Bannière Infinite RPG Awards
Participez à l'evenement Facebook Suivez l'evenement #IRA
COFFRET INFINITE RPG - BESTIAIRE DES ENVIRONS DE LA TERRE DE FANGH Enlève Adblock pour soutenir Infinite RPG

After The Conquest

 

Forum RPG Médiéval Fantastique basé sur la saga du Trône De Fer. Il se base en fait avant les événements relatés dans le TdF. Vous voulez donner du pouvoir à votre famille préférée? Créez votre destin sur ATC!

Nominé aux Infinite RPG Awards
Date d'ouverture : 21 juin 2012
Nombre de membres : 106
Genre : Dérivé | Plateforme : Forum
Classement : 11e RPG Dérivé
 

Pourquoi voter pour notre RPG ?

ATC a plus de deux ans derrière lui. S'il a survécu aussi longtemps c'est grâce à l'implication de ces membres et aux histoires qu'ils nous font vivre quotidiennement. Une bonne ambiance, ainsi qu'une facilité d'intégration sont les critères qui reviennent le plus souvent lorsque l'on parle d'ATC. Il s'est relevé de quelques baisses d'activité, mais pour en ressortir plus fort. Aujourd'hui dans sa troisième année, il continue à respecter les traditions des anciens et les évolutions des nouveaux. Dans ce monde créé, tout est possible. Vous n'êtes pas limités par la mort de votre personnage préféré, non. Vous pouvez faire mieux et lui inventer une généalogie d'ancêtres brillants ! Mariages, mensonges, duperies sont au rendez-vous... Personne n'est à l'abri sur ATC, le destin frappe. Les événements sont suivis et appréciés. Chacun peut décider de soumettre une quête personnelle au staff qui validera sa demande et ainsi propulsera son personnage au coeur des
intrigues géantes du forum ! Aucune région n'est laissée à l'abandon.
Quand nous rejoignez-vous? ;)

Description détaillée

CHAPITRE 4 (a dance of crowns) ► La guerre. Pour les femmes et les enfants, le fléau quinquennal a sonné le glas d’un simulacre d’existence paisible au sein du foyer familial. Pour les plus fortunés, la consolation réside dans le fait que l’époux, le fils, le frère ou le fiancé sait se servir d’une lame dont le chant – le seul qui puisse retentir sur le champ de bataille – s’élève pour aller prier la Mort : « Pas aujourd’hui. » Mais si de valeureux guerriers ont tour à tour brillé par leur courage et leur conviction, c’est bien l’Eté qui semble s’être taillé la part du Lion, en poussant les soldats jusque dans leurs retranchements – comme le violoniste qui arrache de ses cordes de mélodieux gémissements. Et pourtant, elle continue : la danse infernale qui roule dans sa soif de victoire tous ceux pris au jeu des trônes, ralliant de nouveaux visages à la quête ultime qui chaque jour fait fondre comme neige au soleil sept couronnes jadis un
ifiées dans le feu et le sang.

Les verdoyantes pleines du Bief, claironnant jusqu’alors par une neutralité dont les seules fausses notes se cristallisaient autours de la perpétuelle animosité envers les dorniens à l’ombre des Marches, connaît de plus en plus de tensions. Le mariage d’un puissant vassal est le théâtre de deux évènements inattendus : la voix dissidente de Elinor Tyssier, alors captive de Hautjardin, s’est élevée lorsque la jeune fille a pris la fuite pour retrouver son fiancé Ondrew Piète, Main du Roi ; fou de rage, Lord Oberyn Tyrell s’est alors décidé pour une ouverte déclaration de guerre contre les Hightower, lorsque le Grand Septon déchu, Garth Flowers, se prononce en faveur du Gouverneur – sans toutefois spoiler le Seigneur de Villevieille de son titre de Protecteur de la Citadelle. Le chef de fil de la Guerre de la Foi met ainsi dangereusement en garde son adversaire le plus redoutable, le Roi Maegor Targaryen, en proie à une vive colère depuis que les forces de Lor
d Martyn Arryn ont essuyé une cuisante défaite à Harrenhal. Les ruines où gisent encore les cendres des récents affrontements sont depuis assiégées par les forces du Dragon, qui n’ont cesse de réclamer le sang de Ser Robb Baratheon qui compte protéger le cadre de sa victoire à tout prix.

Le Conflans est également aux prises d’une crise sans précédent : le jeune Torrhen Tully, frère du regretté Lord Ethan, a ouvert le bal de nouvelles hostilités – cette fois-ci armées, contre sa tante Solveig. Deux camps se disputent à présent le Trident, chacun d’une part et d’autre du front qui divise rebelles et loyalistes : si les grandes maisons restent fidèle à Lady Solveig et se sont rangées du côté du Roi, de plus en plus de petites maisons se dressent aux côtés du jeune brochet qui compte bien faire la différence lors d’une prochaine bataille – qui lui rendra peut-être l’appui de l’Ouest, touché par de grands malheurs. Le ras-de marée d’horreurs et de sang provoqués par les forces fer-nés à Port-Lannis ont vu s’éteindre l’étoile qui illuminait la fière citadelle : Lorelei Lannister, dont la mort a réveillé les instincts meurtriers de son époux, Lord Garett. Ce dernier s’est juré de récupérer son fils Tommen et sa tante L
ady Elenei, enlevés par Lord Skeggi Wynch. Et sa colère gronde depuis le Roc, fort d’une nouvelle alliance avec les Tyrell qui n’ont qu’une seule idée en tête : la vengeance. Il faudra espérer que ces derniers tiendront leurs engagements, et ce malgré la nouvelle alliance entre les Princes du Désert et les Lannister qu’un prochain mariage entre Lady Arianna et le prince Manfrey célébré à Accalmie devrait celer.

Mais rien n’est moins sûr, dans cette atmosphère surchauffée où les ambitions les plus prononcées font la loi, et où chacun rêve de tirer son épingle du jeu. Tous ceux entrés dans cette danse de pouvoir ne pourront espérer en ressortir indemne, car la ritournelle est plus incertaine et plus dévastatrice que jamais…

CHAPITRE 5 (a feast of ashes) ► Soulèvement ! Le grondement sourd de la foule amassée dans les rues de Port-Réal fait écho à la panique ambiante qui anime les couloirs du Donjon Rouge. Au dehors, les cris sanguinaires et les revanchards, mêlés au bruit du fracassement des pavés contre les ramparts de la forteresse. Au dedans, des bruits de pas précipités et frénétiques, lancés dans une course sans destination. L’heure est au changement, et la roue de la fortune actionnée par les Sept a tourné. Tous le savent : ceux qui tentent de forcer le barrage des soldats déployés, et ceux qui cherchent à sauver leurs vies en empruntant des passages secrets, un dernier souvenir de leur temps passé à servir la famille royale pressé contre leur cœur. Comment ne pas ressentir la sueur froide parcourir leur échine, alors que la colère ambiante perce à travers les fenêtres closes, réclamant la mort du souverain et la liberté du jeune prince ? La populace, de plus en plus
virulente, clame dans un élan de fureur une vérité éclaboussée cinq années durant par une guerre qui s’est avérée n’être rien d’autre qu’une odieuse diversion. Et à présent qu’elle a éclaté, une chose est certaine : Maegor Targaryen doit tomber ! A Chelsted, les Dieux ont tranché : de sa puissante lame, Theodan Baratheon a précipité la mort de Daeron Targaryen, clôturant ainsi le Jugement des Sept par un verdict en faveur des forces rebelles. Mais la sentence divine déploie ses ailes plus loin encore, rappelant à Westeros que sa Justice ne connait pas de limites et que tôt ou tard, le pouvoir construit sur un mensonge fini par se briser sur l’autel de sa Vérité : une lettre anonyme adressée à Roslinn Arryn lui apprend les véritables circonstances de la mort de Tristam Martel – mort qui au lieu de légitimer valois et dorniens dans un combat jusqu’au dernier, a été orchestrée par Maegor Targaryen en personne pour rallier Martyn Arryn à sa cause. Dès lors
, trompé par ce souverain qui l’a de si nombreuses fois mis à rude épreuve, le Seigneur des Eyrié se retire définitivement des troupes loyalistes, entrainant dans sa fureur son cousin Jorah Stark. La voie est donc libre, et les rebelles plus décidés que jamais : il est temps de marcher sur Port-Réal et d’en finir avec la tyrannie du Cruel ! Pendant ce temps, un autre vent de rébellion a soufflé, cette fois-ci sur les luxuriantes plaines du Bief et en direction de Hautjardin : Lyam Hightower, profitant de l’absence d’Oberyn Tyrell, a mis à exécution ses menaces de soulèvement sur le fief Tyrell, et ce avec l’aide surprenante d’Harrys Tyrell révélé traitre à son propre frère. Une prise de fief qui n’a versé aucune goûte de sang, le seigneur de Grand-Tour préférant faire jouer les paroles rassurantes que les épées tranchantes. Autoproclamé nouveau suzerain du Bief, tenant pour otage la totalité de la Rose dorée dont la fière héritière Jeyne Tyrell, son rè
gne jusqu’alors entaché d’aucun nuage de protestation pourrait bien prendre fin prématurément cependant que les hommes restés loyaux au légitime Gouverneur du Sud se préparent à reprendre ce qui leur est du ! En effet, les frères Osgris ont lancé une attaque éclaire sur Boisdoré, fief de l’épouse du sire Hightower, qui ne compte pas se laisser prendre le premier joyau de son impressionnante collection de conquêtes politiques… Du côté des Iles de Fer, le voile du deuil masque le fier visage de la Reine Doreah, cependant qu’après une longue agonie, le seigneur Skeggi Wynch a rendu son dernier souffle. Mais alors que la Régence semblait lui être acquise tout naturellement, l’ombre de la vengeance Greyjoy gronde au large. En effet, c’est à une double menace que le clan Wynch doit faire face, celle des frères Hothos et Greydon – enfermés jusqu’alors dans les geôles de Salvemer par le jeune Torrhen Tully, et relâchés pour enterrer définitivement le pouvoir Wynch
sur les Iles de Fer qui fut le point de départ du deuil conflanais. Après une montée silencieuse sur Pyke où les jumeaux Greyjoy rallièrent à leur cause nombre de maisons fer-nées, leur rébellion éclata aux yeux du monde lors d’un raid des plus sanglants, coûtant la vie à Eskil Wynch et Holger Pyke. Dans cette tourmente où la Reine de Fer devra choisir entre risquer un nouveau bain de sang ou emprunter le chemin délicat de la diplomatie, aura-t-elle seulement de quoi protéger le jeune Ciaran né de ses amours avec lord Skeggi, et tenter de récupérer sa fille Katniss toujours aux mains des lions de Castral-Roc ? Oui, la roue tourne au dessus des Sept Couronnes. Le souffle d’une nouvelle ère plane sur le vieux continent, et les évènements stupéfiants qui s’y sont déroulés promettent un spectacle digne des grandes épopées guerrières. Et les Sept, drapant de leur bienvaillance ou de leur cruauté les différentes scènes qui se dérouleront sous leurs yeux, pou
rront se repaître du festin de cendres que laisseront les nouveaux affrontements. »

 
 

Les commentaires sont fermés.

Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky