Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

-5% Chez notre partenaire Pelopia Enlève Adblock pour soutenir Infinite RPG

Comment décrire les émotions de son personnage

Partager l'article sur les réseaux sociaux :
Emotions2 ©Osamu Kaneko

Emotions2 ©Osamu Kaneko

Chacun d’entre nous appréhende les émotions de différentes manières et parallèlement, votre personnage de jeu de rôle écrit n’aura pas les mêmes réactions que celles que vous auriez pu avoir dans votre vie de tous les jours. L’émotion dépend de plusieurs facteurs plus ou moins complexes qu’il est bon de détailler. Mais tout d’abord introduisons ce qu’est une émotion.

Qu’est-ce qu’une émotion ?

L’émotion est une réaction psychologique et physique à une situation (source Wikipédia). Une émotion se traduit par deux phases :

  1. La première étant celle qui est la plus répandue, c’est une réaction psychologique face à un événement. Cela se traduit différemment selon les personnes : pensées qui se multiplient et qui se bousculent, ou impression de vide, par exemple.
  2. Puis cette réaction a des répercussions sur notre fonctionnement physiologique : impact sur notre appétit, des larmes qui coulent, le cœur qui s’accélère …

Il faut distinguer plusieurs termes qui se confondent parfois avec l’émotion, comme par exemple le sentiment – plus profond et plus durable qu’une émotion qui elle se caractérise par son caractère ponctuel – ou la sensation – physique et liée à la perception sensorielle de nos cinq sens.

L’utilité des émotions dans un texte

La question qui revient souvent, est : à quoi peut donc servir la description de l’émotion de nos personnages ?

On pourrait penser que nous allons tous réagir de la même manière face à une situation extrême mais comme je vais vous le montrer, ce présupposé est faux parce que nous sommes tous différents, autant au niveau de notre vécu IRL que de notre caractère et de notre façon d’écrire et de jouer.

Décrire les émotions de son personnage permet également de rentrer dans la peau de ce dernier afin de donner le plus précisément possible, l’explication du pêle-mêle d’émotions qui font rage dans notre boîte crânienne. De même le lecteur pourra ressentir plus profondément ce que le personnage vit au travers de son aventure, et mieux le comprendre.

Comment décrire une émotion ?

Les émotions, comme je l’ai dit plus haut, sont composées de deux parties : la psychologie et la physiologie, qu’il faut utiliser en veillant à équilibrer les deux. En effet, reprendre toujours le même schéma, ou ne prendre qu’une seule des deux phases peut devenir lassant autant pour notre partenaire que pour nous. Il faut donc trouver un juste milieu entre pensées du personnage et réactions physiques.

Les pensées des personnages peuvent se décliner entre deux modèles :

  • l’écriture directe du type : « Oh mon Dieu, pensais-je, que fait-il ?! » ;
  • l’écriture indirecte, quand on intègre les pensées des personnages à l’intérieur même de notre narration : « Il se sentit mal à l’aise face à la jeune fille. Comment aurait-il pu imaginer qu’il allait la revoir ? Il n’arrivait plus à réfléchir. »

Ensuite, je vous propose deux manières d’appréhender les réactions de vos personnages.

  • Tout d’abord, on peut décrire les émotions par des réactions intérieures. En effet, on peut ressentir du stress et cela provoque plusieurs réactions physiologiques comme la gorge qui se serre, le ventre qui se noue, le cœur qui bat à la chamade, etc. En soi, ce sont des réactions qui ne sont pas visibles ni ne sont vérifiables pour votre partenaire.
  • Ensuite, on peut utiliser les réactions physiques qui sont indéniablement perceptibles et vérifiables. Si l’on reprend l’exemple du stress, on peut commencer à avoir des tremblements, une perte de l’appétit, des sueurs froides, etc. On peut également décrire ses expressions de visages ou ses gestes, en ponctuant l’écrit de nombreux adjectifs et adverbes.

Maintenant à vous de choisir, entre pensées profondes et réactions physiques, quel équilibre trouver.

Comment cerner les émotions de mon personnage ?

Emotions Examined by Gollygforce

Emotions Examined by Gollygforce

Je ne suis pas mon personnage, comment savoir ce qui se passe dans sa tête ? Il est en effet indéniable que nous prenons un rôle qui peut différer énormément de ce que nous sommes en réalité. Comment décrire avec précision ce qu’un autre ressent ? Comment se mettre dans la peau du personnage ? Même si vous avez l’impression que votre personnage est foncièrement différent de vous, c’est vous qui l’avez choisi et/ou imaginé de base ! (D’ailleurs, je vous renvoie à l’article pour créer un personnage original) De plus, l’homme a des réactions qui peuvent sembler universelles, même s’il faut tenir compte des cultures. Face à une bombe, la réaction d’une personne de type méditerranéenne va souvent être la panique.  Un Japonais en général restera de marbre suite à une déception amoureuse afin de garder la face.

Attention, comme je l’ai déjà dit, vous devez vous mettre à la place de votre personnage et tenir compte de son caractère et de son histoire car même s’il a une part de vous en lui, il n’est pas vous ! N’hésitez pas à relire son caractère si besoin pour mieux vous représenter le personnage.

Comment trouver l’inspiration pour parler d’émotions ?

Je vous conseillerais de vous inspirer de vos lectures pour mieux aborder les émotions dans vos RP. En effet, lire des nouvelles, des livres, des BD, voire même des RP vous permettra de voir un large panel d’émotions exprimées différemment via différentes plumes. De toute manière, la lecture n’aura qu’un effet bénéfique sur votre RP alors n’hésitez pas. Sinon, entraînez-vous, écrivez encore et encore, et éventuellement demandez un avis sur vos textes.

Je pense avoir abordé tous les points que je souhaitais, donc je vous laisse panacher vos RPs de toutes les émotions qui pourront vous plaire, qu’elles soient belles et palpitantes !

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

La plateforme RPG est en ligne : Viens tester !

Melaly (0 articles)

Je suis : Etudiante en compta finance, Otaku tellement tellement ♥, une fondatrice rédactrice de contexte/ aide de rédaction *the specialist*, une petite neko girl fana de mochis, Et puis bien évidemment je suis la rédactrice à la fois de mon blog et de Infinite RPG... ♥ Tokki Powaaaaaa !!!!! Site web : https://simplemademoiselle.wordpress.com/

 
Icone Facebook
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

4 réponses à “Comment décrire les émotions de son personnage”

  1. Eden Memories Eden Memories dit :

    Très bon article.

    Pour la description des émotions on peut aussi passer par des métaphores, certains auteurs en sont très férus, cela peut permettre parfois d’être plus éloquent.

    Et pour l’inspiration des émotions, moi il m’arrive parfois de jouer la scène soit dans ma tête soit carrément physiquement comme sur une scène de théâtre pour voir si les émotions sont justes.

  2. Melaly dit :

    Merci pour ton commentaire Eden !
    Il est vrai que la manière de décrire peut être plus ou moins poétique, mais toujours indispensable dans tous les cas. Personnellement, j’essaie également de faire des métaphores, car écrivant à la première personne, il me faut changer un petit peu de pronom. Et accentuer un certain lyrisme qui peut parfois être comique.

    Il est bien évident que l’inspiration vient de notre imagination et de notre capacité à imaginer la scène. Je le fais également et avec beaucoup d’humour d’ailleurs. Mais mon conseil quant à regarder des séries pour mieux s’inspirer, c’est parce que notre socialisation et notre capacité à s’adapter à une scène à laquelle nous ne sommes pas familiers passe par ce que nous voyons et analysons !

    Merci encore pour ton commentaire ! Au plaisir ~

  3. moodytryme moodytryme dit :

    Les émotions d’un personnage sont super importantes, comme tu dis, elles permettent vraiment au lecteur de la scène de comprendre les réactions du personnage voire même de s’attacher à lui. J’ai toujours un peu de mal à faire ça, je créé naturellement de la distance entre mon personnage et moi-même, ce qui du coup empêche aux lecteurs de mieux le cerner.
    Sinon, j’ai bien aimé la partie « Comment décrire une émotion ? » avec ces deux propositions, soit de décrire les réactions intérieures soit les réactions physiques qui sont visibles. C’est très intéressant à « jouer ».

  4. Bonjour,

    Je déterre des trucs et je mets mon grain de sel :p
    Si je pratique le JdR textuel, c’est bel et bien parce que ça me permet d’écrire, et ce de bien des façons.
    Décrire les émotions de son personnage est effectivement important, et ce n’est pas le plus facile. S’il est important de choisir le bon vocabulaire et le bon ton, ce n’est possible que si on identifie parfaitement l’émotion que l’on veut transmettre (je ne veux pas seulement décrire, je veux impliquer mon lecteur :D).

    Personnellement, je me connecte à mon personnage et, à la façon des acteurs et chanteurs qui font appel à leur vécu pour faire passer les émotions, je cherche l’émotion en moi. L’écriture devient alors amusante ou douloureuse (selon l’émotion choisie), mais elle gagne tellement en crédibilité et en efficacité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Roleplay And Sarcasm
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Opale Rôliste
  • Mademoiselle Cordelia
  • Festival Les Mondes d'Elor
  • Labo de l'Edition
  • Pub RPG Design
  • Festival des Mondes de l'Imaginaire
  • Kerlaft le rôliste
  • Le Blog du RPG
  • Destination Hogwarts
  • L'Ivre Book
  • Sawen
  • Entrance Icons
  • Eternal Lust
  • Draftquest
  • GraphicObsession
  • Chercher un Avatar WTF
  • Adie – Créajeunes
  • Akilajo Graphic
  • Les Chutes de Rozan
  • Obsession 27
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky