Le blog des Infiniters

Blog collaboratif pour les passionnés de jeux de rôle textuels et d'écriture

Écrivons et jouons ensemble !

Astuces pour corriger ses fautes d’orthographe et de conjugaison

Eden Memories
 
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Soigner son orthographe n’a rien de rébarbatif et peut même devenir amusant avec le jeu de rôle textuel, à condition bien entendu d’avoir les bons outils avec soi. Il est maintenant temps de revoir quelques règles de grammaire de base. On peut aussi se rappeler de ces petites astuces qu’on a tous plus ou moins bien appris en primaire ou collège. Si vos souvenirs de la primaire sont trop lointains, voici quelques astuces pour vous aider.

©Bekah - Flickr

©Bekah – Flickr

Les outils de correction

Les journaux et les éditeurs de bouquins utilisent les services de correcteurs professionnels payés pour vérifier la moindre faute (et ouais, révélation, mais je vous l’avais dit, tout le monde fait des fautes, même le président de la république!). Sauf que nous dans la vie de tous les jours on n’a ni les moyens ni le temps de s’offrir les services d’un correcteur professionnel.

Pour éviter de devenir la cible des grammar nazi (ces types qui chassent la moindre faute d’orthographe comme les inquisiteurs au moyen âge chassaient le moindre signe de sorcellerie), comment faire ? On peut tout d’abord s’entourer de quelques outils :

  • Tout d’abord écrivez vos textes sur un logiciel de traitement de texte possédant un correcteur automatique du type Word ou Open Office.
  • Si vous voulez un outil plus précis, il existe quelques sites comme Bon Patron ou encore Scribens qui permettent de corriger les textes rapidement, encore faut-il avoir une connexion sous la main.
  • Nécessitant un petit investissement il existe le logiciel Antidote qui s’ajoute à tous vos logiciels de traitement de texte, du Bloc-notes à Word en passant par les navigateurs Internet.
  • Il y a aussi le Robert Correcteur, un autre logiciel payant pour corriger mais sans nécessiter une connexion internet.

La relecture

Mais un correcteur n’est qu’une béquille, une aide certes utile mais pas sans faille. Un correcteur reste un ordinateur, vos fautes humaines pouvant lui échapper, une relecture de votre texte est indispensable !

Si vous avez un ami rôliste qui aime ce que vous écrivez et en plus est doué en orthographe, vous pouvez lui demander de vous aider avec la relecture. Mon truc à moi c’est de leur offrir des cookies ou de la bière, voire de leur offrir l’hébergement quand ils viennent sur Paris mais les rétribuer en une série de smileys ou de mot doux ça marche tout aussi bien !

Toute bonne relecture exige d’être faite au moins quelques heures après l’écriture du texte en question. Donc si vous voulez faire votre propre relecture, passez à autre chose, changez-vous les idées avant d’y revenir ! Attention, je ne dis pas que c’est aisé. Prendre le temps de se relire c’est pas toujours évident. Parce que, même si vous faites énormément de fautes, vous n’êtes pas toujours capable de les voir ! En revanche, quand vous lisez le texte de votre partenaire de jeu, vous repérez rapidement les siennes. Damned ! C’est ça le problème, les fautes des autres sont évidentes mais jamais les siennes, d’où la relecture souvent nécessaire. Quand vous serez prêt pour la relecture, alors chopez un dictionnaire ou Google (il est intéressant de savoir que lorsqu’on a un doute pour l’orthographe d’un mot, le taper dans sa barre de recherche risque de vous mener droit vers un dictionnaire, on gagne pas mal de temps en faisant ainsi).

Règles de conjugaison

Pour les accords en conjugaison, sachez que ce sont les fautes qui sautent le plus aux yeux car elles changent bien souvent le sens d’une phrase. 

L’infinitif

L’infinitif veut souvent dire une action à faire alors que le verbe accordé est une action faite, déjà passée. L’exemple que me donnait ma mère c’est le « à vendre » différent de « vendu » pour les fautes du er/é.

Est-ce qu’on conjugue ou bien on met à l’infinitif ? Un classique : remplacez le verbe en question par un autre et voyez à l’oral ce que ça donne. Vous pouvez changer le verbe de votre phrase par “prendre” ou “vendre”.

Par exemple :

« Je suis allé > je suis prise » donc le verbe se conjugue

« Je veux aller > Je veux prendre » donc le verbe est à l’infinitif

Les auxiliaires être et avoir

On n’accorde pas derrière le verbe “avoir” et on accorde derrière l’auxiliaire “être”.

Par exemple :

« Elle a pris des oranges » (et non « Elle a prise des oranges »)

Elle est née le 20 juin.

Il y a une exception, on accorde le verbe avoir si un COD est placé avant

« Les lunettes que j’ai achetées »

Astuces pour l’accentuation

Accent ou pas accent ?

Concernant l’accent sur le “a”, c’est simple, on met un accent s’il s’agit d’un lieu et on ne met pas d’accent s’il s’agit du verbe “avoir”.

« Je suis à Paris. »

« Il a mangé des pommes. »

Idem pour l’accent sur “ou”, on désigne soit un lieu soit un choix.

« Où es-tu allé ? »

« Veux-tu des pommes ou des poires ? »

Les raccourcis de langue à éviter

Globalement attention à ne pas trop simplifier la langue, avec les smartphones et applications on a de plus en plus recours au langage dit “SMS, c’est-à-dire de faire des abréviations ou de retranscrire phonétiquement ce que l’on entend. Cette dernière manie peut provoquer bien des malentendus lorsqu’on vous relit puisqu’il existe des homonymes, des mots qui se prononcent pareillement mais qui ont un sens différent.

Par exemple :

“L’été”, c’est la saison ;

“était” ou “étaient”, c’est le verbe être conjugué

Évitez de remplacer le ç par un s. Par exemple :

« ça y’est ! » (et non “Sayé”)

« ça va ? » (et non “sava ?”)

Pour choisir entre “se” ou “ce” : le premier “se” est une propriété à la 3ème personne du singulier ou pluriel, le deuxième “ce” est un démonstratif qui désgne un objet.

« Ce sac me plaît. »

« Ils se sont baignés. »

Les erreurs de ponctuation

Enfin, dernier point, la ponctuation. Les virgules permettent de créer des respirations mais pas seulement ! Selon la place qu’elle a dans une phrase la ponctuation peut changer le sens.

Exemple assez connu :

« Et si on mangeait les enfants ! » (mon dieu, du cannibalisme !)

En fait, il vaut mieux dire :

« Et si on mangeait, les enfants ! »

Quels autres astuces voulez-vous nous partager ?

Voilà, en complément à mon article sur les fautes d’orthographe et celui sur les répétitions, vous devriez réduire considérablement le nombre de fautes !

Corriger ses erreurs n’a rien de simple, je suis d’accord, mais en le faisant nous rendons heureux notre partenaire de jeu. N’oubliez pas, pour soigner son orthographe il faut effectuer ce travail régulièrement si ce n’est à chaque fois que vous écrivez quelque chose destiné à être lu par quelqu’un. Parce qu’il n’y a pas que chez vos partenaires de jeu qu’on trouve des grammar nazi !

 
Partage cet article sur les réseaux sociaux !

Écrivons et jouons ensemble !

Eden Memories

Eden Memories (20 articles)

Passionnée d'écriture depuis toute petite, Eden Memories est une assidue RPGiste, une graphiste à ses heures perdues, tâtonnant dans le html (souvent en ayant l'impression de naviguer à vue), qui dans la vie est dans l'audiovisuel. Site web : http://mauvaisgenresaucinema.wordpress.com/

 
Icone Facebook Icone tumblr
Et si tu nous proposais un article ?

A noter : Le blog des Infiniters publie des articles proposés bénévolement par tout membre de notre communauté de rôlistes, qui respecte notre charte de bonne conduite et notre ligne éditoriale. Le rédacteur est un contributeur externe à l'équipe d'infinite RPG. Son avis n'engage que lui, dans son article et dans ses commentaires.

Viens nous rejoindre !

Nouveau sur infinite RPG ? Inscris-toi ! Tu es déjà inscrit ? Connecte-toi ! Icone Facebook Icone Facebook Icone Youtube Icone Twitter Icone tumblr Icone RSS
 

Une réponse à “Astuces pour corriger ses fautes d’orthographe et de conjugaison”

  1. OcéLitAussi dit :

    Sympa, l’article ! Je connaissais toute les règles, mais un rappel ne fait jamais de mal. 😀 J’ai toujours une faiblesse sur l’accord avec l’auxiliaire avoir, mon cerveau n’imprime pas qu’il faut regarder le COD pour savoir, et j’ai tendance à accorder « à l’oeil », ce qui rend le mieux côté visuel. Mauvaise technique, sans doute, mais parfois ça fonctionne ! 😛

    Sinon, en règle supplémentaire, j’ai pensé à la fameuse litanie de nos chers professeurs de français : « les si n’aiment pas les rait », que l’on retrouve un peu trop souvent à mon goût. Sinon, en erreurs frappantes, j’avoue que je n’en ai pas vraiment d’autres en tête !

    En tout cas, merci pour cet article qui remet bien quelques petites choses en place ! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Abonne-toi à la newsletter d'infinite RPG

Partenaires

  • Entrance Icons
  • Chroniques d'une RPGiste
  • Akilajo Graphic
  • Obsession 27
  • Roleplay And Sarcasm
  • Eternal Lust
  • Le Blog du RPG
  • Destination Hogwarts
  • Sawen
  • Adie – Créajeunes
  • Chercher un Avatar WTF
  • Labo de l'Edition
  • Kerlaft le rôliste
  • Draftquest
  • GraphicObsession
  • Opale Rôliste
  • Pub RPG Design
  • Mademoiselle Cordelia
  • Les Chutes de Rozan
  • L'Ivre Book
Voir tous nos partenaires | Devenir partenaires

“A ce moment-là, je jure que nous étions l'infini.”

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky