Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Et si vous proposiez des cours d’écriture RP ?

Contribution de BlogLeRPG | Donne ton avis ! (Lire les 8 commentaires)

publiée le 11 septembre 2016 dans Ecriture, Tous les articles du blog

 
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

À mes débuts dans l’étrange univers du jeu de rôle textuel (« Ça doit remonter à fort fort longtemps, ça…»), ma capacité à écrire des récits cohérents dans un français correct était… discutable. Sur mon premier forum RPG, tout comme une grande partie des jeunes rôlistes à cette étape, je me sentais un peu perdu et laissé de côté dans l’immense flot des écrits finement rédigés, équilibrant description et longueur à la perfection, et déroulant subtilement le fil de l’action… Moi ? On va dire que j’avais du chemin à faire. Beaucoup de chemin. Et pourtant, je rêvais de jouer un rôle assez important sur ce forum, qui ne ménageait qu’une seule place par groupe ! Qui plus est, il fallait passer un test d’écriture avant de se voir attribuer le rang. En faisant de gros efforts pour écrire une bonne participation, je réussis finalement à obtenir la place que je voulais pour mon personnage. Toutefois, je ne me sentais pas vraiment au niveau non plus, et je voulais m’améliorer pour écrire mieux plus facilement (dans le jeu, celle qui était le mentor de mon personnage semblait le souhaiter également…).

C’est alors que je découvris une rubrique « cours de RP » sur le forum.

craie

Comment s’organisaient ces cours d’écriture RP ?

Cette rubrique comportait plusieurs catégories.

Attribution d’un niveau d’écriture RP

La première catégorie permettait de passer une évaluation d’écriture sous la supervision d’un juge, qui aboutissait sur l’attribution d’un niveau, dans mon souvenir : chaton < apprenti < guerrier < chef < ancien (chaque niveau pouvait éventuellement se préciser en petit ou grand, comme grand chaton ou petit guerrier).

Le juge était un membre ayant atteint un niveau égal ou supérieur à chef, et qui prenait en compte plusieurs critères littéraires pour vous évaluer. Il suffisait d’envoyer un RP (provenant du forum, d’un autre, ou bien qu’on écrivait spécialement pour être jugé) par lequel on allait déterminer le niveau. Il n’en émanait aucune condescendance envers les évalués, ni aucune supériorité de la part du juge : c’était simplement un service pour permettre à tous les volontaires d’évaluer la qualité de leurs RP, de se situer par rapport aux membres du forum, ou encore de prendre conscience de leurs points faibles et de leurs points forts.

Des exercices d’écriture personnalisés

Après cette catégorie gérée par un juge, il y en avait une deuxième dont je voudrais parler dans cet article : les cours de RP (« On y arrive finalement, à tes cours ! >_< »). Là, des professeurs se portaient volontaires pour donner des cours de RP, c’est-à-dire des cours d’écriture pour améliorer les posts des membres qui le désiraient.

Attention, il ne s’agissait pas là de cours au sens de leçon, mais d’une aide personnalisée en fonction de chacun. Tout le monde pouvait profiter de ce service, qu’importent ses difficultés : il y avait des personnes qui écrivaient superbement bien, mais qui prenaient quand même des « cours » pour avoir un suivi extérieur et progresser davantage ! Ce système permettait à ceux qui le souhaitaient de s’améliorer, même si leurs réponses étaient satisfaisantes (évidemment il fallait tout de même avoir une marge de progression…).

Comment se déroulaient les cours ? Il fallait tout d’abord s’être fait évaluer par un juge sur l’autre catégorie pour connaître son niveau de RP car, sans lui, le professeur qui vous prendrait en charge ne saurait vous situer et déterminer la quantité de travail à réaliser. Dès que vous aviez votre niveau, vous pouviez choisir un professeur parmi les volontaires. Pour choisir, chacun se présentait au moyen d’un petit descriptif qui évoquait ce pour quoi il avait intégré cette fonction, ses méthodes, etc. Il suffisait alors de contacter celui qui semblait correspondre à vos attentes. Attention, les professeurs choisissaient le nombre d’élèves qu’ils prenaient à la fois, et certains pouvaient donc être trop pris pour vous accepter (on prenait en moyenne trois personnes en même temps), auquel cas il fallait patienter ou choisir quelqu’un d’autre. Ces personnes étaient des membres qui avaient un niveau d’écriture maximal (« ancien »), et qui souhaitaient partager ce qu’ils avaient acquis avec d’autres. Une fois qu’on avait son professeur, on devait indiquer ses atouts et ses difficultés pour écrire des RP, en fournissant un exemple de post si l’on vous le demandait.

Ensuite, le professeur vous donnait des exercices d’écriture qu’il façonnait en fonction de vos besoins, tout en étayant de conseils, d’astuces et de réponses à vos interrogations/remarques. En fait, le professeur était plus un genre de tuteur que d’enseignant, c’était un soutien et il y avait un réel échange : il était par exemple possible de demander à travailler sur d’autres points lorsqu’on en sentait le besoin.

On pouvait voir le fruit de nos efforts en repassant des tests d’écriture au fur et à mesure des cours auprès des juges dont j’ai parlé tout à l’heure. Quand vous aviez atteint le niveau visé, ou avant, vous pouviez cesser de prendre des cours, et libériez une place pour un éventuel autre élève. Moi, j’avais surtout du mal à décrire les lieux, l’environnement, et tout ce qui pouvait alléger un peu le RP ou préciser le contexte. Mon « professeur » m’avait alors donné plusieurs entraînements qui répondaient à cela. Un jour, il m’avait demandé de rajouter ce que voyait un personnage dans un RP où seules ses actions et paroles étaient rapportées. Une autre fois, j’avais dû retranscrire la photo d’un paysage par écrit. Il y avait encore eu de multiples exercices, et j’ai profité de plein d’astuces et d’explications qui m’ont permis, à terme, de régler mon problème ! Encore une fois, il n’y avait rien de dégradant et tout le monde se traitait d’égal à égal. J’ai ainsi vu mon niveau augmenter au fil de mes cours, et je me souviens à quel point j’étais heureux lorsque je suis devenu guerrier ! À terme, j’ai même eu de meilleures notes en français (lire notre article sur la portée éducative du jeu de rôle écrit).

Être volontaire pour donner des cours d’écriture à son tour

Et enfin, la dernière catégorie de la rubrique servait au recrutement des juges et professeurs, et n’importe quel membre avec le niveau requis pouvait parfaitement devenir ou l’un ou l’autre.

crayons-couleur

Pourquoi ne pas essayer les cours d’écriture RP ?

Au fil de mes voyages sur divers forums RPG, j’ai vite fini par remarquer que ce dispositif était assez peu répandu, ou alors sous d’autres formes moins organisées. À l’heure actuelle, je n’en vois plus du tout, en tout cas pas sur les forums RPG qui se créent maintenant. D’un autre côté, je vois que beaucoup de nouveaux jeux de rôle textuels imposent un niveau de jeu conséquent, avec quantités de lignes ou de mots imposés, une critique très prononcée des fautes d’orthographe et des quotas/délais de réponse exigés. Évidemment, le premier objectif de ces mesures est de rehausser la qualité de jeu sur les forums RPG qui les emploient, cependant ils ne proposent bien souvent rien pour aider concrètement les membres (« mais si, moi je leur propose d’acheter un Bescherelle 😀 »), si ce n’est avancer l’argument des correcteurs automatiques… Pourquoi ne pas plutôt privilégier les systèmes d’entraide directe ?

C’est là où je voulais en venir avec cet article. Peut-être que des tas de forums RPG mettent encore en place ces cours d’écriture et que je ne les vois pas, mais je trouve que ce serait vraiment bien que plus de jeux de rôle écrits y pensent, car ça a des effets vraiment bénéfiques, aussi bien pour les membres que le RPG : le niveau général augmente, la confiance en soi avec, les contraintes du règlement sont forcément plus à portée, et la cohésion du RPG n’en sera que renforcée grâce à une aide interne entre tous !

Bien sûr, il y a les plateformes d’entraide annexes, mais rares sont celles qui se consacrent à autre chose qu’aux fondateurs de forums, ou à des rôlistes qui ne sont pas forcément en grandes difficultés, et qui proposent des services qui durent.

Qui plus est, rien n’est compliqué à mettre en œuvre ! Si vous êtes fondateur et que cela vous tente, vous pouvez ouvrir une rubrique de « cours de RP » vous aussi : créez trois catégories, une qui concernera les évaluations pour attribuer des niveaux aux membres ; une qui permettra de recruter les juges et professeurs ; une qui mettra en place les cours (chaque professeur ouvre un sujet avec sa description et le formulaire d’inscription, ainsi que le nombre de places restantes, et les cours se font par écrit sur des topics spécifiques à chaque élève, ou alors par messages privés). C’est le schéma dont je témoigne dans cet article, mais on peut très bien organiser autrement les cours et chaque RPG peut instaurer la manière qui lui semble la plus adaptée !

Même si le forum se prête particulièrement bien à ce système, d’autres plate-formes peuvent tout à fait l’adopter : on peut par exemple exploiter les groupes sur Facebook et les discussions privées. Il ne tient qu’aux fondateurs d’autres supports de développer ça et de mettre à contribution tous ces mignons et nombreux neurones !

Voilà, c’était le rapport de mon expérience sur ces rubriques que je voyais presque partout autrefois ; n’hésitez pas à me dire si vous aussi vous avez déjà participé à une forme de cours d’écriture RP, à donner votre avis sur ce système ou cet article (c’est la base après tout XD), ou alors à partager d’autres idées du type !

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

BlogLeRPG (1 articles)

 
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

8 réponses à “Et si vous proposiez des cours d’écriture RP ?”

  1. […] C’est alors que je découvris une rubrique « cours de RP » sur le forum. Lire la suite sur le site partenaire Infinite-RPG… […]

  2. Murmure dit :

    Même si je comprends l’idée et que je la trouve louable en soi, le concept d’évaluation appliqué à un loisir me chiffonne un peu. Proposer des cours, pourquoi pas, mais ne pas en faire une section visible et à part : inconsciemment — souvent — cela va renvoyer le rôliste à un questionnement sur son propre niveau, et lui mettre la pression. Oublier ce système de « juge et professeur » qui risque au contraire de tuer toute motivation chez le joueur. Bref, proposer de l’entraide, oui : l’institutionnaliser, non.

    Ou alors, construire carrément une plateforme entièrement dédiée à ça. Vu que là, pour le coup, ceux qui viendront le feront de leur propre chef, avec un désir de s’améliorer capable de passer outre l’aspect très « formel » de l’apprentissage proposé. En cela, les fora d’entraide sont déjà une bonne alternative, je trouve. Le seul souci étant qu’ils ne se spécialisent pas là-dedans, regroupant — pour ce que j’en sais — l’aide au codage, design, worldbuilding, ET éventuellement écriture.

  3. Blog Le RPG dit :

    Bonsoir et merci de ton commentaire ! =)

    Je comprends cette inquiétude sur la possible pression qui serait liée à ce système. Néanmoins, tout restait totalement facultatif, et on pouvait tout à fait demander à évaluer son niveau sans donner suite à des cours. Il n’y avait donc pas ce problème de pression, puisque chacun restait tout à fait libre et d’évaluer son niveau et de prendre des cours. Loin de « tuer toute motivation chez le joueur » comme tu le dis, les cours d’écriture RP incitaient au contraire les membres à s’améliorer et à atteindre un niveau qu’ils voulaient obtenir, et cela les motivait grandement, j’en sais quelque chose pour l’avoir vécu. Jamais aucun membre ne s’est plaint de cette aide qui leur était proposée, et chaque rôliste en vient de toute manière un jour à se remettre en question – heureusement d’ailleurs car c’est bénéfique – même dans des jeux où il n’est pas proposé de système d’évaluation et de cours.

    Quant à l’aspect institutionnel et formel de l’« apprentissage » proposé, ce n’était pas du tout l’ambiance qui ressortait de ces cours, au contraire. Ainsi que je l’ai précisé dans l’article, il ne s’agissait pas de cours magistraux et de professeurs hautains mais d’un réel échange amical et proche. Les élèves étaient traités sans aucune condescendance, d’égal à égal, et il s’agissait bien d’un système d’entraide personnalisé en fonction de chacun. Les professeurs avaient bien conscience de n’être en rien supérieurs de part leur rang, et l’aspect « école » était tout à fait absent sur le forum (j’entends cependant bien que les termes employés dans l’article peuvent être interprétés en ce sens). Le fait de faire une rubrique est simplement nécessaire d’un point de vue pratique, pour l’organisation et la visibilité, et non afin d’institutionnaliser ce système. Les cours pouvaient d’ailleurs se dérouler par messages privés…

    Au niveau des plateformes d’entraides, c’est exactement ce que j’ai déploré en dernière partie d’article : il n’existe pas à l’heure actuelle, à ma connaissance, de plateforme indépendante dédiée à l’aide durable et personnalisée à la rédaction. Les plateformes d’entraide se consacrent bien plus aux fondateurs et aux forums qu’au niveau de rédaction des membres. Je ne peux cependant qu’inciter à exporter le système de cours d’écriture RP sur d’autres plateformes, et j’y invite justement les lecteurs dans l’article.

    En espérant que cette réponse t’aura été utile,
    Blog Le RPG

  4. Wex dit :

    Très bonne idée que ce type de section ! Personnellement, je n’en ai jamais eu l’idée, et je dois dire que j’ai souvent été chagriné de voir que certains joueurs avaient un faible niveau et se décourageaient. Or, je n’ai jamais osé proposer mon aide, par peur d’avoir l’air hautain, ou même insultant.

    C’est une chose d’aider un joueur qui vient le demander en avouant lui-même avoir un faible niveau, c’en est une autre que d’aller voir un joueur et de lui dire qu’il a un faible niveau pour lui proposer son aide. J’ai bien aidé quelques joueurs pour leur orthographe, mais c’était dans la CB et, donc, vraiment pas pratique.

    C’est pourquoi, je déplore, tout comme toi, l’absence de ce genre d’initiatives dans les fora – que ça soit de RP ou d’entraide. Mais peut-être que cet article en donnera l’idée à quelques uns. Je l’espère, en tout cas.

  5. Blog Le RPG dit :

    Merci pour ton commentaire ! 🙂

    Je suis d’accord avec toi : c’est vraiment délicat de faire des réflexions aux membres qui ont des difficultés. Dans un sens, créer une rubrique spécifique permet de moins cibler ces membres et de donner un aspect plus général à l’entraide, bien que cela puisse également effrayer par le côté institutionnel. Développer le système de cours d’écriture RP permettrait de traiter de ces sujets beaucoup plus simplement et plus sainement je pense ! Il apporte de plus un réel suivi et des garanties quant aux niveaux des juges et des professeurs, ce qui assure une progression potentiellement efficace. J’espère moi aussi que cet article réveillera chez quelques lecteurs l’envie de s’y mettre ! xD

    Blog Le RPG

  6. Sim Kaali dit :

    Pour rebondir sur ce que disait Murmure, sur certains forums j’ai en effet pu percevoir l’existence d’une pression liée à ce type de dispositif. Et ce n’étaient pourtant pas des endroits où c’était obligatoire ou bien que les membres étaient critiqués, mais le simple fait de proposer un outil pour s’améliorer suggère implicitement que c’est « important » d’être de qualité ou en tout cas que c’est « mieux ». Pour les gens complexés, ça accroit un peu leur peur.

    En tout cas, si j’avais une remarque à faire en ce qui me concerne, c’est que je trouve que malheureusement beaucoup trop de forums orientent leurs tuto sur « comment bien écrire » pour espérer obtenir des écrits très littéraires etc. mais très peu se concentrent vraiment sur « comment bien rp », qui est totalement différent. Faire du RPG, c’est avant tout être capable de gérer les actions qui font avancer une histoire et les interactions avec les personnages. Le nombre de rôlistes qui écrivent extrêmement bien mais qui snobent tout le monde dans leurs écrits ou qui simplement font de l’introspection sans jamais faire avancer l’aventure, est quand même assez grand…

  7. Natsu* dit :

    C’est une bonne idée mais c’est pas évident de juger les RP des autres je trouve, donner un niveau tout ça, nous n’avons pas tous les mêmes référentiels xD Puis mettre en place ce genre de pratique demande de la main d’oeuvre, des personnes motivées pour aiguiller les autres. En tant qu’admins, on ne peut pas toujours gérer cela en plus. Gérer ponctuellement peut-être. Mais je pense qu’en tant que rôliste, on apprend en s’inspirant des autres et des livres qu’on lit ^^

    Personnellement je n’ai jamais eu à participer à ce type d’aide d’écriture RP parce que j’ai évolué avec le RPG. Quand j’ai commencé, on écrivait tous n’importe comment sans réelles règles d’écriture à part en général de penser entre *…*, parler entre « … » et agir en italique. Nos RP faisaient à peine quelques lignes puis au fur et à mesure, les phrases devenaient plus détaillées jusqu’à faire des paragraphes bien rédigés 🙂

    Je plussoie Sim Kaali. En soi, le plus important est de comment apprendre à bien RP en faisant avancer l’action et l’histoire et donner envie à son partenaire de continuer l’aventure avec nous plutôt que de comment bien écrire. Les fautes d’orthographes et grammaticales ça se corrigent plutôt facilement en s’aidant de correcteur ou en cherchant sur le net si nous avons un doute. Le tout est que cela soit lisible et compréhensible 🙂

  8. Jeanne la Boiteuse dit :

    Très bon article, qui m’inspire des idées !

    Je suis bien d’accord avec Sim Kaali également, je ne compte plus le nombre de personnes qui passent leur temps à réfléchir aux sentiments de leur personnage, à son passé, sans que cela n’ait aucune importance pour le partenaire ou l’avancement du RP ; je crois que dans beaucoup de ces cas de figure, les joueurs se sont fixé un nombre minimum de mots et se bornent à faire du remplissage pour faire partie de « l’élite » des joueurs qui écrivent des longues publies (c’est connu, c’est tellement mieux d’écrire trois pages de rien, on fait « bon genre » quand les autres lisent en diagonales et s’extasient devant ledit « pavé » !)… :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Opale Rôliste
  • Labo de l'Edition
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Eternal Lust
  • Chercher un Avatar WTF
  • GraphicObsession
  • Adie – Créajeunes
  • Mademoiselle Cordelia
  • Akilajo Graphic
  • Pub RPG Design
  • L'Ivre Book
  • Le Blog du RPG
  • Roleplay And Sarcasm
  • Obsession 27
  • Sawen
  • Les Chutes de Rozan
  • Kerlaft le rôliste
  • Entrance Icons
  • Destination Hogwarts
  • Draftquest
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky