pas vraiment le sujet de l’article même si cela s’y approche légèrement mais j’aurais aimé savoir si vous pouviez faire un article sur les personnages enfants dans les rpg. Comment les jouer, la difficulté à trouver un avatar…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Draftquest
  • Adie – Créajeunes
  • Pub RPG Design
  • Roleplay And Sarcasm
  • Mademoiselle Cordelia
  • Le Blog du RPG
  • Obsession 27
  • Eternal Lust
  • Festival des Mondes de l'Imaginaire
  • Les Chutes de Rozan
  • Destination Hogwarts
  • Kerlaft le rôliste
  • Festival Les Mondes d'Elor
  • GraphicObsession
  • Chercher un Avatar WTF
  • Entrance Icons
  • Akilajo Graphic
  • L'Ivre Book
  • Labo de l'Edition
  • Sawen
  • Opale Rôliste
  • Chroniques d'une RPGiste
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky