Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

-5% Chez notre partenaire Pelopia Enlève Adblock pour soutenir Infinite RPG

Comment créer un personnage original ?

Bones
Contribution de Bones | Donne ton avis ! (Lire les 19 commentaires)

publiée le 21 février 2014 dans Personnages, Tous les articles du blog

 
Partager l'article sur les réseaux sociaux :
©Enersauce

©Enersauce

 

Tu as décidé de t’inscrire sur un jeu de rôle textuel mais tu ne sais pas comment construire un personnage intéressant ? Je comprends, ce n’est pas aussi simple qu’on le croit ! Je vais essayer de t’expliquer, ce n’est pas évident alors excuse-moi si je cafouille un peu !

Le background de ton personnage

Quand tu arrives sur un RPG par écrit, peu importe le contexte du jeu de rôle ou son genre (réaliste, fantastique, science-fiction, etc.) – n’oublie pas d’aller voter pour ton genre favori – le plus important est de savoir quel type de personnage te correspond le mieux.

L’âge de ton personnage

L’âge de ton personnage est important, car il va pouvoir définir la première ligne directrice de ton personnage. Si tu as envie de jouer un adolescent, tu ne pourras pas vraiment lui donner un métier tel que politicien. A l’inverse, si tu veux jouer un personnage puissant et influant, tu pourras difficilement lui donner quinze ou vingt ans. La cohérence est la base de tout et t’aidera à trouver des liens futurs avec les autres membres du forum. Un petit génie, bon, c’est bien. Dix petits génies sur le même forum, ça commence à lasser et ça enlève toute l’originalité du premier personnage de ce type.

Le sexe de ton personnage

Est-ce que tu préfères jouer une fille ou un garçon ? La question peut paraître sans importance mais c’est en réalité un point central. Chaque joueur est différent et l’idée selon laquelle une fille joue mieux un garçon est à jeter à la poubelle. Certes, pas mal de filles préfèrent jouer les garçons car elles ont peur de se retrouver dans la peau de leur propre personnage ! Du coup, pose-toi la question : te sens-tu apte à incarner une fille sans tomber dans un cliché ou sans trop t’investir émotionnellement parlant ? Préfères-tu jouer un garçon pour justement avoir une certaine distance ? Certains trouveront malsain de jouer un personnage d’un sexe différent du leur et d’autres n’auront aucun problème avec ça. Mais c’est un autre débat !

Le passé de ton personnage et ses relations

Qui sont ses parents ? A-t-il une famille nombreuse ou plutôt restreinte ? Jusqu’où remontent ses racines ? Certains ont tendance à développer une généalogie complète remontant parfois plusieurs siècles en arrière, d’autres se contentent de réfléchir à quoi ressemblaient papa et maman. Certains choisissent la facilité et préfèrent incarner un orphelin. Quel que soit le chemin emprunté, n’oublie pas de rester cohérent ! Une personne ayant grandi dans des foyers d’accueil n’aura pas la même réaction dans certaines situations qu’une autre ayant vécue bien entourée. Beaucoup de joueurs négligent l’aspect pourtant essentiel qu’apporte un bon background au personnage. Peut-être n’auras-tu jamais l’occasion de le développer en jeu mais ça reste un outil fondamental pour donner une certaine profondeur à ton personnage.

Les caractéristiques de ton personnage

Est-ce quelqu’un destiné à faire de grandes choses ou plutôt une personne normale qui a envie de creuser son trou ? Est-il plutôt du genre aimable et poli ou alors carrément rebelle et vulgaire ? Le caractère du personnage est important mais ce qui l’est encore plus, c’est de s’y tenir et d’avoir une certaine cohérence ! On ne peut pas être doux et violent à la fois tout comme on ne peut pas être ouvert aux autres et d’un naturel taciturne. Si vous avez des doutes sur la signification d’un adjectif, n’hésitez pas à ouvrir un dictionnaire.
Au passage, le physique du personnage reste un élément important puisque c’est l’image que votre partenaire va avoir de vous en jeu. Beaucoup de forums rpg ont enlevé la partie description physique de la fiche de présentation, de un parce que c’était « vraiment trop chiant à remplir » et de deux parce qu’il « suffit de tourner la tête et de regarder l’avatar ». Grossière erreur ! On peut choisir une célébrité parce qu’elle ressemble au personnage mais elle ne sera jamais totalement identique (sauf si vous jouez Jennifer Aniston dans son propre rôle mais là aussi, c’est un autre débat). N’hésitez pas à donner un signe particulier à votre personnage comme un tatouage, peut-être des formes pour les filles (marre des mannequins !) ou une panse à bière pour les hommes (marre des abdos en bétons et des visages sans boutons!) ? Ne décidez pas d’incarner un personnage sans aucun défaut, je sais que photoshop fait des miracles mais il y a des limites. Et à force, ça devient barbant.

Prends garde, car c’est à ce stade que l’on tombe le plus facilement dans les stéréotypes.

S’éloigner des stéréotypes

Les personnages trop parfaits

On a tous envie de jouer un personnage qui soit beau, intelligent, riche, célèbre, adoré par tous les autres comme on aimerait l’être dans la vie. Mais soyons sérieux deux minutes, ce genre de personnage agace parce qu’on n’a pas toujours envie, nous partenaires de jeu de rôle, de jouer le laquais pour tous les mégalomanes de la toile. C’est beaucoup trop fade, beaucoup trop faux et peu importe le type de RPG sur lequel tu joues, un personnage parfait N’EXISTE PAS. Montre-toi ORIGINAL.

Les stéréotypes à éviter

Certains aiment jouer des stéréotypes et c’est totalement leur droit. Ils sont même plutôt doués pour cela, les poussant au maximum jusqu’à offrir un personnage totalement barré qui vend littéralement du rêve. D’autres, par contre, se contentent de reprendre le dernier personnage de série télé américaine à la mode et de l’adapter quasiment tel quel à un RPG qu’il aurait sélectionné avec soin « pour avoir l’avatar dont il avait aaaabsolument envie » (D’ailleurs, tu as lu cet article sur les avatars dans les jeux de rôle textuels ?). On en a assez de voir des beaux gosses populaires issus d’une riche famille et qui peuvent coucher avec toutes les filles ou un gros méchant vampire totalement psychotique qui boit trente litres de sang sur sa nuit. Côté fille, marre de la pauvre gamine sexuelle abusée dans sa jeunesse mais que « l’épreuve a trop renforcé parce qu’avant elle était lâche et minable » ou la badass qui a vingt ans mais sait tout faire avec n’importe quelle arme.

Tout est dans la mesure

Maintenant, pose-toi calmement et pense à ton personnage. Un personnage doit avoir des qualités ET des défauts, des forces ET des faiblesses, exploitables par chacun, comme tout être humain (et ce même si ce n’est PAS ou PLUS un être humain). Et attention à l’effet miroir, un personnage ne peut pas être « calme » tout en étant « violent ». Je suis d’accord que tout peut dépendre d’une situation mais on ne te demande pas d’envisager à l’avance tous les cas de figure ni même de créer à l’avance tous les types de relations que tu voudrais avoir avec ton personnage. Le jeu de rôle, c’est aussi ça : une bonne part de surprise et des personnages mis en situation inédite avec des personnalités totalement décalées par rapport à eux.

Démonstration

Imaginons que tu aies envie de jouer une fille. Elle aurait plus ou moins dix-sept ans et tu as envie qu’elle soit pom-pom girl dans le lycée du coin. Bien, c’est un personnage plutôt basique que l’on retrouve partout, qu’ils soient ou non réalistes, et l’action se déroulerait aux Etats-Unis. Est-elle forcément obligée d’être méchante avec tout le monde parce qu’elle est la plus populaire ? Est-elle obligée d’être stupide ? Pourquoi ne pas se poser des questions à son sujet, du genre : a-t-elle des rêves dans la vie ? se comporte-t-elle ainsi car elle veut être acceptée par les autres ? joue-t-elle un rôle ? Ou au contraire, prend-elle du plaisir à descendre en flèche les autres filles moins populaires ? a-t-elle vraiment une raison ou est-elle une espèce de sociopathe ?

L’intérêt de cette démonstration ? Te montrer qu’un personnage n’est pas tout blanc ou tout noir. Te montrer que lui donner une certaine profondeur est capital. Te montrer que certes un stéréotype peut-être facile à jouer ou intéressant (certains aiment ça) mais tu peux le dépasser. Je te conseille soit de le pousser à l’extrême soit de le travailler en profondeur. Offrir un personnage bateau tiré d’une série et pour qui le seul intérêt est « l’amour de sa vie » (probablement sélectionné sur choix d’avatar) n’a absolument aucun intérêt.

La conclusion ?

Si j’ai un dernier conseil à te donner, c’est de jouer ce qui te plait VRAIMENT, peu importe si c’est tordu, peu importe si certains vont te juger ou te regarder de travers. Un jeu de rôle textuel est avant tout créé pour s’amuser. Si, bien entendu, il y a des règles de respect élémentaire (évitez vraiment les personnages zoophiles ou pédophiles…), certains administrateurs de RPG feront plus de concessions que d’autres. Le RPG peut sembler être un miroir de la vie et à sa manière, il l’est mais il faut distinguer l’IRL du IRP. Sur un ancien forum RPG, j’avais autorisé la création d’un personnage, un vampire nazi. Cela signifiait-il que le joueur avait des idéologies nazies ? Bien sur que non ! Il avait simplement envie d’explorer un personnage avec une psyché de ce type et il s’éclate toujours avec, aux dernières nouvelles. Sur d’autres RPG, on l’aurait envoyé paître parce qu’il faisait preuve d’un peu trop d’originalité…

Invente le personnage qui saura te donner des orgasmes littéraires comme je dis parfois (expression copyrighté muahaha !) et laisse tomber les personnages banals par peur de ne pas t’intégrer. Je sais que c’est la peur de la majorité des rôlistes et que beaucoup rencontrent des difficultés mais réfléchis : si tu as trouvé la bonne communauté, ça n’aura aucune incidence. Tu auras toujours quelqu’un qui, au final, aimera ce que tu as fait parce que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et qu’on n’a pas tous les mêmes attentes d’un jeu de rôle.

Donc, lâche toi un bon coup et éclate toi ! Voilà comment on invente un personnage original : en abattant les barrières et en faisant ce dont on a vraiment envie.

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

La plateforme RPG est en ligne : Viens tester !

Bones

Bones (7 articles)

Bones est étudiante, écrivaine (oui elle met un E.) en herbe et rôliste depuis 7ans, tout ça en même temps ! Elle est folle, probablement. Et même sûrement mais chut, il ne faut pas le dire. Son premier roman est sorti le 7 avril 2015 et est tiré d'une expérience jeu de rôle textuel ! Si vous voulez la suivre, cherchez Manon Elisabeth d'Ombremont et Les légendes faës - la Trilogie Site web : https://www.facebook.com/legendesfaes

 
Icone Facebook
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

19 réponses à “Comment créer un personnage original ?”

  1. yuuki dit :

    Je pense qu’avant je jouais toujours des stéréotypes (le type trop froid glaçon au coeur d’or, ou le type débile complet naif gentil, et j’alternais de forum en forum, en changeant le nom, et rarement l’acteur, les seules choses qui changeaient étaient leurs passés. Horribles. Tous. HAHA. . . .)
    Néanmoins, je ‘naime pas jouer les filles, pas parce que j’ai peur que ça me ressemble, juste parce que j’y arrive pas. (et aussi que j’ai une malédiction. Je joue une fille, et HOP personne ne me répond, je finis jamais ma fiche, bref… xD).

    Article intéressant, j’espère qu’il aidera certaines personnes x).

  2. Sylla Maximus dit :

    Très bon article.
    Je voudrais néanmoins ajouter un point qui me viens en lisant le titre : Pensez a créer un personnage jouable.
    En effet, sur plusieurs forums, j’ai régulièrement vu des gens s’éclater a créer des fiches de personnages très originaux, complexes, et bien écris, mais qui s’avéraient très vite injouables. Et au final, le joueur ne faisait quasiment aucun RP avec. Un personnage trop original peut aboutir très vite au point que personne ne trouve d’idée de RP qui puisse le mettre en scène avec d’autres joueurs. On le trouve super, intéressant et tout, mais même l’auteur lui même qui s’est pourtant amusé a le créer ne sait pas quoi en faire après.
    Je pense donc qu’il est aussi important au moment de créer un personnage de penser a ce qu’on va en faire en RP, aux RPs que l’on compte faire avec, et pas juste le créer pour l’exercice littéraire et le laisser prendre la poussière sans que personne ne puisse l’utiliser. Il ne faut pas que le personnage soit trop figé, mais qu’il soit capable d’évoluer et de changer au fur et a mesure de ses aventures. Et il faut le créer en ayant a l’esprit que l’on veux lui faire vivre des aventures.

  3. Benny dit :

    Si je peux me permettre de répondre à cet article, auquel j’approuve complètement.
    C’est que beaucoup de forum « n’accepte pas », l’idée des personnages modéré, au risque d’être encore une fois exclu par les autres membres. Ils sont tellement attachés à leurs idéologies du personnage « Badass » que ce soit au féminin et au masculin. Au point où, dès que quelque chose sort de l’originalité, par jalousie, ils vont méprisés la personne qui possède un potentiel de génie, avec un personnage « Original » sachant rester « cohérent ».

    Il y a plusieurs options, quant à leurs réactions.
    1. Ils vont garder au frais la présentation qu’on vient de faire, espérant ainsi la réutilisé par la suite ( c’est d’autant mieux si le géni, eut la gentillesse de faire son avatar soi-même, ainsi qu’un codage superbement conçue, avec des compositions graphique fait maison )
    Comme ça, ils n’auront plus qu’à copier coller tranquillement.
    2. Ils vont tout faire pour vous mettre des bâtons dans les roues, en refusant de répondre à vos tout premier rôle play ( au passage, ils auront plagier votre présentation en passant )
    3. Ils vont vous dire que votre personnage n’est pas accepté, car trop original, soit disant il ne colle pas avec leurs conceptions des choses et leurs univers. ( Mais ils conserveront dans un coins de leurs tête, les idées que vous avez appliquer pour votre présentation )

    Je parle malheureusement par expérience, car l’intégralité de mes présentations ont fini plagiées, Certain contenant des dessins.

    Bref, c’est la dure loi du rôle play et le pratiquer sur les forums rime avec « se conformer au reste des moutons » pour se faire accepter, c’est malheureux à dire, mais c’est un fait.

    Et la mentalité de ces communautés sur forum, ne changera jamais.

  4. @Benny > C’est curieux, j’ai RP sur forum depuis fin 2003 et ce genre de circonstances ne m’est arrivé que très rarement. Ce genre d’attitude n’arrive que sur certaines communautés, et généralement les plus peuplées, ou sur certains forums adaptés d’œuvres trop populaires.

    Par contre, de mon côté, j’ai rencontré énormément de joueurs se prenant pour des princes qui n’hésitaient pas à plomber un RP ou un forum RPG sous prétexte qu’on n’acceptait pas de leur dérouler le tapis rouge en l’honneur de leur fabuleuse originalité. « Oh là là vous n’acceptez pas mon personnage parce qu’il a les cheveux blancs / parce qu’il a une triple personnalité super originale ? Mais je n’ai jamais vu ça, votre forum est vraiment de mauvaise qualité !« . Bref, les extrêmes, il y en a dans les deux sens, et ils ne sont pas particulièrement spécifiques à une plateforme.

    Accessoirement, le mot « rôle play » n’existe pas, choisis entre l’anglais et le français, c’est roleplay ou jeu de rôle.

  5. Benny dit :

    Les petits prince/princesse, ce ne sont pas les pire, je les qualifierais plutôt d’idiot; et ce n’est pas eux qui foutent le bordel sur les forums. Le pire, ce sont les petits groupes de copypasta, qui prennent le pouvoir sournoisement sur les fofos et qui divise une communauté pour mieux régnés. Ils faut savoir, que ces membres-là, ne se déplace jamais seul sur un forum; Ils invitent minimum une bonne dizaine de de leurs amis ( maximum ), généralement, ces gens-là proviennent de la communauté des graphistes et des codeurs, ce sont eux aussi qui plagie des présentations, soit partiellement ou intégralement.
    Et ils profitent du fait qu’il existe des roleplayers suffisamment « idiot » pour se faire remarquer à leurs place, comme ça, les copypasta sont tranquilles.

    J’ai aussi relever les liens, entre les communautés roleplayers, bien souvent, ces petits tyrans font tout pour avoir une bonne place dans les communauté de fofo manga/anime, mais aussi sur les forum fantastique. Ils gèrent tout les gros forums et passe leurs vie à faire des postes sur leurs forums, ils ne font que ça, ou alors ils graph’ ou code durant les petits moment de répit.
    Ce genre de joueur, n’ont pas le temps de créer les fiches de présentation eux-mêmes, c’est bien pour cela qu’ils reprennent les fiches des joueurs les plus créatifs.

    ( Le cas de figure est identique dans la vraie vie, un patron d’entreprise ou un homme d’affaire se vantera toujours les mérites d’une innovation, pour être sure que personne ne dira le contraire, ils censureront en quelque sorte, ceux qui réellement travailler sur cette innovation industriel; Mais pour évité une quelconque rebellions de la part de ces génies. Ces hommes d’affaires ou patron d’entreprise, affirmeront que dans le contrat de travail, que l’employer à signer, il était stipuler que « tout brevet ou innovation industrielle appartient à l’entreprise » )
    Le même schéma s’installe sur les forums, car les véritable copypasta, feront tout pour se rapprocher du staff et avoir un carnet d’adresse bien remplit en cas de problème.

    D’ailleurs, ce sujet reste tabou sur tous les forums, généralement, lorsque quelqu’un clame la « vérité » sur ce sujet, on lui dit gentiment qu’il devrait arrêter d’imaginer une « théorie » du complot sur les forums rp.

    Mais c’est une réalité, qui décourage les roleplayers passionnés de littérature.

  6. darkbaron darkbaron dit :

    Sarcastic Roleplay Lady : j’ai déjà vu le cas que tu évoques, du genre « Quoi ? Vous osez refuser ma fiche et mon avatar parce que mon personnage a des yeux de dragon ? Comment ça, ça ne colle pas à votre univers ! C’est nul ! Puisque c’est comme ça, je ne joue pas… »
    Certains veulent à tout prix des caractéristiques originales, et tant pis pour la cohérence de l’univers.

    Personnellement, je pense que « l’originalité » est un terme relatif, et je suis généralement assez insensible aux grosbills bien badass ou aux personnages soi-disant super-géniaux. On peut avoir un personnage intéressant sans chercher loin… Parfois, notre personnage si « normal » peut évoluer et devenir intéressant, à condition d’y mettre du sien. Si on regarde certains héros avant leurs aventures, ils ont une vie bien banale et simple.

    Puis j’ai déjà vu des gens hurler et cracher contre les fiches représentant des personnages existants (sur les forums où c’est autorisé), sous prétexte que ce n’est pas original, alors que leurs personnages seront souvent des sortes de mix entre différents personnages de fiction existants (et bien bourrins, bien sûr).

  7. Nescoffee dit :

    De très bonne idées et technique données, un grand merci pour cet article !

    EDIT : Pas de publicités HS RPG

  8. Tori dit :

    Personnellement, je me suis déjà retrouvée dans un rp. J’étais l’une des premières et mon personnage est tombé amoureux (parce que j’essaye de le faire aussi naturellement que possible et pas précipité les choses hein) de l’un des persos de la créatrice du rp. Jusque là pas de problème, hormis le fait que ce personnage était dit belle (ouais passons), séduisante et tout l’attirail. Sauf que la créatrice voulait tellement « respecter » cette image qu’elle a appelé ses amis pour faire des persos amoureux de son personnage. Y comprit d’autres à elle. Au départ je me suis dit « Ok c’est juste un genre de concurrence, ils sont ensemble de toute façon ». Sauf qu’une fois je me suis retrouvée avec un message « Y a Lillanna qui fout n’importe quoi avec un autre personnage ! Pauvre Naoki T^T ». Je sais plus si j’y suis retournée mais après ce que j’ai lu, y a un moment où j’ai abandonné le rp’ sans rien dire à la créatrice.
    Bah, question personnalité de mes personnages, j’aime réfléchir à comme ils sont où pourquoi ils le sont ^^ Mon dernier personnage se fait passer pour son meilleur ami, dont il a trouvé le corps très jeune (12-13 ans je crois et après 3 ans d’amitié, sans compter que c’était le seul). Traumatisé, après seulement un an le gouvernement utilise la mort du meilleur ami, ce qui l’énerve énormément. Alors effectivement, il pense à tuer tout le monde sauf que l’idée de se faire passer pour son meilleur ami et faire souffrir la famille de ce dernier lui semble bien plus intéressante. Ce qu’il fait. Dans ma tête ma logique m’a dit « S’il a été traumatisé et qu’avant même de pouvoir passer au dessus il a changé de personnalité, alors il ne sait plus s’il est vraiment lui-même où comment il était. Donc il continue d’agir comme son meilleur ami ». Bon son caractère était basé sur l’histoire puis les rajouts de logique et une amie m’a dit… « C’est… original ‘-‘  » « En quoi ? » « J’ai jamais vu un personnage agir comme ça ». Pas sûre d’avoir compris mais… cool ? Yoshiya: C’est pas grave tu perds tout le monde de toute façon. Tori: … Hai T^T Et lui c’est un hypocrite au fait mais il est super méchant T^T

  9. Bones Bones dit :

    Merci yuuki 😀 Je comprends qu’on ait plus de mal à jouer les filles, personnellement je fais de tout mais par période, et en ce moment je suis dans une phase « hermaphrodite » dans le sens où mes personnages n’ont pas vraiment un sexe mâle ou femelle. Le délire de jouer des aliens ou des démons o/

    Sylla: Tu as raison, beaucoup de gens oublient de créer des personnages jouables. Parfois c’est un choix, ils préfèrent avoir très peu de partenaires différents mais je pense que c’est lassant à force. J’ai eu ce problème à un moment donné donc je sais de quoi je parle… Je crois qu’il faut parfois bien se poser avant de créer un personnage et se demander s’il n’aurait pas plus vite sa place dans un roman. Et dans ce cas-là tu fais comme moi et tu l’écris o/ xD Pour ça le rpg c’est vraiment bien, ça donne beaucoup d’inspiration.

    Benni: J’ai déjà vu ce cas de figure, hélas ça dépend des communautés. Comme relève SRL il faut faire la part des choses entre les forums qui rejettent vraiment l’originalité par la faute d’une espèce de jalousie mal placée et les joueurs qui débarquent sur un forum pour jouer un personnage hyper original mais qui ne colle pas du tout au contexte 🙂 J’ai déjà beaucoup vu ça sur le forum où je joue actuellement.

    Ness: Merci 😀

    Darkbaron: Hélas il y en a qui ne sont pas vite gênés… C’est vrai que l’originalité est un terme un peu relatif. Ce que j’essayais d’encourager dans cet article c’est une véritable réflexion par rapport au personnage que l’on va créer 🙂 Comme je le soulignais, jouer un stéréotype peut être très amusant si on le fait correctement. Après tout, c’est à chacun ses goûts !

  10. darkbaron darkbaron dit :

    J’essaie généralement de rester « classique » tout en innovant.

    Typiquement, sur un forum médiéval suivant le modèle « seigneur/vassaux », je vais créer un chevalier, mais je ne vais pas demander aux joueurs de seigneurs qui veut bien me prendre à son service. Non non, mon personnage va jouer le chevalier errant et visiter les cours des seigneurs afin d’éventuellement rentrer au service de l’un d’eux. J’inverse un peu l’offre et la demande, en quelque sorte, et je fais en sorte que ce soit en RP.

    C’est assez rare comme méthode et je trouve ça dommage : en général, on passe surtout par une requête HRP avant de conclure le lien en RP. Ici, non, la relation n’est pas définie d’avance. C’est sympa dans le sens où ça permet de voyager et de rencontrer plus de monde, au lieu d’être cloisonné dans le fief du seigneur et la section du forum associée (un des gros travers sur ce type de forums, je trouve).

    Sur un jeu Vampire, ce n’est pas parce que mon personnage est un Gangrel qu’il va forcément être un type un peu sauvage et rustre à la Wolverine. Il faut effectivement sortir des stéréotypes et des clichés, voire jouer avec. Le Gangrel était peut-être un type charmant qui se trouve être devenu Gangrel pour une raison ou une autre. Il a sans doute développé un côté sauvage, mais ça reste le charmeur qu’il était, et un loup social, à défaut d’être une brute de combat.

    Enfin, ça me semble curieux de créer un personnage pour finalement peu le jouer, simplement pour « l’exercice littéraire »…

  11. JeuForum.fr dit :

    J’aime beaucoup cette méthode de créer des liens via des RPs et non pas via une page dédiée aux seigneurs/vassaux.

    Ce qui est également très intéressant, c’est de présenter des défauts sans démesure. Une femme mariée peut être jalouse et désagréable mais s’en vouloir d’être ainsi. Un homme peut-être très petit et détester qu’on le prenne de haut ou qu’on le pense moins capable. J’ai remarqué que les défauts rendaient les personnages plus attachants, plus complexes, alors que les qualités les rendent plus vaniteux et donc plus vains.

  12. Arrie dit :

    Merci beaucoup, articles intéressants. J’étais un peu bloquée sur le caractère de mon personnage. J’ai donc commencer par écrire son passé, ce qui m’a aidée à lui trouvée un caractère qui lui correspond à elle est son histoire. J’espère que plusieurs personnes viendront ici à l’avenir pour créer leurs perso’s !!

  13. Judith dit :

    Bonjour,

    c’est très intéressant mais, où je peux créer mon personnage ( physiquement parlant) parce que je sèche carrément.
    Par contre, c’est dingue que ce genre de cliché sois toujours en vie….

  14. Pincemi Pincemi dit :

    L’originalité doit-elle être dans le perso ? Ou dans la façon de le jouer ?

  15. Brioche dit :

    Personnellement, j’ai plutôt tendance à faire des personnages bourrés de défauts. Pour moi, ce sont ses faiblesses qui rendent un personnage humains et attachant. Un personnage ‘parfait’ (entre guillemets, car pour moi la perfection n’est pas vraiment le mot qui correspond pour décrire ce genre de personnages, au contraire), à la personnalité sans défauts est à mes yeux totalement insipide, je ne trouve pas d’autre mot.

    Que ce soit dans les livres, les films ou les séries, mes personnages préférés ont toujours été les plus complexes, les moins ‘lisses’.

    Du coup, j’ai un peu de mal à comprendre ceux qui préfèrent les clichés tels que, comme cités dans l’article, le beau gosse bourré de frics qui a toutes les filles à ses pieds x)

    En tout cas, très bon article, comme tous ceux que j’ai pu lire sur infinite rpg d’ailleurs 🙂

  16. Ashara Arryn dit :

    Mon précédent com ne sert à rien, je m’en excuse, j’essayais de répondre à un commentaire (celui de Sylla en l’occurrence), mais je n’y arrive pas. (Si vous pouvez m’aider, c’est sympa lol).

    Concernant le sujet, le plus souvent se sont les persos les plus « originaux » qu’on retrouve partout et qui sont inintéressants à jour sur le long terme et franchement lourdingue pour les partenaires. Je pense qu’un personnage banal est bien plus intéressant et jouable et peut évoluer plus facilement en fonction des RP et des rencontres, des liens fais au fur et à mesure du jeu etc.
    Après tout dépend ce qu’on appelle original et banal, le coup des yeux de dragons, c’est carrément ça, ceux qui croient avoir des persos super tops originaux alors qu’en fait… ben non. Et quand je dis banal, ça veut dire « normal » effectivement avec des qualités et des défauts, des forces des faiblesses, des doutes, des objectifs, des rêves, des principes. Après, ce qui compte vraiment, plus que la fiche de présentation à mon sens, c’est la manière dont c’est joué et en réalité dont le perso évolue au fil du RP.
    Par exemple une jeune fille, plutôt mimi, naïve, qui croit en l’amour à vie peut se rendre compte qu’il ne faut pas faire confiance à tout le monde. Elle n’a rien de spéciale à la base, c’est juste un perso de base mais assez bien construit pour qu’en RP, elle puisse évoluer et grandir. Et la question est et sera tout au long de ses rencontres RP, gardera-t-elle son cœur d’enfant ou finira-t-elle cyniquement glaciale et cœur de pierre ?
    Situation de départ très basique et banale, mais qui peut donner de très bon RP si le perso est bien joué.

  17. Shiro dit :

    Merci pour cet article ~ ❤
    En étant une joueuse de RP, je dois bien dire qu’il m’a quand même aidé.. Donc marchi beaucouuuuwp ~ ❤

  18. Madame Poulpe dit :

    Hello !
    Pas mal de choses m’ont étonné (de manière péjorative) dans cet article et d’autres m’ont paru peu approfondies. Je me permets donc de commenter histoire que vous compreniez pourquoi, en espérant que cela puisse aider pour les prochains articles du genre 🙂

    **L’âge de ton personnage**
    Je crois qu’il y a confusion entre « original » et « non peter/mary sue ». Par exemple, jouer un politicien adolescent, j’appelle ça original. Tout est une question de logique (univers, contexte sérieux ou léger, …) et de la manière de jouer (et c’est là où c’est compliqué : comment jouer quelque chose d’abusé sans être abusé ?) pour savoir si oui ou non, il faut se lancer dans ce genre de personnage. Et, en effet, je suis totalement d’accord sur un point : la cohérence est la base de tout !
    Je trouve aussi que cela manque d’informations utiles : si l’ont veut être original, le plus simple est encore de jouer une tranche d’âge peur représentée, donnée totalement absente dans cet article ! On voit peu d’enfants en dessous de 12/13 ans, et de même, on voit peut d’adultes de plus de 35 ans (et ne parlons même pas des personnes âgées ou des retraités !). Je pourrai ajouter plein d’exemples de joueurs rencontrés pour étoffer mais je fais un commentaire, pas un article et ça va déjà être tellement long…

    **Le sexe de ton personnage**
    Alors là, wow. C’est MEGA maladroit.
    « Pas mal de filles préfèrent jouer les garçons car elles ont peur de se retrouver dans la peau de leur propre personnage ». Euh, what ? Sexisme over nine thousand ??? Les filles sont bien trop émotives pour gérer un personnage du même sexe, c’est ce que je dois comprendre ?… Pitié. Ca n’a rien à voir. Je crois que je comprends l’idée de « jouer un personnage du sexe opposé permet de se détacher », mais franchement, ce n’est absolument pas une généralité, ni quelque chose de courant.
    Souvent, les filles jouent des garçons parce que c’est plus marrant (bah oui, ça reste un jeu, donc il faut s’amuser…) et un terrain plutôt inexploré quand on débute assez jeune, aussi. Ca n’a rien à voir avec sa propre identité ! Je pense que ça marche pour les deux sexes dans les deux sens, d’ailleurs. Aussi, des gens qui « s’investissent trop émotionnellement parlant », j’en ai vu autant des deux sexes, jouant des personnages de tous les types (même si dans mon expérience personnelle j’ai plus eu de soucis avec des hommes que des femmes en terme « d’émotivité » au cours de ma vie de rôliste, mais je n’en fais pas une généralité ;)). Ca n’a ABSOLUMENT rien à voir. Amalgame hyper maladroit.
    « Certains trouveront malsain de jouer un personnage d’un sexe différent du leur et d’autres n’auront aucun problème avec ça. »
    On doit vraiment pas jouer sur les mêmes communautés car en une dizaine d’années (ce qui implique des genres, commus, et maturités différentes parce que I grown up YAAAY), je n’ai JAMAIS lu un tel commentaire.

    La base du RP c’est quand même l’imaginaire donc ça serait un peu bizarre comme remarque… Non ?

    **Le passé de ton personnage et ses relations**
    Je suis d’accord sur l’ensemble du paragraphe mais… Je ne trouve pas que cela aide du tout ! La question est : comment puis-je donner de la profondeur à mon personnage, alors ? Rester cohérent, ok, mais à part ça, comment faire ?
    Pour les relations, j’ai compris, mais sinon, pour le reste du background ?
    On pourrait peut être souligner le fait que les ellipses ne sont pas un mal, qu’il faut essayer d’imaginer des scènes clefs de la vie du personnage par exemple. Des choses qui l’ont marqué, qui ont construit son caractère actuel, au delà du fait d’avoir des parents ou non.

    Pour la suite j’étais plus d’accord donc je m’arrête ici. 🙂

    Pour la conclusion je te rejoins globalement : il faut jouer ce qu’on aime, sinon ça n’a aucun sens. C’est très important et justement, c’est là ou je suis un peu plus en désaccord : si ce n’est pas original, ce n’est pas grave. Même les personnages les plus banals peuvent donner un intérêt au RP : c’est la vie. Tout est une question de « qualité » de jeu. Tant qu’il y a des actions et des dialogues tout est possible. C’est aussi ça, jouer ce dont on a envie. Ne pas se foutre la pression pour faire quelque chose d’original. Les barrières se léveront toute seule. 🙂

    Sur ce j’arrête mon monologue ici car j’ai encore des choses à faire. o.o
    Bonne continuation et merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Adie – Créajeunes
  • Draftquest
  • Destination Hogwarts
  • Mademoiselle Cordelia
  • Entrance Icons
  • Sawen
  • Opale Rôliste
  • Pub RPG Design
  • Kerlaft le rôliste
  • Chercher un Avatar WTF
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Labo de l'Edition
  • Akilajo Graphic
  • GraphicObsession
  • Festival des Mondes de l'Imaginaire
  • Festival Les Mondes d'Elor
  • Roleplay And Sarcasm
  • Obsession 27
  • Le Blog du RPG
  • L'Ivre Book
  • Les Chutes de Rozan
  • Eternal Lust
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky